Images de page
PDF

tenues de Gérard, seigneur de Hornes et d'Altena, siégea en 1325, comme arbitre dans le différend de la ville de Dortrecht avec d'autres villes de la Hollande, reçut, en 1326, de Guillaume de Hainaut, comte de Hollande, le droit de nommer un juge dans toutes ses seigneuries et ses métiers situés dans la Hollande méridionale.

Guillaume de Hainant, comte de Hollande, qui honorait de toute son estime Jean van der Dussen, voulut lui en donner une preuve, en le déchargeant de l'obligation qu'il avait prise, conjointement avec son fils aîné, de garantir un usufruit, important pour l'époque, à l'effet d'avantager le mariage de sa fille Elisabeth, .avec Philippe de Wassenaer.

Jean van der Dussen, Ile du nom, épousa, 1° Jacqueline van Drongelen ; et, 20 en 1322, Agnès van der Broukhorst.

Il eut du premier lit quatre enfants, savoir: A. Jean VAN DER DUSSEN, III° du nom, écuyer, seigneur de la maison forte de Dussen et d'Aertswaerde, épousa Bernardine van Dorp, dont le douaire fut assis sur les fiefs d'Aertswaerde et de Muilkerke. Fille d'Arnold, bailli et intendant des digues du pays de Delft, et de N. de kodenrys, elle devint femme en secondes noces, de Gérard van der Heyden, seigneur de Bautersem, drossard de Brabant, veuf de Bernardine van Duivenvoorde, lille naturelle de Guillaume, seigneur d'Oosterhout.

B. Nicolas VAN DER DUSSEN, chevalier, seigneur de Dussen, du métier d'Aertswaerde et de Hage, après la mort de son frère aîné, laissa postérité légitime.

C. Elisabeth, épousa, en 1321, Pbilippe de Wassenaer, chevalier, fils de Thierry, seigneur de Wassenaer, et de Berthe van Cuyck, sour de Thierry, vicomte de Leyden.

D. Soete, épousa, en 1320, Jean Oem, écuyer, seigneur de Barendrecht, bailli de la Hollande méridionale, en 1321, conseiller et receveur général du même pays, de 1329 à 1333, fils de Gilles et de Gertrude van Rutingen.

Il eut du second lit un fils, savoir :
E. Florent les qui suit, III.
III. FLORENT VAN DER DUSSEN, ser du nom, héritier des fiefs

et droits achetés par son père des tuteurs des enfants de Baudouin van Dubbelmonde, sis à Mulikerk, et de la dîme de Nieuwkerke, relevant du seigneur d’Altena, épousa Catherine van Weyden, dont deux enfants, savoir :

A. Jean VAN DER Dussen, IV• du nom, seigneur de Muilkerk, mort sans hoirs, en 1390, suivit, de même que son suzerain, le seigneur d'Altena, de la maison de Hornes, le parti connu sous la dénomination des Hoeks. Guillaume de Bavière, comte d'Ostrevant, qui élait à la tête du parti contraire, celui des Cabillauds, confisqua les domaines de Jean van der Dussen, et surtout le fief de Muilkerk, mouvant de la seigneurie d'Altena dont il inféoda son chambellan, Helmich van Doornick.

B. Arnoud II, qui suit, IV.

IV. ARNOUD VAN DER DUSSEN, II° du nom releva, en 1387 et 1390, de Guillaume, seigneur de Hornes et d’Altena, et en 1391, de Guillaume de Bavière, comte d'Ostrevant, plusieurs droits et fiefs qui lui étaient échus par la mort de son père et celle de son frère aîné, Jean van der Dussen. Il épousa Hadewige van Dortrecht, fille de Jean, dont trois enfants, savoir :

A. Jean V, qui suit, V.

B. Florent van DER DUSSEN, II• du nom, conseiller de Dortrecht, en 1409, échevin, en 1413, écoutête, en 1424, 1427 et 1431, capitaine des Dortrechtois, au siége d'Isselstein, sous Jean de Bavière, en 1427, et à celui de Gertruidenberg, en 1420, commandant, en 1426, les troupes de Philippe, duc de Bourgogne, au siège de Zevenbergben, épousa Lucrèce de Blyne, dont postérité.

