Images de page
PDF

IX. EUGÈNE FRANÇOIS DE DORLODOT, sénateur, né à Charleroi le 27 mars 1783, reconnu dans la noblesse du royaume par lettres patentes du 12 février 1857, épousa , à Bousval, le 18 juillet 1819, Thérèse Josèphe Hoyoux, née à Bruxelles, le 19 mars 1799, morte le 19 août 1849, dont cinq enfants, savoir :

A. Eugène Charles Joseph de DORLODOT, né à Bruxelles, le for février 1823, épousa, à Charleroi, le 23 octobre 1845, Marie Mathilde de Dorlodot, sa parente, née le 18 novembre 1823.

B. Hortense Marie, née à Bruxelles, le 30 juillet 1827, épousa, à Acoz, le 14 octobre 1844, Cyrille Martial le Clercq, né le 3 mai 1811.

C. Charles Auguste Joseph de DORLODOT, né le 10 juin 1830, épousa, à Marchienne au Pont, le 1er septembre 1852, Marie Pirmez, née le 19 mars 1827, dont deux enfants.

a. Sylvain DE DORLODOT, né à Marchienne-au-Pont en juillet 1853. b. Henri DE DORLODOT, né à Marchienne-au-Pont le 15 juillet 1855.

[ocr errors]

DUBOIS

dit Dubois de Bianco.

TAILLE d'or au lion de sable, lampassé de gueules, a la queue fourchue, tenant une épée haute d'azur, et d'argent à la tour de gueules, crénelée, couverte et ajourné: d'argent, accostée de quatre petites bannières d'azur. COURONNE : de chevalier pour le titulairc. CIMIER : le lion naissant de l'écu.

I. PIERRE URSMER JOSEPH DUBOIS, receveur à Merbes-le-Château, épousa Jeanne Catherine Damassé, dont un fils, Philogène Joseph, qui suit, II.

II. PHILOGÈNE JOSEPH DUBOIS, commissaire civil de l'empereur d'Autriche, à Cologne, né à Merbes-le-Château, le 14 janvier 1766, épousa, le 12 septembre 1795, Marie Anne Sophie Henriette Walburge de Bianco, fille de Jean Jacques Martin, conseiller de l'électeur palatin, et de Gertrude Elisabeth Marie Eve, baronne de Keysersfeld, dont un fils unique, Jean Népomucène Jacques Martin, qui suit, III.

III. JEAN NÉPOMUCÈNE JACQUES MARTIN, CHEVALIER DUBOIS, dit de Bianco, par lettres patentes de Sa Majesté le roi Léopold jer, du 2 janvier 1847, né à Cologne, le 10 août 1803, épousa N..., fille de Joseph de Keerberghen, dont il est veuf et dont il a une fille :

1847 latentes

Lille de

N.... épousa le comte Adhemar du Val de Beaulieu.

DUERNE DE DAMAST.

1793

D'OR , au chevron de sable, accompagné de trois coquilles Ju même. CIMIER : un panache de plumes de sable. SUPPORTS : deux lévriers d'argent, contournés, colletés d'un collier d'or, liseré de gueules.

DEVISE : Bello dura.

Originaire de Gand, fixée à Bruges, où elle réside encore, cette famille obtint reconnaissance de noblesse, dans la personne d'André Jean van Duerne de Damast et ses descendants, par diplôme de Sa Majesté le roi Guillaume Ier des Pays-Bas, et, plus tard, par disposition de Sa Majesté le roi Léopold Ier.

I. JEAN VAN DUERNE, trésorier général des aides et subsides de Flandre, épousa Isabelle de Casele, fille de Liévin, amman de Gand, et de Catherine Damast, dont un fils, Philippe, qui suit, II.

II. PHILIPPE VAN DUERNE, seigneur de Damast et de Terbekon, échevin de la ville de Bruges, conseiller assesseur de la grande vénérie, mort à Gand, en 1694, épousa à Bruges, en 1663, Marie Godefroy, dite Godefroit, morte en juin 1679, et inhumée aux Augustins, à Bruges, fille de Jean, échevin de Bruges, et de Catherine de Woestwinckel, dont huit enfants, savoir :

A. Isabelle, née à Bruges, morte à Gand en mai 1720 et inhumée à Meirelbek-lez-Gand, épousa, à Gand, en 1670, Jean François Vriest, cornette des Hauts Allemands, sergent-major de la ville de Gand, échevin

LA BELGIQUE HÉRALDIQUE, IV.

de la Keure, en 1707, mort le 11 décembre 1716, fils de Jean François et de Marguerite de Redichove.

