Pagina-afbeeldingen
PDF
ePub

tant pour parvenir à la fabrication des aciers damassés à la manière des orientaux, que pour les nouveaux procédés qu'il a découverts pour le traitement du platine, du palladium et d'autres substances métalliques (154).

77 M. Sir Henry, place de l'École de Médecine.

Ce fabricant, qui a obtenu de la société d'encouragement une médaille d'or, est parvenu à faire en acier fondu tous les genres de damassés orientaux, qui réunissent à la fois la beauté des dessins figurés et la supériorité des premières qualités d'acier (156). 78 M. LENORMAND, rue Saint-Germain-l' Auxerrois,

n.75. Nous devons à M. Lenormand, professeur de technologie, une nouvelle fabrication d'acier fondu, qui peut devenir d'une grande importance dans les arts. Il a également un procédé particulier pour la cémentation du fer, et son emploi dans la fabrication des instrumens tranchans.

Les procédés de M. Lenormand méritent de fixer l'attion du jury central (155).

Fer-blancs. 79 MM. ALLARD et Compe., rue Saint-Denis,

. n. 368.'.'i'r is. Une médaille d'or avait été décernée, en i819, à M. Al-· lard pour les moirés métalliques dont il avait fait l'application aux ouvrages de ferblanterie. Il a présenté cette année de nouveaux produits :

1°. Des lampes décorées, avec des ornemens en relief d'un fort bon goût;

2o. Des couvreplats en tissu métallique, qui ont obtenu le plus grand succès en France et dans l'étranger (157).

80 MM. Mertian frères, rue de Bondi, n. 16.

Ces fabricans ont présenté de très-beaux fer-blancs de leur manufacture de Montataire, département de l'Oise; ils exposent également des fers, fabriqués avec de vieilles fontes. MM. Mertian frères ont obtenu, en 1819, une médaille d'or, et la perfection toujours croissante de leurs produits les rend de plus en plus dignes d'intérêt (161).

CHAPITRE XIII.

SERRURERIE.

Grosse Serrurerie.

81 M. BILLIARD, serrurier-mécanicien de l’Inspec

tion générale des Carrières, rue des MáçonsSorbonne, n. 3. .

C'est à M. Billiard que nous devons la fabrication des grandes sondes de mineurs et fontainiers ou perceurs de puits , qui ont été commandées pour les départemens par M. le baron Becquey , conseiller d'état , directeur général des ponts et chaussées et des mines. Ces sondes sont d'une exécution parfaite ; les tiges en fer nerveux, doux et de première qualité, et les instrumens en acier ou en étoffe d'acier , suivant le service auquel ils sont destinés. Les sondes de M. Billiard peuvent exécuter des sondages à cent cinquante et même deux cents mètres de profondeur et au-delà, suivant la force des tiges. Le jury croit devoir appeler l'attention du jury central sur les sondes de M. Billiard (164).

82 M. Didike, rue d'Enfer, n. 32.

M. Didiéc est: un artiste très-distingué dans la grande serrurerie. Il a présenté un compas de son invention, pour diviser les rampes des escaliers. C'est lui qui a fait le rideau en tôle du théâtre de l'Odéon , et la grande cuve ou gazomètre du faubourg Poissonnière, laquelle a cent pieds de diamètre, 25 pieds de hauteur, et dont le poids est de 100 milliers (165).

83 M. LEIRIS, cul-de-sac du Paon, n. 7.

Des châssis de croisée en tôle ont été présentés par M. Leiris : leur emploi peut être recommandé dans les usines soumises à une grande influence de l'humidité. Les grands vitreaux des églises peuvent aussi recevoir avec avantage ces châssis en fer (167)...

84 M. ALBOUY, rue de Paradis-Poissonnière, n. 20.

Chargé des grands travaux de serrurerie de plusieurs édifices publics, M. Albouy apporte à leur exécution une grande intelligence. Il a présenté un modèle du comble en fer qu'il a fait au palais de la Bourse et que toutes les personues qui visitent ce bel établissement remarquent avec intérêt (163).

Haute Serrurerie de précision.

85 M. HURET, rue de Castiglione, n. 3.

A l'exposition de 1819, M. Huret a obtenu une médaille d'argent , pour ses serrures à combinaison. Il en présente aujourd'hui une collection complète, depuis la plus forte serrure de coffre-fort et de porte coclière jusqu'à celle qui s'adapte à un portefeuille. La précision des ouvrages de ce mécanicien est très-remarquable (171).

86 M. GEORGET , rue de Castiglionė, n. 12.

Les pièces de haute serrurerie présentées par M. Georget ont fixé l'attention du jury, qui y a remarqué des combinaisons très-ingénieuses et une belle exécution (170).

87 M. TOUSSAINT, rue Basse-du-Rempart, n. 64.

M. Toussaint a présenté de beaux ouvrages de serrurerie, entre autres un coffre-fort d'un très-beau travail (173).

Fer poli. 88 M. Poti , rue de Tournon, n. 31.

Un monument en fer poli a été présenté par M. Potie. Ce monument, consacré à la mémoire de S. A. R. Mgr. le duc de Berry, est d'une belle exécution ; les pièces qui le composent sont bien faites et polies avec soin.

M. Potié est digne de tout l'intérêt du jury central, auquel il est particulièrement recommandé (172).

CHAPITRE XIV.

OUTILS ET INSTRUMENS DE FER, FONTE ET ACIER.

Limes et Rapes. 89 M. MUSSEAU, rue du Faubourg-Saint-Antoine,

n. 137. La fabrication des limes, pour laquelle nous avons été long-temps tributaires de l'Angleterre et de l'Allemagne, à acquis depuis quelques années une grande extension, et plusieurs manufacturiers l'ont portée à un très-haut degré

[ocr errors]

de perfection. M. Musseauus'y est particulièrement distingué; ses produits peuvent être comparés aux meilleures limes anglaises. Il a remplacé les aciers qu'il tirait autrefois de l'étranger par ceux des mauufactures de MM Milleret de la Berardièra et, de M., Robin, Peyret, de SaintÉtienne.

Il exécute non seulement des limes de, toute espèce, mais encore tous autres instrumens d'acier à l'usage des mécaniciens, et il emploie des orphelins infirmes qui ne

pourraient trouver à se placer ailleurs (17.7). . 90 M. CONTAMINE , rue du Faubourg-Saint-An

toine, n. 105. ...in :: M. Contamine a présenté des râpes à l'usage des sculp

teurs. Sa fabrication se perfectionne de jour en jour et nous relève du tribut que nous payions autrefois à l'étranger

(174). 91 M. Schmidt, chaussée de Ménilmontant, n. 24.

Il fait avec l'acier de la Bérardière des limes de différentes formes et de toutes grandeurs, de très-bonne qualité et qui soutiennent la concurrence avec celles de nos meilleures fabriques (180).. . :'!!! ?"13":" ",;

. . Scies. It is ..!! ! 92 M. Mongin, rue Galande, n. 63-17.;

Cet artiste fabrique des scies circulaires et des scies més caniques, au moyen desquelles on obtient vingt-cinq feuilles de placage dans une planche de bois d'un pouce d'épaisseur (181). . :.. ,IS.

. niristi live , : 93 M. Tridon, rue de Grenelle,'in. 50, au Gros

Caillou.
Inventeur d'une machine pour la fabrication de vis à

« VorigeDoorgaan »