Voltaire et la société au xviii siècle: Retour et mort de Voltaire

Voorkant
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 289 - Aux yeux de Paris enchanté, Reçois en ce jour un hommage Que confirmera d'âge en âge La sévère postérité. Non , tu n'as pas besoin d'atteindre au noir rivage Pour jouir des honneurs de l'immortalité ! Voltaire, reçois la couronne Que l'on vient de te présenter : 11 est beau de la mériter, Quand c'est la France qui la donne ! On a crié bis!
Pagina 398 - Permettez, quoique nos maisons ne soient pas soumises à la juridiction de l'ordinaire, de justifier ma conduite aux yeux de Votre Grandeur : quels que soient les privilèges d'un ordre, ses membres doivent toujours se faire gloire de respecter l'épiscopat et se font honneur de soumettre leurs démarches, ainsi que leurs mœurs, à l'examen de nos seigneurs les évêques ; comment pouvais-je supposer qu'on refusait ou qu'on pouvait refuser à M.
Pagina 108 - Ce qu'il ya d'affreux , c'est que le monstre a un parti en France; et pour comble de calamité et d'horreur, c'est moi qui autrefois parlai le premier de ce Shakespeare ; c'est moi qui le premier montrai aux Français quelques perles que j'avais trouvées dans son énorme fumier. Je ne m'attendais pas que je servirais un jour à fouler aux pieds les couronnes de Racine et de Corneille, pour en orner le front d'un histrion barbare.
Pagina 153 - Ceci devient trop sérieux : à tout prix il faut empêcher cet honnête homme de souper ici ; mon oncle n'y tiendrait pas, lui ferait une scène, et j'en serais désespérée » On remet bien vite tous les paquets dans la voiture , et l'on s'en retourne tristement à Genève. — Il n'est pas de bonne humeur. — Oh ! non : mais aussi vous n'avez point cherché à me faire valoir; vous avez tous été d'un silence mortel ; vous n'avez pas même ri une seule fois. — Eh ! comment vouliez-vous, devant...
Pagina 108 - Thibouville, vous êtes trop doux. 11 n'ya point en France assez de camouflets, assez de bonnets d'âne, assez de piloris pour un pareil faquin. Le sang pétille dans mes vieilles veines, en vous parlant de lui. S'il ne vous a pas mis en colère, je vous tiens pour un homme impassible.
Pagina 20 - Toujours ami des vers, et du diable poussé, Au rigoureux Boileau j'écrivis l'an passé. Je ne sais si ma lettre aurait pu lui déplaire; Mais il me répondit par un plat secrétaire ' Dont l'écrit froid et long, déjà mis en oubli, 1.
Pagina 39 - Il est impossible do décrire le feu de ses yeux, ni les grâces de sa figure : quel sourire enchanteur! il n'ya pas une ride qui ne forme une grâce. Ah! combien je fus surprise quand, à la place de la figure décrépite que je croyais voir, parut cette physionomie pleine de feu et d'expression...
Pagina 132 - Le secrétaire juif, nommé Guénée, n'est pas sans esprit et sans connaissances; mais il est malin comme un singe, il mord jusqu'au sang, en faisant semblant de baiser la main.
Pagina 239 - Plus je respecte votre personne et votre état, plus je crains d'abuser de vos extrêmes bontés. Je n'ai considéré que ce que je dois à votre naissance , à votre ministère et à votre mérite. Vous êtes un général à qui j'ai demandé un soldat.
Pagina 444 - ... de Voltaire. Un trèsgrand concours de personnes distinguées ont assisté à cette cérémonie religieuse ; des aumônes considérables ont été distribuées » — Seraitce encore une burlesque parade que cela? — On ajoute : « Et c'est méchamment qu'on a fait courir le bruit que le clergé français lui avait refusé la sépulture. Ce clergé si respectable n'aurait pu en user ainsi sans violer les lois de la justice , sans détruire les principes de la bonne police , et sans donner à...

Bibliografische gegevens