B. Marie, née à Bruges, en 1665, morte à Bruges, le 21 août 1720 et inhumée au couvent des Dames anglaises, épousa, en février 1700, Jérôme Nicolas Arazola de Onate, major de la ville de Bruges et échevin de la prévôté, en 1749, fils de Jean François et de Françoise Bocx, d'une origine anglaise.

C. Jean, qui suit, III.

D. Jeanne Thérèse, morte à Bruges, le 4 février 1742, épousa, 1° en 1704, Marc Aurelle Castella, échevin de Bruges, mort le 17 juillet 1712, fils d'Englebert Viglius et de Florence de Walhoorn, dite Decker ; et, 2o Charles Antoine de Villegas, échevin de Bruges, veuf de Catherine Thérèse Audejans, morte le 4 décembre 1711, fils de Grégoire Adrien et d'Anne Marie Geerolfs.

E. Philippine, religieuse, morte au couvent de Sainte-Barbe, à Gand, le 21 mai 1742.

F. Françoise Théodore, béguine à Bruges.

G. Charles Pierre van DUERNE, seigneur de Grevelinghe, de Kerchem, etc., conseiller de la ville de Bruges, mort à Gand, le 22 mai 1722, épousa, à Gand, en décembre 1700, Isabelle Jacqueline Coornaert, morte à Gand, le 13 décembre 1719, et inhumée avec son mari, à l'église de Seevergem, leur résidence d'été, fille d'Antoine et de Jeanne Zoete, dont un fils :

Charles van DUERNE, seigneur de Grevelinghe et de Kerchem, mort à Bruges le 16 janvier 1771, épousa, par contrat du 14 février 1726, Lucie Cécile Stroughmorton, morte à Gand en 177:, fille de Guillaume, colonel au service britannique, et de Cécile Tacquet.

· H. Anne Marie, morte le 14 janvier 1742 et inhumée aux Augustins, à Bruges, épousa, à Bruges, Jean Baptiste Boddens, mort le 23 mai 1818 et inhumé à Saint-Donat, fils de Guillaume et de Claire de Brune.

III. JEAN VAN DUERNE, seigneur de Damast, de Terbeken, né en 1667, mort à Bruges, le 5 mars 1734 et inhumé avec sa femme aux Augustins de Bruges , amman et échevin héréditaire de la prévôté de Bruges, capitaine commandant l'artillerie de la garde bourgeoise, premier chef 'homme de la Société de rhétorique, épousa à Bruges, en 1696, Martine

Duwell, morte le 19 mai 1735, fille de Philippe et de Marthe Duval, dont six enfants, savoir :

A. Jean Martin, qui suit, IV.

B. Marie Jacqueline, née à Bruges, le 10 décerobre 1699, morte sans alliance, à Bruges, le 13 septembre 1780.

C. Marie Jeanne, née le 30 juillet 1701, morle sans alliance, le 29 septembre 1779.

D. Francois Jérôme van DUERNE, capitaine d'une compagnie bourgeoise, né à Bruges, le 17 février 1703, mort sans alliance, à Bruges, le 4 août 1764.

E. Anne Cécile, née le 16 mars 1705, morte le 22 septembre 1734.

F. Hubert Victor van DUERNE, chef homme et conseiller de la ville de Bruges, né à Bruges, le 6 novembre 1706, mort à Bruges, le 1er août 1769, épousa, le 1er septembre 1756, Thérèse Philippine van Caloen, née le 8 août 1711, morte sans enfants, le 11 décembre 1772 et inhumée auprès de son mari aux Augustins de Bruges, fille de François Balthazar, et d'Isabelle Claire Boddens.

IV. JEAN MARTIN VAN DUERNE, seigneur de Damast, Terbeken, né à Bruges, en octobre 1696, mort à Bruges, le 27 mars 1754, et inhumé avec sa femme aux Augustins, échevin et amman héréditaire de la prévôté de Bruges, capitaine d'une compagnie bourgeoise, épousa, par contrat du 14 janvier 1725, Françoise Tomboy, morte à Bruges, le 1er septembre 1754, fille de Léonard, lieutenant-capitaine de cuirassiers au service de Sa Majesté Catholique, garde du gouverneur Emmanuel de Bavière, puis échevin de la prévôté de Bruges, et d'Isabelle van Vive, dont cinq enfants, savoir :

A. Charles Eugène, qui suit, V.

B. Marie Thérèse, née le 9 octobre 1732, morte sans alliance, à Bruges le 23 mars 1803. C. Jeanne, morle sans alliance, le 24 août 1791.

D. Martin Louis VAN DUERNE, lieutenant au régiment du marquis de Deynze, au service de Sa Majesté Impériale et Royale Apostolique, né à Bruges, le 11 décembre 1738, mort le 18 octobre 1772, épousa à Bruxelles, Marie Gérard, morle en 1786, dont un fiis unique :

« PrécédentContinuer »