Pagina-afbeeldingen
PDF
ePub

I2

i denier porte

2

72005

+

72005 2 deniers

144010 864060 3 deniers

216015 4 deniers

288020 144052 5 deniers

360025 863360 6 deniers

432030

(2 den. i sol porte 2 den. + 154052 368004 2 sols portent 4 den. 288104

On continuera de même ordre jusqu'à 10 sols , où l'on trouvera 2 fols & 77611 de reste, on dira donc: 10 (els portent 2 sols o den.

504 I liv. 4

1008 8

2016 En continuant l'opération jusqu'à 10 livres, où la partie proportionnelle sera 2 liv. o fols o den. & 377004

de reste on dira: 10 liv. portent 2 liv. o solo den.

10080

20160 Ainsi de suite jusqu'à 100 liv. de 100 liv. jusqu'à 1000 livres & de 1000 livres jusqu'à tel autre grand nombre

que

l'on voudra, observant le même ordre que dans le Tarif ci-devant, dont j'ai dressé la Table entiere, pour servir de modele à tous les autres dont on aura besoin dans les rencontres.

On me pourra encore dire , que s'il étoit question de faire un rôle pour imposer la recrue d'une Paroisa · se, ce seroit une chose trop inconnue de commencer par une grande fraction de den. pour dresser le Tarif pour ladite imposition comme ci-devant; mais

pour rendre la chose plus facile , il faut chercher combien la somme à imposer est pour livre de la somme principale, par l'ordre enseigné ci-devant pages 288 & 291.

Par exemple, si le diviseur étoit 435678 livres, &

20

[ocr errors]

qu'il fut venu 3 sols 5 den. pour livre , & 216934 de reste , alors il faut commencer par le Tarif, posant premièrement i livre & 3 fols 5 den, obole ou 1 d. a:1-devant pour le pied d'une livre, parce que le reste de la division est environ du diviseur ou peu moins , & fi le reste eût été environ du diviseur ou une autre partie , on mettroit de den, ou telle autre partie de denier que le reste est du diviseur ou environ.

Ayant ainsi trouvé la valeur d'une livre, pour trouver la valeur de 10 so's en descendant, il faut prendre la moitié de la valeur de 1 livre , prenant le dixième de la valeur de 10 fols, ce sera la valeur de i fol; & fi de la valear d'un sol, on en tire le douzième, on aura la valeur d'un denier ; mais non pas fi juíte, comme il se peut faire par la manière ci-devant.

Et pour rehausser d'une livre jusqu'à 10 livres, il faut observer l'ordre du Tarif; & par ce moyen on dresle aisément la Table proportionnelle, & étant dressée , les plus simples peuvent avec la plume ou le jeton recueillir les parties proportionnelles , & donner à chaque Habitant ce qu'il doit porter pour la part de la recrue.

On peut observer le même ordre pour faire la discutiion d'une banqueroute.

[ocr errors]
[merged small][ocr errors][merged small]

A Règle Teftamentaire se pratique dans la dif

tribution des legs faits par un Teftateur , & néanmoins le peut aufli accommoder dans le com

merce.

Première Question. Soit proposé un Teftateur avoir laissé à ses héritiers , qui sont trois, la somme de 432 livies, mais à telle condition, que quand le premier en prendra la moitié , l'autre en prenne le tiers, & l'autre le quart; on demande ce qu'ils doivent avoir chacun.

Il faut entendre les parties de moitié, tiers & quart à l'égard d'un certain tout, comme seroit le nombre, 12, 24, ou 48, &c. non pas à l'égard de cette somme de 432 livres qui eft léguée , d'autant que les parties portées par le testament excédent l'eniier.

Mais cela est entendu , que prenant, comme il vient d'être dit, un entier comme 12 qui ait moitié, tiers & quart, toutes les parties mises enlemble , Içavoir 6,4& 3 font i, c'est-à-dire , plus que l'entier , & que pour faire la distribution desdites 432 livres en cette même raison, il n'y a qu'à suivre l'ordre de la Règle de Compagnie naturelle. Faisant donc les (trois Règles de Trois, il viendra à chacun la part de chaque héritier , comme il se voit par l'opération.

12 nombre supposé, 432 somme léguée. 6 Si 13 liv.... 432 liv. combien 6 liv.

432 3 Si 13 432

3

4 Si 13

4

[ocr errors]

13
Faisant les trois Règles de Trois :

premier 199 liv. 7 fols 8 d. il viendra *

18

5. troisième 99 13 9

au

deuxième 132

[ocr errors]

Somme 432 1. & c'est la preuve.

Autre Question. Mais si les conditions du testament étoient telles que l'on ne trouvât pas commodément un nombre à plaisir, dans lequel fussent contenues les parties demandées; par exemple, si quelqu'un donnoit par teftament' 1000 livres à quatre personnes; à condition que le premier en enit, le fecond, le troifième, & le quatrième , alors il faut multiplier tous les dénominateurs de suite , & le produit 630 fera le nombre qui aura , ;, ,

}, }

comme il se voit par l'opération.

70

9

[ocr errors]

630 nombre requis , duquel les parties de moitié, cinquième, feptième & neuvième , qui font, 315, 126,90, 70, étant ajoutées, font 601, qui est le premier terme des quatres Regles de Trois , 1000 liv. somme à

partager

le deuxième, & chaque partie particulière, le troisième; puis opérant au surplus selon la Règle de Compagnie , il viendra la part de chacun, comme à la question ci dessus.

Autre Question. Et fi quelqu'un avoit laissé par testament 100 liv. à trois héritiers à condition que le premier en prendroit les ș, le deuxième les , & le troisième les i pour trouver le nombre contenant ces parties - là, il faut multiplier , comme je viens de dire , les trois dénominateurs, 5,9 & 12 entr'eux, il viendra 540 pour le nombre que l'on cherche, dont on tirera les s, les ? & it, qui feront les nombres auxquels on distribuera la somme de 100 livres cidessus proposée.

S IL

[ocr errors]
[blocks in formation]

100 liv.

324 liv.

Si 789

100

Si 789

[ocr errors]

789 premier terme, Ayant ainsi disposé la Règle, le reste est facile , parce que c'est comme s'il y avoit 100 liv. à

partager en trois Associés, dont le premier auroit mis 324 liv. le deuxième 240 liv. le troisième 225 liv. & faisant trois Règles de Trois , comme à la Règle de Compagnie , il vient à chacune la part de chaque Associé, on dira donc pour le premier : Si 789 liv. Pour le second :

240 Pour le troisième :

228 Ceux qui voudront avoir la réponse, feront les Règles ci-dessus

preuve , comme il a été enseigné.

Autre Question. Un homme faisant teftament, a laissé 1456 livres à la femme qui étoit enceinte , à cette condition, que si elle enfante un fils, il aura ș de ladite somme, & fa femme l'autre troisième partie ; mais fi-elle entante une fille , la femme aura les } , & la fille le reste: Or il arrive que la femme enfante un fils & une fille , on demande la part de la mere, du fils & de la fille , afin de satisfaire à la volonté du Testateur.

Il faut considérer que la part du fils étant double de celle de la mere , celle de la mere doit être double de celle de la fille, par conséquent si on suppose 4 pour le fils, la mere aura 2, & la fille i, lefa

avec la

[ocr errors]
« VorigeDoorgaan »