Revue de l'histoire universelle

Couverture
L. Hachette et cie., 1854 - 496 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 465 - ... ils se sont jetés avec fureur les uns sur les autres, et ont joué ensemble de la dent et de la griffe ; que de cette mêlée il est demeuré de part et d'autre neuf à dix mille chats sur la place, qui ont infecté l'air à dix lieues de là par leur puanteur, ne diriez-vous pas : « Voilà le plus abominable sabbat dont on ait jamais ouï parler...
Page 424 - Et moi je te dis que tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et les portes de l'enfer ne prévaudront point contre elle.
Page 424 - Je vous donnerai les clefs du royaume des cieux; et tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel.
Page 400 - La vie n'est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement...
Page 149 - Si ces temples sont bien bâtis, c'est une chose bonne et utile qu'ils passent du culte des dénions au service du vrai Dieu ; car tant que la nation verra subsister ses anciens lieux de dévotion, elle sera plus disposée à s'y rendre, par un penchant d'habitude, pour adorer le vrai Dieu.
Page 465 - ... à détruire ainsi et à anéantir leur propre espèce? ou, après l'avoir conclu, ne ririez-vous pas de tout votre cœur de l'ingénuité de ces pauvres bêtes? Vous avez déjà, en animaux raisonnables, et pour vous distinguer de ceux qui ne se servent que de leurs dents et de leurs ongles, imaginé les lances...
Page 243 - Monsieur, le roi d'Espagne vous a fait roi. Les grands vous demandent, les peuples vous souhaitent, et moi j'y consens. Songez seulement que vous êtes prince de France ' . » Il le présenta ensuite à sa cour en disant : « Messieurs, voilà le roi d'Espagne *.
Page 400 - Mais cherchez premièrement le royaume de Dieu et sa justice, et toutes ces choses vous seront données par-dessus.
Page 465 - Ne dites-vous pas en commun proverbe, des loups ravissants, des lions furieux, malicieux comme un singe; et vous autres, qui êtes-vous? j'entends corner sans cesse à mes oreilles, l'homme est un animal raisonnable; qui vous a passé cette définition, sont-ce les loups, les singes, et les lions, ou si vous vous l'êtes accordée à vous-mêmes? c'est déjà une chose plaisante, que vous donniez aux animaux vos confrères ce...
Page 405 - ... convertie à la foi catholique , pure d'hérésie ; lorsqu'elle était encore sous une croyance barbare , avec l'inspiration de Dieu recherchant la clef de la science ; selon la nature de ses qualités, désirant la justice, gardant la piété. La loi salique fut dictée par les chefs de cette nation, qui en ce moment commandaient chez elle.

Informations bibliographiques