Pour une anthropologie de l'entreprise: éloge de la pensée sauvage

Voorkant
Pearson Education France, 2007 - 236 pagina's
Fusions, restructurations, diversifications... Comment préserver la cohésion sociale dans l'entreprise tout en gérant le changement ? On ne compte plus les échecs industriels et économiques qui nourrissent l'actualité, avec leur cortège de souffrances individuelles et collectives. Marc Lebailly et Alain Simon partent du constat suivant : si l'on continue à ne tenir compte que des fondamentaux financiers, en s'appuyant sur des approches stratégiques et organisationnelles dont tout le monde constate l'insuffisance, le phénomène ira en s'aggravant. Ils proposent à travers cet ouvrage un modèle de lecture des organisations humaines qui s'appuie sur les concepts de l'anthropologie structurale, démontrant combien les fondamentaux culturels déterminent l'efficacité des fondamentaux économiques. L'être humain est parfaitement apte aux changements, même les plus radicaux, et la résistance à ces changements est souvent l'effet d'opérations mal appréhendées puis mal conduites. Il nous faut bien l'admettre, la seule " pensée technique " n'est pas un gage de succès ; à ses côtés, la " pensée symbolique " - ou " pensée sauvage " -a un rôle essentiel à jouer, pour comprendre, décider, agir et mobiliser. Cette nouvelle édition s'appuie sur des exemples récents dans le secteur public et le secteur privé. Elle s'adresse à tous ceux qui souhaitent penser et maîtriser les stratégies d'avenir de leur entreprise, afin de réussir durablement les changements complexes que ces stratégies impliquent.
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Inhoudsopgave

Les circonstances clés des interventions
97
Transformation
109
Croissance
161
Pour aller plus loin
185
Conclusions
199
Bibliographie
237
Copyright

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

actionnaires adaptation afin aujourd’hui Bozel Butagaz C’est c’est-à-dire clan autarcique clients code génétique cohérence cohésion sociale collectif considère constitue corps social culture d’abord d’adaptation d’ailleurs d’appartenance d’autres d’échanges d’intégration d’obligations et d’interdits d’origine d’une entreprise définit définition développement diagnostic culturel difficultés Disney Disneyland Resort dispersion sociale dynamique économique efficace éléments Enfin entreprise conquérante filiale fonction fondamentaux culturels Georges Dumézil gestion groupe humains imaginaire industrielle l’adhésion l’anthropologie entrepreneuriale l’encadrement l’ensemble l’entre l’entreprise l’environnement l’espace l’état l’évolution l’extérieur l’histoire l’homme l’identité l’individu l’infraculture l’instant l’on l’organisation l’une l’usine légitimité logique management ment mutation génétique mythe fondateur n’est niveau organisation pensée sauvage permet phase processus production profil typologique profit projet psychique qu’à qu’elle qu’en qu’il qu’une réalité sociale refondation registre Renaud Sainsaulieu résistance au changement s’appuyer s’est s’inscrit salariés sémiotique situation société entrepreneuriale société savante spécifique stratégie structure symbolique système d’ordre systèmes d’obligations technique tion totalitaire transformation tripartition type utilitariste valeurs vision vocation

Bibliografische gegevens