Pagina-afbeeldingen
PDF
ePub

sa part

Principal.
Parties pro-

* Ayant ainsi dressé la portionnelles. Table du Tarif, fi on

veut savoir combien une 3000

360 Paroisse qui payoit l'an4000

480 née dernière 1568 livres 5000

600 16 fols 8 den. doit payer 6000 720 cette année

pour 7000

840 de la recrue proposée. 8000

960 Il faut prendre les par. 9000

1080 ties proportionnelles qui 10000

> 1200 font à l'endroit de 1000, 20000

2400 de 500, de 60 & de 8 30000

3600 livres & encore vis-à-vis 40000

4800 de 10 fols & de 6 fols, 50000

6000 & de 8 deniers, comme 60000

7200 il se voit par l'opération 70000

8400 ci-après , & ajoutant lef80000

9600 dites parties proportion90000

10800 nelles en une somme, ce 100000

12000 qui viendra sera la taxe

de la Paroisse susdite , & 200000 l. porte 24000

ainsi se trouveront les

taxes des autres Paroisses. 6000

720

10000

I 200

[merged small][merged small][ocr errors]

1568 liv. 16 1.8 d.

Taxes de ladite Paroisse.

[merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][ocr errors]

1568 liv. 16 fols 8 d. 188 liv, 5 fols 2 d. i;

Ayant recueilli les parties proportionnelles de la somine principale selon l'ordre du Tarif comme ci-dessus, il se trouve qu'une Paroisse qui payoit l'année dernière la somme de 1568 liv. '16 Tols 8 den. payera 188 liv. 5 fols 2 den. Hi pour la présente recrue ; ainsi des autres.

Voilà la manière d'imposer une grande somme sur plusieurs autres ; & c'est à quoi Meffieurs les Officiers de chaque Election doivent bien prendre garde, quand ils voudront asseoir les Tailles sur les Paroisses de leur Election , lorsqu'il y a recrue ou diminution; car si les Tailles étoi nt toujours en même état, on n'auroit qu'à se servir des anciens rôles.

Département des Décimes. Il n'y a point de différence du département des décimes au département des Tailles, quant à l'imposition de quelque nouvelle levée de deniers, sinon qu'en matière de Tailles , au lieu de dire imposer de la Généralité sur les Elections, des Elections sur les Paroisses, & des Paroisses sur les. Habitans : à l'égard de décimes, on distribue la levée nouvelle par Provinces, de 'chaque Province aux Diocèses d’icelle, & des Diocèses aux Bénéficiers contribuables; c'est pourquoi je me contenterai de ce que je viens de dire sur ce sujet.

1

ou recrue.

Si au contraire le Roi ordonnoit une décharge fur ses Sujets , au lieu d'une recrue , 11 faudroit opérer de même façon pour trouver la diminution de chaque contribuable, soit en matiere de Tailles ou de décimes , & l'ôter de la taxe de l'année dernière , au lieu qu'il y faut ajouter en manière d'augmentation

Discussion de Banqueroute. Comme d'ordinaire , quand il se fait une banquerolite, il y a quantité de créanciers qui y sont intéressés, ainsi s'il est question de partager au marc ou sol la livre , quelques effets que l'on a trouvés appartenans à celui qui a fait faillite ; par exemple, si quelqu'un avoit fait banqueroute de 216000 liv. & que les effets né fussent estimés qu'à 45920 liv. on demande comment il faudıoit faire pour donner à chaque créancier sa part desdits effets proportionnellement à ce qui lui est dû: Il faut dresser aussi un Tarif comme celui ci-devant pour l’imposition des tailles, par le moyen duquel on pourra donner juste'ment à chaque créancier ce qui lui appartient desdits effets , montans à 45920 liv. tout ainsi que j'ai enseigné qu'il faut faire pour trouver ce qu'il faut que chaque Paroisse paye de taxe pour sa part d'une recrue envoyée à l'Election de laquelle elle dépend.

