Travail social, les raisons d'agir

Voorkant
Eres - 180 pagina's
Ce qui manque aujourd’hui dans le travail social, ce ne sont pas les idées, c’est l’énergie, l’envie et la question du sens. Où trouver les forces pour réenchanter le social, pour récréer ici et maintenant l’aventure du social ? Comment continuer à travailler avec les enfants, les familles en grande difficulté, alors que nous-mêmes, acteurs sociaux, sommes condamnés à la précarité de nos moyens ? Comment favoriser l’autonomie des individus et des groupes alors que nous-mêmes, dans nos institutions, nous sommes de plus en plus souvent condamnés à la dépendance et à l’hétéronomie ? Face à de tels enjeux, Laurent Ott illustre les 1001 facettes d’une résistance nécessaire pour inventer ensemble les pratiques sociales et éducatives d’aujourd’hui et de demain. Il puise au cœur de l’action de l’association Intermèdes Robinson les raisons d’agir, de sortir de la routine, d’aller vers l’autre, d’abolir les distances, d’interroger les frontières, de nous confronter à une réalité complexe, sociale, économique, relationnelle et politique. Ce recueil poétique et pourtant éminemment concret constitue un manifeste politique ambitieux : ces textes courts, accessibles à tous invitent à une réappropriation de la vie commune. Leur ancrage local dans l'action et dans la culture, loin de relativiser le propos, de le limiter à de simples événements, ouvre au contraire sur des thèmes de réflexion universels. Telle est en effet le sens du travail local au cœur du « milieu » : trouver ici et maintenant ce qui nous permet de comprendre une condition qui nous dépasse et qui nous est commune. Mise en vente le 5 septembre 2013.

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Over de auteur (2017)

Laurent Ott, éducateur, enseignant, philosophe social, chercheur en travail social est cofondateur de l’association Intermèdes Robinson qui réalise à Longjumeau (91) une action de développement social communautaire. Ce qui manque aujourd’hui dans le travail social, ce ne sont pas les idées, c’est l’énergie, l’envie et la question du sens. Où trouver les forces pour réenchanter le social, pour récréer ici et maintenant l’aventure du social ? Comment continuer à travailler avec les enfants, les familles en grande difficulté, alors que nous-mêmes, acteurs sociaux, sommes condamnés à la précarité de nos moyens ? Comment favoriser l’autonomie des individus et des groupes alors que nous-mêmes, dans nos institutions, nous sommes de plus en plus souvent condamnés à la dépendance et à l’hétéronomie ? Face à de tels enjeux, Laurent Ott illustre les 1001 facettes d’une résistance nécessaire pour inventer ensemble les pratiques sociales et éducatives d’aujourd’hui et de demain. Il puise au cœur de l’action de l’association Intermèdes Robinson les raisons d’agir, de sortir de la routine, d’aller vers l’autre, d’abolir les distances, d’interroger les frontières, de nous confronter à une réalité complexe, sociale, économique, relationnelle et politique. Ce recueil poétique et pourtant éminemment concret constitue un manifeste politique ambitieux : ces textes courts, accessibles à tous invitent à une réappropriation de la vie commune. Leur ancrage local dans l'action et dans la culture, loin de relativiser le propos, de le limiter à de simples événements, ouvre au contraire sur des thèmes de réflexion universels. Telle est en effet le sens du travail local au cœur du « milieu » : trouver ici et maintenant ce qui nous permet de comprendre une condition qui nous dépasse et qui nous est commune.

Bibliografische gegevens