Pagina-afbeeldingen
PDF
ePub
[ocr errors]

» du vaste palais du Louvre, et déjà une nou» velle exposition, plus magnifique encore, vient » d'en orner toutes les salles.

» Un long intervalle paraissait autrefois nécessaire; quatre années ont suffi, sous le règne

glorieux autant que paternel de Votre Majesté, » pour ces brillantes exhibitions, si utiles aux arts, » au commerce, à toutes les branches de l'indus» trie et qui excitent une juste admiration, ainsi

qu'une noble rivalité.

» Le commerce est la richesse des nations ; les » arts en sont la parure; ils contribuent efficace» ment l'un et l'autre à la gloire comme à la » prospérité des empires; et c'est par eux, non » moins que par les victoires, que votre auguste » aïeul a donné tant de célébrité à son règne, » tant de puissance à son royaume, et à son

siècle, son nom qui passera avec éclat jusqu'à » la postérité la plus reculée,

» Comme lui, Votre Majesté, après bien des » troubles, a fait renaître le calme et la paix dans

son royaume; comme lui, elle lui a rendu sa splendeur et son influence; comme lui, pour

l'avantage de son royaume, mais après une » guerre bien plus heureuse, elle a replacé un » Bourbon sur le trône d'Espagne; comme lui » enfin, elle rétablira entre les deux états , par » cet heureux événement, des relations dont le » commerce aperçoit l'utilité certaine et les im>> portans résultats. Tous les fabricans , tous les

[ocr errors]
[ocr errors]

»

» artistes qui méritent de prendre part à un spec» tacle qui honore la France et qui étonne l’Eu» rope, se sont empressés d'y faire paraître les

produits de leurs efforts et les preuves de leurs » talens.

» Votre Majesté a daigné y applaudir et leur » donner le plus puissant encouragement, des » marques de sa bienveillance et des témoignages » de sa satisfaction, dans une visite prolongée qui

a été vivement appréciée ainsi que toutes les paroles de bonté sorties de sa bouche.

» Je suis heureux et fier, en présidant le Jury, » d'avoir à présenter à Votre Majesté une réunion » de savans aussi distingués par leurs connais

sances et par leurs sentimens.
» Ils sont trop éclairés pour ne pas sentir

que » le bonheur de la France est inséparable d'un

Prince, d'une Famille illustre qui lui consacre » toutes ses pensées, toute son existence; et ils » sont trop bons Français pour ne pas former » pour son auguste personne, comme pour la

prospérité de son règne; les voeux les plus » ardens.

» Je me glorifie, je me félicite d'être le fidèle

interprète, en ce jour, de leur hommage respec» tueux, et de pouvoir y joindre l'expression d'un » dévoûment sans autre borne que mes forces ,

sans autre terme que ma vie. »
Sa Majesté a daigné répondre à ce discours

[ocr errors]
[ocr errors]

par des paroles pleines de bonté, qui ont pénétré le Jury de reconnaissance et d'attendrissement. Immédiatement après, S. Exc. le Ministre Secrétaire d'État de l'intérieur a pris les ordres de Sa Majesté, et M. le vicomte de Castelbajac, directeur du commerce et des manufactures, a lu la liste des ex posans auxquels des médailles on des diplomes de confirmation étaient accordés. Les élus ont été introduits suivant l'ordre indiqué par le Jury central; ils sont venus successivement recevoir les récompenses qu'ils avaient méritées , et auxquelles S. M. a bien voulu donner un nouveau prix en daignant elle-même les distribuer. Dans cette distribution, la

par

les artistes et fabricans du département de la Seine a été très-remarquable, et atteste l'activité soutenue de la classe industrielle des habitans de la capitale. Nous signalerons ici ceux d'entre eux qui ont été jngés dignes de ces distinctions particulières.

part obtenue

MÉDAILLES D'OR.

MM.

Bauson, rue de Montreuil, n. 55.
BosQUILLON, rue Neuve-Saint-Eustache, n. 13.
BREANT, à l'hôtel des Monnaies.
Cauchoix, quai Voltaire.
CHENAVART, boulevard St.-Antoine, n. 65, ou ruc

du Harlay, au Marais, n. 2.

COLLIER, (John), rue Richer, no 20.
DENIÈRE, rue Vivienne, n. 15.
Didot fils, (Firmin) rue Jacob, n. 24.
Didot aîné, (Jules ) rue du Pont-de-Lodi, n. 6.
ERARD frères , rue du Mail, n. 13.
FAUCONNIER, rue du Bac, n. 58, passage Sainte-

Marie.
FORTIN, ruedes Amandiers-Ste-Geneviève, n. 42.
FRESNEL, à Paris.
Frichot, rue des Gravilliers, n. 42.
GALLE, rue Colbert, n. 1.
GAMBEY, rue du Faubourg-Saint-Denis, n. 52.
HINDENLANG fils aîné, rue des Vinaigriers, n. 15.
LAGORCE aîné et Compe., rue des Fossés-Mont-

martre, n. 16.
LEREBOURS, place du Pont-Neuf.
MOLÉ jeune , rue de Madame, n. 4.
PECQUEUR , rue Saint-Martin, n. 50.
Rey, rue Sainte-Appoline, n. 13.
TOURROT aîné, rue Sainte-Avoie , n. 53.

23 médailles d'or.

RAPPELS DE MÉDAILLES D'or.

MM.. ALLARD et Compe., rue Saint-Denis, n. 368. CAHIER, rue Saint-Honoré (autrefois quai des Or- ;

fèvres). CHAGoT frères, boulevard Poissonnière.

DE GERNON, rue Saint-Dominique, n. 25. DEPOUILLY SCHIRMER et Compe. rue de Paradis

Poissonnière, n. 38. Didot, (Henri) rue du Petit-Vaugirard , n. 13. Fauler père et fils , à Choisy-le-Roi. GONORD, (Ve.) rue Saint-Antoine, n. 69. HERHAN, rue Servandoni, n. 13. Janvier, au palais de l'Institut. MATTLER , rue Censier, n. 13. Nast frères , rue des Amandiers-Popincourt, n. 8. Odiot, rue de l'Évêque, n. I. ROARD, de Clichy, rue Montmartre, n. 760. TERNAUX et fils, place des Victoires, n. 6. THOMIRE , boulevard Poissonnière, n. 2.

16 rappels de médailles d'or.

MÉDAILLES D'ARGENT.

MM. Bacot et Compe., rue Saint-Victor, n. 76. BAYLE et Compe., place des Victoires, n. 1. Benoît, à Saint-Denis. BERNARDIÈRE, (Achille DE) boulevard St.-Martin ,

n. 8.

BERTHOUD frères, rue de Richelieu , n. 105. Bontemps et GEORGEON , à Choisy-le-Roi. CHANNEBOT, rue Neuve-Saint-Eustache, n. 8. CORNOUAILLE, rue Contrescarpe-St.-Marcel, n. 27D'ANDRÉ, rue Bertin-Poirée, n. 13.

« VorigeDoorgaan »