C. Arnoud VAN DER DUSSEN, III. du nom, dont la postérilé légitime s'est éteinte dans la personne de sa petite fille Mathilde, morte en 1538, veuve, depuis le 10 octobre 1508, de N. Sasbout, bourgmestre de Delft, fils de Thierry et de Sophie Segwaerd.

V. JEAN VAN DER DUSSEN, Ve du nom, échevin de Bois le Duc, en 1811 et 1816, chef écoutète de Bois le Duc en 1415, 1427, 1428, épousa N... dont plusieurs enfants, entre autres trois qui suivent, savoir :

A. Arnoud IV, qui suit, VI.

B. Egbert VAN DER DUSSEN, prètre et vicaire de l'église paroissiale de Deutechem, figure parini les témoins du Vidimus, fait en 1460, par lequel l'empereur Othon ser avait sondé l'abbaye d'Etterenberg, en 968.

C. Hedwige, épousa Marcelis van Uden, échevin de la ville de Bois le Duc, en 1445 et 1461.

VI. ARNOUD VAN DER DUSSEN, IVe du nom, cité dans un acte de 1474, comme intendant des digues des contrées qu'arrose la rivière de Dussen, épousa N... dont, entre autres, un fils, Pierre, qui suit, VII.

VII. PIERRE VAN DER DUSSEN, stadhouder, ou lieutenant et châtelain du château et de la ville de Heusden, mort et inhumé à Genderen, sous une pierre décorée de ses armoiries, ainsi qu'il conste d'un certificat délivré par les bourgmestre, échevins et conseillers de la ville de Heusden, épousa Catherine van Voen, dont deux enfants, savoir :

A. Josse, qui suit, VIII.

B. Pierre van der DUSSEN, qui laissa postérité légitime, éteinte aujourd'hui.

VIII. JOSSE VAN DER DUSSEN (1), conseiller au conseil de Brabant, à l'époque ou Christiern, roi de Danemark, cité par ministère d'huissier, vint déposer comme témoin dans une cause entre particuliers, mort le 15 décembre 1532 et inhumé à Sainte-Gudule, à Bruxelles, sous une pierre sépulcrale, renouvelée en 1677, ornée de quartiers, épousa Marie Sau

(1) A la même époque existait un autre Josse van der Dussen, qui avait épousé -Marie Hujoel, morte le 3 juillet 1528, fille de Jacques, secrétaire et greffier du Brabant, et de Marie Stoeps, dont il avait un fils, Jérôme van der Dussen. Devenue veuve, Marie Hujoel épousa, en secondes noces, le 30 juillet 1515, Jacques de Dongelberghe, avocat au Conseil de Brabant, veuf de Catherine van Voorde, inort le 6 septembre 1524, et inhumé à Sainte-Gudule, sous une pierre bleue, ornée de quartiers, qui fut enlevée en 1672. Il était fils de Jacques de Dongelberghe et de Marie Nackaerts.

vaige, morte le 15 octobre 1551 (1) et inhumée à NotreDame de la Chapelle, à Bruxelles, fille de Philippe, dit de Wilde, et de Marie Sweerts, dont trois enfants, savoir :

A. Libert, qui suit, IX.

B. Marie, épousa Jean Boote, admis dans le lignage de Sweerts, le 13 juin 1561, conseiller et maitre de la cour des comptes, à Bruxelles, mort le 13 décembre 1692, fils de Jean, secrétaire du conseil de Brabant, et de Catherine de Weert

Il épousa en secondes noces Anne de la Tramerie. .
C. Jean van der DUSSEN, VI• du nom, mort en bas âge.

