Pagina-afbeeldingen
PDF
ePub

HISTOIRE

CRITIQUE ET MILITAIRE

DES

GUERRES DE LA RÉVOLUTION

[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][graphic][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][ocr errors][merged small][merged small][subsumed][subsumed][merged small]
[ocr errors]
[ocr errors][merged small]

Il est beau, dit Salluste, de bien juger et de bien raconter ce que les autres ont fait, quand on n'a pas été en position d'agir par soi-même. Sans avoir la prétention de marcher sur les traces de cet illustre historien, j'avais formé le projet d'esquisser un tableau politique et militaire des guerres qui, depuis un quart de siècle, ont alternativement illustré, élevé et dévasté toutes les contrées de l'Europe : des circonstances majeures se sont opposées à son accomplissement. Résolu néanmoins de profiter des renseignements que des recherches laborieuses ont mis en ma possession, j'ai cru devoir donner plus d'étendue à l'essai que j'avais déjà publié sur les premières guerres de la révolution (1). On me reprochera peut-être d'avoir mêlé à cette relation essentiellement militaire, des coups d'oeil politiques, étrangers au sujet, peu liés entre eux, et insuffisants lorsqu'il s'agit de donner une notion exacte des combinaisons de chaque gouvernement. Mais j'ai pensé que l'état intérieur des nations exerce une telle influence sur les résultats d'une campagne, que la relation en serait lue sans fruit, si elle ne retraçait en même temps une esquisse rapide des événements politiques contemporains. J'espère d'ailleurs que les hommes de let

tres, pour qui l'uniformité de plan et de développement est une condition essentielle, me pardonneront de m'être écarté des règles ordinaires, en faveur du but que je me suis proposé; celui d'être utile aux jeunes militaires appelés à défendre leur patrie, et à cette classe d'hommes d'État qui, admise aux conseils des princes pour y discuter les affaires des armées, peut éprouver les besoins d'en bien saisir tous les mouvements.

(1) La première édition de ces Campagnes a paru en 1805, chez M. Michaud. Deux ans après, un ouvrage intitulé : Tableau des guerres de la révolution, a copié la plupart de mes observations critiques. - Les lecteurs n'auront qu'à se rappeler la date des deux ouvrages et à les lire, pour s'assurer de ce larcin littéraire. On peut extraire des relations de faits; mais copier les jugements d'autrui, c'est un oubli que l'auteur n'a pas rendu plus excusable en gardant l'anonyme. ToME I. 1

« VorigeDoorgaan »