Journal de pharmacie et des sciences accessoires, Volume 19

Voorkant
Chez L. Colas Fils, 1833
Beginning with vol.12, Bulletin de la Société de Pharmacie de Paris is included in the publication.
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 434 - L'action en réparation du dommage causé par un crime , par un délit ou par une contravention , peut être exercée par tous ceux qui ont souffert de ce dommage.
Pagina 73 - ... d'acide méconique exigent ordinairement 55 gr. de potasse caustique sèche. Lorsque la saturation est opérée, on verse dans un matras l'espèce de bouillie plus ou moins épaisse qui en résulte, et on ajoute un peu d'eau, puis on chauffe, mais assez seulement pour dissoudre le méconate de potasse. Par le refroidissement le tout se prend en^ masse, on passe sur une toile et on soumet le magma à la presse. Les eaux-mères retiennent la matière colorante. On dissout de nouveau le méconate...
Pagina 86 - J'ai été chargé, il ya peu de temps, par la Société de Pharmacie , d'examiner un procédé qui a été proposé par M. William Grégory d'Edimbourg, pour extraire la morphine. Ce procédé consiste à faire dissoudre, comme d'habitude, l'opium dans l'eau , à rapprocher la dissolution en consistance convenable, et à décomposer par une dissolution de muriate de chaux. Il se forme un précipité de méconate de chaux, et la morphine est retenue dans la liqueur à l'état de muriate ; on rapproche...
Pagina 72 - ... dans l'acide nitrique pur. Cependant quelque soin qu'on ait pris, les cristaux ont une couleur de bois , et pour les obtenir parfaitement blancs il faut les soumettre à un nouveau traitement qui consiste à broyer ces cristaux , ordinairement formés de belles écailles micacées , et à les délayer dans 3 ou 4 parties d'eau froide , puis on sature par l'addition successive d'une solution de potasse caustique étendue; roogr.
Pagina 364 - Ira 1er-, 2°. Que c'est par l'ammoniaque qu'elles produisent que les matières animales concourent à la nitrification. Ces expériences seraient décisives , mais nous n'en connaissons pas les détails et nous n'avons pas à les juger. Si nous les énonçons ici , c'est pour expliquer comment une étude des nitrières de la Roche-Guyon , qui a conduit des chimistes célèbres à admettre la nécessité des matières animales, a pu conduire au contraire l'auteur à nier cette nécessité.
Pagina 90 - Une partie seulement de cette poudre fut dissoute, l'autre résista. La dissolution qui ramenait au bleu le tournesol rougi, fut abandonnée à une évaporation spontanée; il se forma bientôt sur les parois supérieures du vase, et à une assez grande distance du niveau du liquide , de petites plaques radiées, dures et transparentes , qui devenaient autant de centres de cristallisation alimentés par des stries ascendantes. Cette cristallisation était fort limitée , et l'évaporation ne semblait...
Pagina 69 - ... peu à peu de l'acide sulfurique tant qu'il se neutralisait, puis j'étendais d'eau et je lavais par décantation pour éliminer le sulfate de magnésie produit; cela fait, je mélangeais le dépôt lavé avec une assez forte proportion d'acide sulfurique, étendu seulement de deux ou trois parties d'eau.
Pagina 434 - Tout fait quelconque de l'homme qui cause un dommage à autrui oblige celui par la faute duquel il est arrivé à le réparer...
Pagina 90 - Chauffés dans un tube recourhé, ils n'entrent en fusion qu'à i5o° environ ; si on laisse refroidir immédiatement après la fusion , le tout ne présente qu'une masse cristalline ; mais si on continue l'action de la chaleur, le liquide oléagineux grimpe le long des parois, semble fuir la chaleur, mais ne se volatilise cependant pas; délayés dans l'eau , ils manifestent une alcalinité très-sensible , même à froid : 1000 parties d'eau à i5°...
Pagina 81 - ... suffit pour lui faire perdre , plus un atome d'eau de composition qu'il n'abandonne qu'en se combinant aux bases énergiques. Ces résultats me parurent d'autant plus satisfaisans , qu'en lisant le beau mémoire de Berzélius sur les acides tartrique et racémique, j'avais été tellement frappé de certaines analogies entre les propriétés de ces isomères et celles de mes deux acides méconiques , que je conçus dès ce moment l'espoir de fournir un nouvel exemple d'isomérie. Cependant j'étais...

Bibliografische gegevens