Par exemple , s'il étoit dû à un créancier la somme de 1568 livres 16 sols 8 deniers , & qu'il fût question de sçavoir ce qui lui reviendra des effets ci-dessus nommés, ayant dressé le Tarif comme il se voit cidevant, il faut recueillir dans icelui les parties proportionnelles de la dette dudit créancier , qui est 1568 livres 16 sols 8 deniers ; & faisant addition desdites parties , on trouvera 333 livres 10 fols 5 deniers 11 qu'il retirera pour sa part desdits efiets, au lieu de 1568 livres 16 sols 8 deniers qui lui sont dûs.

Il y en aura qui me pourront objecter que grande peine de dresser un Tarif juste ; particulière

c'est une

ment quand les deux fommes, tant sur laquelle on impose, que celle à imposer, sont composées de livres, fols & deniers; j'avoue qu'il est bien fâcheux & pénible à ceux qui ne savent

pas

bien l'Arithmé. tique, particulièrement les fractions, parce que quand il y a livres, sols & deniers à toutes les deux sommes, pour trouver le pied d’un denier , il faut réduire les deux sommes chacune en deniers , &

posant les deniers de la somme à imposer sur les deniers de la somme sur laquelle on impofe ce qui vient , qui est une fraction, c'est la valeur ou le pied d'un denier.

Pour avoir la valeur de 2 deniers , il faut multiplier le numérateur de la fraction, c'est-à-dire, les deniers à imposer par 2, & diviser le produit, s'il est assez grand, par le dénominateur de ladite fraction, c'est-à-dire , par les deniers de la fomme sur laquelle on impose, il viendra i denier au quotient de la division , & s'il reste quelque chose , on l'écrira de suite dessous pour numérateur; & le dénominateur sera réservé à l'écart sur le papier ; parce que ce seroit trop de peine de l'écrire à chaque opération : mais si le produit de la Multiplication des 2 deniers ne se peut diviser , on l'écrira en son rang fous la valeur d'un denier.

Et fi on veut avoir le pied de 3 deniers, on multipliera la valeur d'un denier par 3 ; observant pour le .produit le même ordre que ci-dessus, & ainfi en continuant jusqu'à 12 deniers qui valent i sol , audevant duquel on pofera la partie proportionnelle trouvée.

Ayant la valeur ou le pied d'un sol, si on veut avoir la valeur de 2 sols, il faut multiplier cette valeur d'un sol par 2 , & le produit sera la valeur de 2 sols ; ainsi de suite jusqu'à 20 sols , au-devant defquels on pofera leur valeur.

On continuera le Tarif de fuite jusqu'au plus

[ocr errors]

grand nombre de livres contenues dans la fomme principale.

Par exemple, si on proposoit d'imposer 12000 liv, 16 sols 8 deniers sur 60000 liv. 13 sols 4 den, on demande le pied ou la valeur d'un denier, afin de dreffer un Tarif comme ci-devant, pour la distribution de la somme ci-dessus proposée fur quantité de fommes particulières qui composent la somme principale, qui est 60000 liv. 13 fols 4 den. sur laquelle il faut imposer.

Il faut réduire , comme il vient d'être dit , la somme à imposer , qui eft 12000 livres 16 sols 8 den. il viendra 2880200 den.

Il faut ainsi réduire la somme principale, qui est 60000 liv. 13 sols 4 deniers en deniers , il viendra 14400160.

Cela fait , il faut poser ces deux sommes de deniers l'une sur l'autre, il viendra

, & c'est la valeur d'un denier, que l'on peut réduire à plus petite dénomination, sçavoir, à 22001

On pofera donc au-devant d'un denier 72005; laissant à part 360004 qui est dénominateur ou divifeur , pour s'en servir quand il en fera besoin,

Et au-devant de 2 den. on posera le double , qui eft 144010 que l'on écrira au-dessous de 72005,

Et au-devant de 3 den. le triple de i den, ainsi de fuite jusqu'à 12 deniers qui valent i sol, où il se trouve 2 deniers , & 144052 de reste, comme il fe voit par l'opération que j'ai commencée exprès , pour faire voir comment'il én faut user en pareille res

[ocr errors]

contre.

« VorigeDoorgaan »