Oeuvres de Napoléon Bonaparte, Volume 1

Voorkant
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 450 - Soldats ! le gouvernement veille sur le dépôt des lois, qui lui est confié. Les royalistes, dès l'instant qu'ils se montreront, auront vécu. Soyez sans inquiétude, et jurons par les mânes des héros qui sont morts à côté de nous pour la liberté, jurons sur nos nouveaux drapeaux : « Guerre implacable aux ennemis de la République et de la Constitution de l'an III ! » La fête fut suivie d'un grand banquet, où de nombreux toasts furent portés au milieu d'une exaltation croissante.
Pagina 329 - L'Europe, qui avait pris les armes contre la république française, les a posées. Votre nation reste seule, et cependant le sang va couler plus que jamais.
Pagina 348 - Nous sommes à l'article de la reconnaissance. Je leur ai dit que la République Française ne voulait point être reconnue ; elle est en Europe ce qu'est le soleil sur l'horizon: tant pis pour qui ne veut pas la voir et ne veut pas en profiter.
Pagina 353 - Si cet échange ne s'effectue pas , et que l'Empereur entre en possession d'une partie des états de Venise , sans que le Sénat veuille reprendre une compensation qui est inconvenante et insuffisante, les trois légations restent toujours en notre pouvoir , et nous réunirons Bologne et Ferrare à la république lombarde.
Pagina 450 - Soldats! je sais que vous êtes profondément affectés des malheurs qui menacent la patrie ; mais la patrie ne peut courir de dangers réels. Les mêmes hommes qui l'ont fait triompher de l'Europe coalisée , sont là. Des montagnes nous séparent de la France ; vous les franchiriez avec la rapidité de l'aigle, s'il le fallait, pour maintenir la constitution, défendre la liberté, protéger le gouvernement et les républicains.
Pagina 309 - ... cinq cents pièces de canon de campagne, deux mille de gros calibre , quatre équipages de pont. Les contributions mises sur les pays que vous avez conquis ont nourri , entretenu , soldé l'armée pendant toute la campagne ; vous avez, en outre, envoyé trente millions au ministre des finances pour le soulagement du trésor public.
Pagina 165 - Trieste et de ruiner tous lesétablissemens de votre majesté sur l'Adriatique. Jusqu'ici j'ai été retenu dans l'exécution de ce plan , par l'espérance de ne pas accroître le nombre des victimes innocentes de cette guerre.
Pagina 351 - Quand on a bonne volonté d'entrer en campagne , il n'ya rien qui arrête, et jamais , depuis que l'histoire nous retrace des opérations militaires, une rivière n'a pu être un obstacle réel. Si Moreau veut passer le Rhin , il le passera ; et s'il l'avait déjà passé...
Pagina 15 - Lomhardie, et, avant un mois, j'espère être sur les montagnes du Tyrol , trouver l'armée du Rhin , et porter de concert la guerre dans la Bavière. Ce projet est digne de vous , de l'armée et des destinées de la France. Si vous n'accordez pas la paix au roi de Sardaigne...
Pagina 49 - Naples , nous sommes a même de dicter à Rome toutes les conditions qu'il nous plaira ; déjà , dans ce moment-ci , la cour de Rome est occupée à faire une bulle contre ceux qui prêchent en France la guerre civile, sous prétexte de religion.

Bibliografische gegevens