Archives parlementaires de 1787 à 1860: recueil complet des débats législatifs et politiques des chambres françaises

Voorkant
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 63 - Je me résume donc : ce soir organisation du tribunal , organisation du pouvoir exécutif; demain mouvement militaire ; que demain vos commissaires soient partis ; que la France entière se lève , coure aux armes , marche à l'ennemi ; que la Hollande soit envahie ; que la Belgique soit libre ; que le commerce...
Pagina 696 - Quiconque sera convaincu d'avoir composé ou imprimé des ouvrages ou écrits qui provoquent la dissolution de la représentation nationale, le rétablissement de la royauté ou de tout autre pouvoir attentatoire à la souveraineté du peuple, sera traduit au tribunal extraordinaire et puni de mort.
Pagina 162 - Vous êtes libres; mais pensez comme nous sur telle ou telle question d'économie politique, ou nous vous dénonçons aux vengeances du peuple. Vous êtes libres; mais courbez la tête devant l'idole que nous encensons, ou nous vous dénonçons aux vengeances du peuple.
Pagina 59 - Je rends grâce, au reste, de chaque moment de mon existence, à ceux qui veulent bien me la laisser ; et je regarde ma vie comme une concession volontaire de leur part.
Pagina 165 - Un tyran de l'antiquité avait un lit de fer sur lequel il faisait étendre ses victimes , mutilant celles qui étaient plus grandes que le lit, disloquant douloureusement celles qui l'étaient moins pour leur faire atteindre le niveau. Ce tyran aimait l'égalité : et voilà celle des scélérats qui se déchirent par leurs fureurs.
Pagina 65 - République, la sûreté intérieure et extérieure de l'Etat, et de tous les complots tendant à rétablir la royauté ou à établir toute autre autorité attentatoire à la liberté, à l'égalité et à la souveraineté du peuple , soit que les accusés soient fonctionnaires civils ou militaires, ou simples citoyens.
Pagina 165 - Les royalistes ont cherché à t'opprimer avec le mot de Constitution. Les anarchistes t'ont trompé par l'abus qu'ils ont fait du mot Souveraineté. Peu s'en est fallu qu'ils n'aient bouleversé la République, en faisant croire à chaque section que la souveraineté résidait dans son sein.
Pagina 58 - Elles me sont toutes parfaitement étrangères, excepté celle du bien public. Dans des circonstances plus difficiles , quand l'ennemi était aux portes de Paris, j'ai dit à ceux qui gouvernaient alors : Vos discussions sont misérables , je ne connais que l'ennemi , battons l'ennemi.
Pagina 56 - Dumouriez n'a eu jusqu'ici que des succès brillants, et qui ne me sont pas à moi une caution suffisante pour prononcer sur lui. Mais j'ai confiance en lui, parce que son intérêt personnel, l'intérêt de sa gloire même est attaché au succès de nos armes.
Pagina 60 - Lorsqu'on vous propose de décréter l'établissement d'une inquisition mille fois plus redoutable que celle de Venise, nous mourrons tous plutôt que d'y consentir.

Bibliografische gegevens