Publication industrielle des machines: outils et appareils les plus perfectionnés et les plus récents employés dans les différentes branches de l'industrie française et etrangère, Volume 9

Voorkant
Chez l'auteur, 1855
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Inhoudsopgave


Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 68 - ... de la quantité de chaleur donnée à la chaudière. Dans une machine à condensation recevant de la vapeur saturée à...
Pagina 17 - La commission est chargée : 1° de juger le titre et le poids des espèces fabriquées, et de surveiller, dans toute l'étendue de la France, l'exécution des lois monétaires, la fabrication des monnaies et l'essai des ouvrages d'or et d'argent, la confection des coins monétaires et des poinçons de la garantie...
Pagina 67 - ... dégagées ou absorbées par un même fluide élastique étaient égales quand le fluide passe d'un même état initial à un état final identique, dans quelque sens que se fit la transition ; en un mot, on admettait que ces quantités de chaleur ne dépendaient que des conditions initiales et finales de température et de pression, et qu'elles étaient indépendantes des circonstances intermédiaires par lesquelles le fluide a passé. S. Carnot a publié, en 1824...
Pagina 17 - Elle fait essayer les espèces étrangères nouvellement fabriquées ,' etc. ' Aux termes d'une ordonnance de 1832 , elle surveille la fabrication des médailles , en propose les tarifs et en autorise la délivrance et la mise en vente.. Elle est chargée , en outre , du contrôle à exercer sur la confection des planches] et l'impression des timbres-postes, billets de banque et cartes à jouer.
Pagina 399 - Que, quand ces courroies sont convenablement tendues, elles ne glissent point et transmettent la vitesse dans un rapport constant, et inverse de celui des diamètres des tambours ; 2° Que, dans la transmission du mouvement d'un axe à un autre par des cordes ou courroies sans fin, la somme des tensions des deux brins reste constante, de sorte que, quand le brin conducteur se surtend , le brin conduit se détend de la même quantité , et que la somme des tensions de ces deux brins est la même que...
Pagina 70 - ... suivie; tandis que la plupart des autres physiciens ont eu recours à des méthodes détournées , dans lesquelles l'élément qu'ils cherchaient n'exerçait souvent qu'une influence très-faible. Les conclusions générales que Delaroche et Bérard ont tirées de leur travail sont les suivantes : 1° La chaleur spécifique des gaz n'est point la même pour tous, soit que l'on ait égard aux volumes, soit que l'on ait égard aux poids. Ces chaleurs spécifiques, sous ces deux rapports, ont les...
Pagina 180 - Y et à la masse M la vitesse m\, d'où il suit que les vitesses imprimées par une même force à des masses différentes sont en raison inverse des masses. Donc, en général, l'effet d'une force donnée sur une masse donnée est en raison directe de la force et en raison inverse de la masse, ou comme la force divisée par la masse. Ce principe est confirmé par l'expérience, car un ressort placé entre deux corps et agissant également sur l'un et sur l'autre leur imprime des vitesses en raison...
Pagina 17 - Elle propose les tarifs servant à déterminer les titres d'après lesquels les espèces et matières d'or et d'argent sont reçues dans les hôtels des monnaies. Elle fait essayer les espèces étrangères nouvellement fabriquées, toutes les fois qu'elle le juge convenable, alin de reconnaître les variations que leur titre pourrait éprouver.
Pagina 69 - Mais, comme dans le système d'Éricsson, la chaleur que possède l'air sortant vient se déposer sur des corps auxquels le nouvel air entrant l'enlève pour la reporter dans la machine, on voit que, théoriquement, dans ces dernières machines, toute la chaleur dépensée est utilisée pour le travail moteur, tandis que dans la meilleure machine à vapeur d'eau la chaleur utilisée pour le travail mécanique n'est pas le 1/2o de la chaleur dépensée.
Pagina 446 - ... 45 degrés, avant de les soumettre à l'action du découpoir. Au fur et à mesure que la première cuve s'emplit avec le liquide de la macération versé jusqu'à ce que...

Bibliografische gegevens