Zoeken Afbeeldingen Maps Play YouTube Nieuws Gmail Drive Meer »
Inloggen
Boeken Boek 1 - 10 van 10 over ... l'air le plus dédaigneux et le plus impertinent qu'on ait jamais osé porter....
" ... l'air le plus dédaigneux et le plus impertinent qu'on ait jamais osé porter dans le monde. Ses amis prétendoient qu'elle avoit beaucoup d'esprit, et le talent de dire des mots ingénieux. "
Mémoires inédits de madame la comtesse de Genlis: pour servir à l'histoire ... - Pagina 27
door Stéphanie Félicité Genlis (comtesse de) - 1825
Volledige weergave - Over dit boek

Mémoires inédits de madame la comtesse de Genlis

Stéphanie Félicité Genlis (comtesse de) - 1825
...tous les genres de prétentions; elle étoit fort marquée de la petite vérole , ses traits étoient communs, sa taille assez belle; elle avoit l'air le plus dédaigneux et le plus impertinent qti'on ait jamais osé porter dans le monde. Ses amis prétendoient qu'elle avoit beaucoup d'esprit,...
Volledige weergave - Over dit boek

Mémoires du duc de Lauzun (1747-1783): Publiés pour la première fois avex ...

Armand Louis de Gontaut de Biron, Louis Lacour - 1858 - 330 pagina’s
...tous les genres de prétentions; elle étoit fort marquée de la petite vérole, ses traits etoient communs, sa taille assez belle ; elle avoit l'air...d'esprit, et le talent de dire des mots ingénieux. Madame de Cambis faisoit, dit-on, de forts jolis vers ; je n'ai connu d'elle en ce genre qu'un couplet...
Volledige weergave - Over dit boek

Memoires du duc de Lauzun [1747-1783] Publies entierement conformes au ...

Armand-Louis de Gontaut duc de Biron - 1858 - 409 pagina’s
...fort marquée de la petite vérole, ses traits étaient communs, sa taille assez belle; elle avait l'air le plus dédaigneux et le plus impertinent qu'on ait jamais osé porter dans le monde. Ses amis prétendaient qu'elle avait beaucoup d'esprit, et le talent de dire des mots ingénieux. Madame de...
Volledige weergave - Over dit boek

Mémoires du duc de Lauzun (1747-1783).: Publiés entièrement conformes au ...

Armand-Louis de Gontaut duc de Biron, Louis Lacour - 1858 - 409 pagina’s
...fort marquée de la petite vérole, ses traits étaient communs, sa taille assez belle; elle avait l'air le plus dédaigneux et le plus impertinent qu'on ait jamais osé porter dans le monde. Ses amis prétendaient qu'elle avait beaucoup d'esprit, et le talent de dire des mots ingénieux. Madame de...
Volledige weergave - Over dit boek

Contes. Précédés d'une notice par E. Asse

Stanislas Jean Boufflers (marq. de.) - 1878
...fort marquée de la petite vérole ; ses traits étaient communs, sa taille assez belle ; elle avait l'air le plus dédaigneux et le plus impertinent qu'on ait jamais osé porter dans le monde. Ses amis prétendaient qu'elle avait beaucoup d'esprit et le talent de dire des mots ingénieux. Elle faisait,...
Volledige weergave - Over dit boek

Madame la comtesse de Genlis: sa vie, son œuvre, sa mort (1746-1830) d ...

Honoré Bonhomme - 1885 - 138 pagina’s
...tous les genres de prétentions; elle étoit fort marquée de la petite vérole, ses traits étoient communs, sa taille assez belle; elle avoit l'air le...porter dans le monde. Ses amis prétendoient qu'elle avo1t beaucoup d'esprit et le talent de dire des mots ingénieux. En voici un : quelqu'un louoit devant...
Volledige weergave - Over dit boek

Madame la comtesse de Genlis: sa vie, son œuvre, sa mort (1746-1830) d ...

Honoré Bonhomme - 1885 - 138 pagina’s
...tous les genres de prétentions ; elle étoit fort marquée de la petite vérole, ses traits étoient communs, sa taille assez belle; elle avoit l'air le...plus impertinent qu'on ait jamais osé porter dans le l3o APPENDICE monde. Ses amis prétendoient qu'elle avo1t beaucoup d'esprit et le talent de dire des...
Volledige weergave - Over dit boek

Le duc de Lauzun et la cour intime de Louis XV

Gaston Maugras - 1893 - 469 pagina’s
...fort marquée de la petite vérole, ses traits étaient communs, sa taille assez belle; elle avait l'air le plus dédaigneux et le plus impertinent qu'on ait jamais osé porter dans le monde. » Mme de Cambis et Lauzun en étaient restés à quelques escarmouches sans importance, mais leurs...
Volledige weergave - Over dit boek

La société française pendant le consulat: Bonaparte; sa famille; le monde et ...

Gilbert Stenger - 1905
...fort marquée de la petite vérole : ses traits étaient communs, sa taille astez helle; elle avait l'air le plus dédaigneux et le plus impertinent qu'on ait jamais osé porter dans le monde. Ses amis prétendaient qu'elle avait beaucoup d'esprit et le talent de dire des mots ingénieux. En voici un...
Volledige weergave - Over dit boek

La société française pendant le consulat: Bonaparte; sa famille; le monde et ...

Gilbert Stenger - 1905
...fort marquée de la petite vérole ; ses traita étaient communs, sa taille assez helle ; elle avait l'air le plus dédaigneux et le plus impertinent qu'on ait jamais osé porter dans le inonde. Ses amis prétendaient qu'elle avait heaucoup d'esprit et le talent dé dire des mots ingénieux....
Volledige weergave - Over dit boek




  1. Mijn bibliotheek
  2. Help
  3. Geavanceerd zoeken naar boeken
  4. ePub downloaden
  5. PDF downloaden