De la littérature française, pendant de dix-huitième siècle

Voorkant
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 225 - C'est dans une disposition pareille que Rousseau a puisé son talent, ses opinions et ses fautes ; c'est pour avoir vécu étranger au milieu de la société, nous dirons même de l'humanité, que, tout en ressentant avec enthousiasme l'amour de la vertu et de la justice, tout en voulant y exciter les autres, il a ébranlé ce qui sert de base à la vertu et à la justice , le sentiment du devoir. C'est là , à ce qu'il nous paraît , le vice de sa philosophie.
Pagina 177 - Dûclos , venant après lui, en firent une dérivation de la nouvelle métaphysique. De leurs recherches, résulta une théorie du langage, claire et méthodique, qui remplaça bientôt les anciennes nomenclatures. Au lieu de rapporter toutes les langues à la langue latine, et d'adapter toutes les grammaires aux formes d'une seule, on essaya de trouver des règles générales d'où les règles particulières de chaque langue pussent facilement découler. Mais les grammairiens tombèrent dans une...
Pagina 240 - Dans son .dépit, peu s'en fallut qu'il ne supposât que l'homme avait pu vivre dans l'état de brute. Cependant il n'osa pas risquer cette absurde assertion , et ne fit point de l'homme un animal perfectionné. Ainsi son discours n'a aucun résultat, il ne mène à rien; c'est l'épanchement d'un philosophe qui hait la société, et qui ne peut en nier la nécessité ; mais il est par cela...
Pagina 230 - ... sincères qu'il exprime; c'est bien son âme qui révèle son émotion à la nôtre. Il nous persuade, il nous remue ; cependant nous entrevoyons, sans nous en rendre compte, quelque contradiction. Nous ne nous reposons pas avec pleine confiance dans ses discours; il est vrai, mais il n'est pas simple. Ce dernier caractère du génie, qui fait son charme éternel , lui manque, et Rousseau se trouve par là bien loin de l'éloquence de Bossuet . Telle fut la couleur générale de tous les écrits...
Pagina 192 - Il devint le modèle de ces hommes froids et vides, qui apprirent à son école comme on pouvait se battre les flancs pour se donner de la verve dans les mots , sans avoir un foyer intérieur de pensée et de sentiment. Le disciple le plus fidèle des philosophes de ce temps, fut Helvétius. Une vaine persécution donna à son livre une célébrité qu'il n'aurait pas eue sans cette circonstance.
Pagina 290 - C'était avec une sorte de crainte et de réserve qu'ils remplissaient leur saint ministère : ils avaient peur de heurter la mode ; ils tâchaient de se faire pardonner et leur profession et leurs discours. S'accommodant au goût de l'auditoire , ils fuyaient tout ce qui se rapprochait du dogme et des principes positifs de la religion , ils s'étendaient avec plus de complaisance sur ce qui avait rapport à la morale purement humaine ; et la religion n'était employée que comme un accessoire convenu,...
Pagina 48 - ... assisté au spectacle de la gloire et de la prospérité du vieux monarque, qui ainsi n'était pas subjuguée par la puissance des souvenirs, ne devait plus être fière du joug , comme l'avaient été ses pères. Devant les regards du roi , à son majestueux aspect, nul n'osait enfreindre les règles qu'il avait prescrites. Mais, dans son propre palais , ses enfants , leurs favoris , leurs contemporains , se livraient à des désordres qu'on dérobait aisément aux yeux affaiblis de, l'auguste...
Pagina 27 - ... siècle ; comme si un siècle pouvait transmettre à son successeur l'héritage de l'esprit humain , tel qu'il l'a reçu de son devancier. Mais il n'en est pas ainsi. Les opinions ont une marche nécessaire. De la réunion des hommes en nation , de leur communication habituelle , naît une certaine progression de sentiments , d'idées , de raisonnements, que rien ne peut suspendre . C'est ce qu'on nomme la marche de la civilisation...
Pagina 112 - Il n'ya rien là qui soit directement applicable au bien des hommes et à la police des sociétés. On y apprend à dédaigner, par une sublime exaltation , les plus vastes événements de ce monde, pour ne songer qu'à un autre avenir. Mais un autre genre d'honneur est dû à celui qui offre des leçons praticables , et qui trouve le point précis où les principes des choses se rattachent à la fois aux détails positifs de la politique et à la connaissance générale et élevée des hommes, de...
Pagina 179 - L'algèbre fut dite le modèle des langues. On voulut emprisonner la pensée , la circonscrire dans sa propre expression ; et comme les métaphysiciens l'avaient conçue uniforme et identique dans tous les hommes, leur grammaire ne lui faisait pas perdre beaucoup en lui prêtant un tel langage. Sans doute l'algèbre est la plus belle des langues, dans le même sens que les sciences mathématiques sont les plus vraies des sciences. La vérité mathématique est le résultat de la comparaison et de...

Bibliografische gegevens