Alimentation rationelle des animaux domestiques

Voorkant
Bailliere, 1905 - 496 pagina's
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 12 - Les végétaux puisent dans l'air qui les environne, dans l'eau et, en général, dans le règne minéral, les matériaux nécessaires à leur organisation. Les animaux se nourrissent ou de végétaux ou d'autres animaux qui ont été eux-mêmes nourris de végétaux, en sorte que les matières qui les .forment sont toujours, en dernier résultat, tirées de l'air et du règne minéral.
Pagina 13 - Les animaux se nourrissent ou de végétaux ou d'autres animaux qui ont été eux-mêmes nourris de végétaux, en sorte que les matières qui les .forment sont toujours, en dernier résultat, tirées de l'air et du règne minéral. Enfin la fermentation, la putréfaction et la combustion rendent perpétuellement à l'air de l'atmosphère et au règne minéral les principes que les végétaux et les animaux en ont empruntés.
Pagina 9 - ... différents. Pour faire du bon vin, il faut commencer par faire de bonnes vendanges, cueillir le raisin à point. Puis ce raisin, broyé par des instruments plus ou moins puissants, est envoyé à la cuve directement ou égrappé préalablement. M.
Pagina 3 - Les différentes matières utilisées pour l'alimentation du bétail ont été considérées au point de vue des avantages, des inconvénients de leur consommation, des quantités pouvant entrer dans la ration suivant les conditions de production. La troisième partie est consacrée à l'alimentation spéciale des divers animaux. 1° Chevaux (Rationnement du poulain, des étalons, des juments poulinières, du cheval de travail), Ane et Mulet ; 2° Bovidés (Rationnement des veaux, vaches laitières,...
Pagina 13 - ... par la respiration. Enfin comme les animaux dans l'état de santé et lorsqu'ils ont pris leur croissance reviennent chaque jour, à de légères différences près, au même poids qu'ils avaient la veille, il en résulte que la recette est égale à la dépense et qu'on peut rendre par conséquent exactement compte de l'emploi des aliments que les animaux consomment chaque jour.

Bibliografische gegevens