IX. LIBERT VAN DER DUSSEN, seigneur de Bornival, admis dans le lignage de Sweerts, le 15 juillet 1561, juge de la chambre des Tonlieux, à Bruxelles, en 1570, échevin de la ville de Bruxelles, en 1577, trésorier en 1585 et 1586, mort le 7 août 1590, et inhumé, avec sa femme, à Sainte-Gudule, dans le caveau de ses parents, épousa, par contrat du 1er avril 1557, Marie van Ylinghen, morte le 11 mai 1575, fille de Josse, seigneur de Bornival et d'Anne d'Auxy, dont cinq enfants, savoir :

A. Philippe, qui suit, X.
B. Antoine VAN DER DUSSEN, capucin.

C. Guillaume VAN DER DUSSEN, seigneur de Colem, commissaire aux inspections des troupes au service d'Espagne, mort le 12 septembre 1637, épousa Catherine d'Ocoche, morte sans enfants, le 25 septembre 1640 et inhumée aux Minimes, à Bruxelles.

D. Jean VAN DER DUSSEN, chanoine régulier à Rouge Cloître.

E. Anne, épousa Remi de Vos, receveur et surintendant de la ville et des forts d'Ostende, fils de Grégoire Ignace de Vos et de Claire Wicart, dit de la Fontaine.

(1) Marie Sauvaige sit, le 30 juillet 1551, son testament, qui débute en ces termes :

* Is gecompareert Jouffrouwe Marie Sauvaige, weduwe wylen heeren # ende meesteren Joes van der Dussen, in syne tyt raet ons heeren des Keysers « in den lande en de hertogdomme van Brabant..... »

LA BELGIQUE HÉRALDIQUE, IV.

X. PHILIPPE VAN DER DUSSEN, seigneur de Bornival, admis dans le lignage de Sweerts, le 15 juin 1593, mort le 21 juin 1623 et inhumé, avec sa femme, à Marck, épousa, en avril 1594, Jeanne Hoston, fille de Jean, seigneur de Hauteville, et de Marie Calonne, dont six enfants, savoir :

A. Jean VAN DER DUSSEN, seigneur de Bornival, sans alliance.

B. Louis Francois VAN DER DUSSEN, seigneur de Hauteville, conseiller de la chambre des comptes à Bruxelles, mort sans alliance.

C. Henri VAN DER DUSSEN, capucin.
D. Charles, qui suit, XI.
E. Anne, épousa Louis Boubers, seigneur de Gouy Saint André.

F. Prudence, morte en 1671, épousa Edouard d'Auxy, seigneur de Launois, colonel d'un régiment allemand aux Pays-Bas, grand bailli de Bevere, fils de Philippe d'Auxy, seigneur de Launois, capitaine d'infanterie, premier bourgmestre du Franc de Bruges, et de Marie Melannoye, sa femme du second lit.

XI. CHARLES VAN DER DUSSEN, seigneur de Hauteville et de la Tour, capitaine d'une compagnie allemande au service d'Espagne, épousa, 1° en 1641, Louise van Monsperg, fille de Jean Adolphe et de Guillelmine van Blitterswyck; et 2° en 1649, Isabelle de Vos, morte sans enfants, fille de Remi et d’Anne van der Dussen.

Il eut du premier lit quatre enfants, savoir :

A. Jean Adolphe, qui suit, XII.
B. Alphonse VAN DER DUSSEN, sans alliance.
C. Philippe van DER Dussen, sans alliance.
D. Charles VAN DER DUSSEN, sans alliance.

XII. JEAN ADOLPHE VAN DER DUSSEN, seigneur de Bornival et de Kestergat, par acquisition faite en 1685, mort le 17 août 1708, et inhumé à Leerbeek, près de Kestergat, avec épitaphe et quartiers, épousa, en 1673,Renelde Thérèse Spruyt, fille de Claude François, seigneur de Santvliet et de Jacqueline Rebz, dont cinq enfants, savoir :

« PrécédentContinuer »