Pagina-afbeeldingen
PDF
ePub

a été présenté par MM. Milan frères, qui exposeront aussi une rôtissoire à laquelle ils ont adapté un mécanisine dont l'idée est prise du chapelet employé dans les épuisemens , et qui sert à arroser constamment les viandes que

renferme la rôtissoire (818).

Objets de Ménage.

388 M. JULLIEN, rue Saint-Sauveur, n. 18.

Une collection de dix-sept instrumens propres à la décantation et à la filtration des vins a été présentée par M. Jullien. Le jury a reconnu qu'ils sont d'une construction très-ingénieuse et d'un bon emploi. M. Jullien a présenté également des poudres pour la clarification des vins que déjà il avait exposées en 1819, et dont l'usage est généralement répandu dans le commerce, ainsi que l'atteste un certificat signé par un grand nombre de négocians (829).

[blocks in formation]

389 M. GUILLAUME, rue du Faubourg-Saint-Mar

tin, n. 97:

Les instrumens aratoires fabriqués par M. Guillaume ont obtenu le suffrage de la société royale d'agriculture, qui lui a décerné il y a quelques années une médaille d'or. Il présente aujourd'hui cinq charrues différentes et une houe. Le jury a reconnu que ces instrumens sont exécutés avec soin, et il est à désirer que les cultivateurs prennent l'habitude d'en faire usage ( 840 ).

390 M. Molland neveu, rue Grange-aux-Belles,

n. 15.

M. Mollard a créé un grand établissement où il fabrique tous les instrumens aratoires perfectionnés, tels que les charrues en fer et en fonte, les semoirs, les herses, les rouleaux, etc. etc. On lui doit un grand nombre d'inventions et d'améliorations dans la construction de ces instrumens (841).

391 M. CAMBRAY, rue Saint-Martin , n. 19.

Plusieurs modèles de machines applicables aux travaux de la campagne et divers instrumens aratoires ont été présentés par M. Cambray. Le jury se plaît à reconnaître que les ouvrages de ce mécanicien méritent d'être dislingués (839).

CHAPITRE XLIII.

OBJETS DIVERS.

Ganterie, Bretelles.

592 M. WALKER, (John) rue de Richelieu , n. 88.

La fabrique de bretelles, jarretières et ceintures élastiques de M. Walker est le premier établissement de ce genre. Il emploie un nombre considérable d'ouvriers pour cette fabrication et celle de la ganterie , dans laquelle il a également acquis une grande supériorité (849).

393 M. VALLET-D'Artois, rue Saint-Denis; n. 163.

Fabrique de ganterie très - remarquable par la belle qualité des

peaux,

la beauté de la teinture et la perfection des couleurs (848).

Perruques. 394 M. Allix, rue Neuve-des-Petits-Champs,

n. II.

Des bustes en cire parfaitement modelés ont été présentés par M. Allix, qui exposera aussi des perruques et d'autres ouvrages relatifs à la coiffure, dans lesquels le jury a reconnu une très-grande supériorité d'exécution (852).

395 MM. NORMANDIN frères, rue Neuve-des-Petits

Champs, n. 5. Par un procédé de leur invention, MM. Normandin frères fabriquent des perruques que la plus forte transpiration n'altère pas , et dont les cheveux peuvent s'incliner en tous sens. Ils présentent aussi un instrument propre

à repasser les rasoirs, et qu'ils nomment ligniguise (856).

DU

DÉPARTEMENT DE LA SEINE.

ORDONNANCE DU ROI

Relative aux récompenses à accorder à la suite de

l'Exposition des Produits de l'Industrie.

DE

Louis,

PAR LA GRACE DE DIEU, Roi de FRANCE ET NAVARRE,

A tous ceux qui ces présentes verront, salut;

Sur le rapport de notre Ministre Secrétaire d'État au département de l'intérieur,

Nous avons ordonné et ordonnons ce qui suit :

Art. jer. Si, dans les départemens où il existe une ou plusieurs branches de la grande industrie manufacturière, il est survenu, depuis l'époque de la dernière exposition des produits de l'industrie en 1819, quelque perfectionnement remarquable, soit par l'invention ou la confection des machines , soit par des changemens introduits dans la teinture, dans le tissage ou dans les autres procédés des manufactures et des arts, ces améliorations notables seront constatées par les Jurys établis dans chaque département en vertu de notre ordonnance du 29 janvier dernier. Ils signaleront les artistes à qui sont dues ces découvertes et leur mise en pratique.

Art. 2. Après s'être assuré du mérite de ces perfectionnemens que chaque Jury aura constatés, et de l'importance des manufactures aux progrès desquelles ils ont concouru , notre Ministre de l'intérieur, nous en rendra compte.

Art. 3. Les artistes auteurs de ces perfectionnemens nouveaux pourront avoir part aux récompenses que nous nous proposons d'accorder à la suite de l'exposition publique des produits de l'industrie, ordonnée pour le 25 août de la présente année. ,

Art. 4. Notre Ministre Secrétaire d'État de l'intérieur est chargé de l'exécution de la présente ordonnance.

Donné en'notre château des Tuileries, le 20 février de l'an de grâce 1823, et de notre règne le vingt-huitième.

Signe LOUIS.
Par le Roi.

Le Ministre Secrétaire d'État de l'intérieur,

Signé CORBIÈRE.

En exécution des dispositions de l'ordonnance qui précède, le Jury, après avoir terminé les opérations relatives à l'admission des produits présentés

par les fabricans du département de la Seine, s'est constitué en Jury spécial, et a arrêté de signa

les savans, artistes et fabricans dont les noms ler suivent, ?mme ceux qui ont le plus contribué aux

« VorigeDoorgaan »