Images de page
PDF

Philippe Charlemagne van DUERNE, capitaine au service du royaume des Pays-Bas, né à Bruxelles le 20 avril 1770, mort à Bruxelles le 20 août 1842, épousa à Bruges, le 13 juillet 1803, Isabelle Thérèse Ayberte Maréchal de Bompré, fille de Paul Louis, dit le chevalier de Bompré, premier échevin de la ville de Bruges, et de Catherine Albertine van Aefferden.

V. CHARLES EUGÈNE VAN DUERNE, seigneur de Damast, Terbeken, né à Bruges, le 18 octobre 1735, mort à Bruges, le 29 juin 1792, et inhumé au cimetière de Sainte-Croix, dans le caveau de la famille van den Bogaerde, échevin et amman héréditaire de la prévôté de Bruges, bourgmestre de Sysseele, épousa, par contrat du 3 juin 1781, et religieusement, le 12 juin, Justine Caroline van den Bogaerde, morte le 1er septembre 1794, fille d'André Louis, échevin, trésorier et bourgmestre du Franc de Bruges, et d'Angélique Thérèse Rotsart de Hertaing, dont sept enfants, savoir :

A. Jeanne Thérèse Louise, née à Bruges, le 6 avril 1782, morte à Gand, en 1786.

B. Charles Albert, qui suit, VI.

C. Marie Louise, née à Bruges, le 25 décembre 1785, morte à Bruxelles le 28 février 1858, épousa à Bruxelles, le 29 juin 1814, Charles Frédéric Perrinet de la Tour, né à Sancerre, le 15 février 1783, fils d'Etienne, avocat au Parlement et de Suzanne Sophie Irèrie de Visme d'Aubigny.

D. Thérèse Louise, née à Bruges, le 1er janvier 1788, épousa, à Gand, le 27 novembre 1809, François Louis Joseph van Doorslaer, fils de Jean François, conseiller au conseil souverain de Brabant, et d'Elise Cornélie Lonck.

E. André Jean van DUERNE DE DAMAST, capitaine sous l'Empire français, né à Bruges, le 29 mai 1789, épousa, å Malines, le 14 février 1828, Joséphine Henriette de Nève, fille de Jean Charles Sébastien, baron de Nève, et de Jeanne Marie Agathe Coloma.

F. Caroline Philippine, née à Bruges, le 10 février 1791, morte à Waesmunster, le 24 juin 1817, épousa, le 1er mars 1810, à Gand, Edouard Jean Antoine van Doorslaer, frère du précédent, néà Bruxelles, le 24 avril 1774, mort à Molembeek Saist-Jean, le 22 février 1863.

G. Nicolas Joseph van DUERNE DE DAMAST, né posthume, à Bruges, le 6 décembre 1792, mort le 9 juin 1817, et inbumé au cimetière de SainteCroix.

VI. CHARLES ALBERT VAN DUERNE, seigneur de Damast et de Terbeken, né à Bruges, le 17 octobre 1783, mort à Courtrai, le 28 mars 1835, contrôleur des contributions directes de pre classe, épousa, à Bruges, le 26 juin 1802, Marie Anne Claire van Oye, morte à Ostende, le 11 juin 1823, fille d'Auguste Louis et de Thérèse Bauwens, dont quatre enfants, savoir :

A. Auguste Marcelin, qui suit, VII.

B. Adolphe Joseph van DUERNE DE Damast, né le 4 août 1806, sans alliance.

C. Eugène Louis Joseph van DUERNE de Damast, né le 30 juin 1816, épousa, à Bruges, le 20 août 1844, Léonie Louise Thérèse de Marenzi, fille d'Adolphe Francois de Marenzi de Marensvelt et de Claire de Galland de Carnières, dont une fille : Victoria Marie Claire Louise, née à Bruges le 15 juin 1847. D. Elisa Marie Claire, née à Courtrai , le 15 juin 1819.

VII. AUGUSTIN MARCELIN VAN DUERNE DE DAMAST, ancien officier de cavalerie, né à Bruges, le 2 juin 1805.

[merged small][ocr errors][merged small]

Devise : (branche belge) pretium laborum. ( Branche hollandaise ) horimering van vordiensten.

I. JEAN-BAPTISTE, COMTE DU MONCEAU DE BERGENDAL, par lettres patentes de l'empereur Napoléon ser, en date du 18 mai 1811, et par diplôme du roi Guillaume Ier des PaysBas, du 24 mars 1820, né à Bruxelles, en 1760, mort le 29 décembre 1821, volontaire dans l'armée patriotique, en 1788, entré au service de la république française, en 1792, général de division, en 1795, après avoir, comme général de brigade, sous Pichegru, coopéré à la conquête de la Hollande, passé, à l'issue de la campagne, au service de la république batave, et plus tard, au service du roi Louis, en qualité de lieutenantgénéral, combattant, avant et après la réunion de la Hollande à la France, dans toutes les campagnes du premier empire, membre de la seconde chambre des états généraux des Pays-Bas, grand officier de la Légion d'honneur , grand'croix de l'ordre impérial de la Réunion, grand'croix de l'ordre de la Fidélité de Bade, chevalier de Saint-Louis, etc., épousa : 1° à Bruxelles, le 5 mai 1782, Anne Marie Apoline Colinet, morte à Bruxelles, le 14 juin 1795; 2° à Groningue, le 15 mars 1796, Agnès Wilhelmine Cremers, morte à Bruxelles, le 7 janvier 1850, à l'âge de soixante-six ans.

Il eut du premier lit un fils, savoir :

A. Jean François, fondateur de la branche aînée néerlandaise, qui suit, II.

Il eut du second lit sept enfants, savoir : B. Jacques Jean Jean-Baptiste, fondateur de la branche de Belgique, qui suit, II.

C. Charles Eppo, qui suit, II, après son frère Jacques Jean Jean-Baptiste.

D. Elisabeth Anne Lucie Constance, dite Betsy, née à Groningue, le 6 décembre 1802, morte à Forest, près Bruxelles, le 30 septembre 1827, épousa le 28 juin 1826, Félix Maximilien Théodore d’Aubremé.

E. Louis François, qui suit, Il, après son frère Charles Eppo.

F. Lucie Elisabeth, née à Mézières, le 3 avril 1812, morte à Bruxelles, le 3 mai 1859, épousa à Bruxelles, le 23 mars 1842, Charles Victor de Bayay, procureur général à la cour d'appel de Bruxelles, dont une fille, savoir :

Marie Agnès Rosalie Julie Elisabeth, née à Bruxelles le 7 juillet 1843, épousa, en août 1863, à Hasselt, Victor de Gerardon. G. François Henri, qui suit, II, après son frère Henri François.

H. Reine Caroline Elisabeth, née à Forest, le 16 avril 1819, morte à Bruxelles, le 7 décembre 1850.

Branche aînée néerlandaisc.

II. JEAN FRANÇOIS, COMTE DU MONCEAU, lieutenant général, adjudant et chef de la Maison militaire de Sa Majesté le roi des Pays-Bas, né à Bruxelles, le 1er mars 1790, épousa à Bruxelles, le 13 janvier 1819, Thérèse Anne Ghislaine d'Aubremé, née à Bruxelles, le 6 mai 1797, morte à la Haye, le 29 juin 1861, dont cinq enfants, savoir :

« PrécédentContinuer »