Images de page
PDF

Albert Michel Joseph Franeau d'Hyon, chevalier, comte de de Gomegnies, etc., et ladite dame, à l'effet des consentements et assistances ci-après dûment et agréablement autorisés par ledit seigneur son époux, d'autre part; et damoiselle Isabelle Marguerite della Faille, fille de feu messire Englebert Martin, vivant baron de la ville, pays et franchise de Nevele, etc., sa mère grand-paternelle et tutrice, et de messire Frédéric Englebert della Faille, baron d'Esteinpuits, Nevele, Boucheval, Baimhaut, son grand oncle paternel, d'autre part ; disant les principaux comparants, etc. »

L'état des biens délaissés par les parents du marquis Jacques François Joseph Maximilien d'Ennetières fut fait et passé par devant les échevins des Parchons de Gand, le 5 avril 1723.

Il eut de son mariage un fils, Englebert Frédéric Maximilien Joseph qui suit, XVIII.

XVIII. ENGLEBERT FRÉDÉRIC MAXIMILIEN JOSEPH, MARQUIS D'ENNETIÈRES ET DES MOTTES, comte de Hust, de Mouscron et du Saint Empire, baron de la Berlière, seigneur des Mottes et de Harlebois, né à Gand et baptisé à Saint Michel, le 1er avril 1718, étant tenu sur les fonts de baptême par Philippe Ferdinand, comte de la Tour-Saint-Quentin, au nom de Frédéric della Faille, baron d'Esteinpuits, et par Marie Jeanne Catherine della Faille d'Esteinpuits, baronne de Nevele, mort vers 1758, épousa, par contrat du 7 avril 1739, passé par devant maître Antoine François Joseph Lelong, à Tournai, Jeanne Ernestine Albertine de Sainte Aldegonde de Noircarmes, née à Tournai et baptisée à Saint Nicaise, le 15 10vembre 1719, morte à Tournai, le 15 février 1788, fille de Philippe Albert, vicomte de Sainte Aldegonde, chevalier, seigneur de la Gruerie, et d'Augustine Robertine de Landas.

Le fief de la Berlière fut relevé au nom du marquis

Englebert Frédéric Maximilien Joseph d'Ennetières, le 5. septembre 1721. Il porte : «Devant le bailli et les hommes de fief de Saint Amand, par le procureur de messire François Edouard de Flechin, marquis de Wamain, et tuteur de messire Englebert Frédéric Maximilien Joseph d'Ennetières, comte de Mouscron, pour raison de la terre et seigneurie de la Berlière, consistant en toutes justices, haute, moyenne et basse, et en un lieu, manoir, en un château et dépendances, afin d'être reçu en la fidélité et hommage de Son Eminence M. le cardinal de Gesvres, archevêque de Bourges, abbé commandataire de Saint Amand, et de messieurs les prieur et religieux de la dite abbaye, à cause de leurs seigneuries de Villers Saint Amand. »

Voici la partie généalogique de son contrat de mariage :

« Comparurent en leurs personnes messire Englebert Frédéric Maximilien Joseph d'Ennetières, comte d'Hust, de Mouscron et du Saint Empire, marquis des Mottes, baron de la Berlière et de Heule, etc., fils de feu messire Jacques François Joseph d’Ennetières, en son vivant comte de Mouscron, d'Hust et d'autres lieux, et de dame Isabelle Marguerite Ernestine della Faille, fille de feu messire Englebert Martin della Faille, vivant baron de la ville et pays et franchise de Nevele , libre seigneur de Poncele, assisté de messire Edouard de Flechin, marquis de Wamain, et tuteur paternel, qu'en qualité de procureur de messire Jean François della Faille, seigneur des ville et métiers d'Assenede, tuteur maternel dont ladite procuration sera jointe au présent contrat, ayant ledit seigneur della Faille eu communication dudit contrat, au moyen d'une copie que l'on lui a envoyée ; messire Baudri François Nicolas de Roisin, baron de Selle et de Rongy, tant en sa qualité de parent, ainsi que comme procureur général et spécial de messire Balthazar Alexandre, comte de Sainte Aldegonde de Genetz, son oncle, dont ladite procuration sera pareillement jointe au présent acte, d'une part : et damoiselle Jeanne Ernestine Albertine de Noircarmes de Sainte Aldegonde, fille de messire Philippe Albert de Noircarmes, comte de Sainte Aldegonde, son père, et de feue dame Augustine Robertine de Landas, assistée dudit seigneur son père, et de dame Claire Rose Dorothee d'Esclaibes d'Hust, comtesse de Sainte Aldegonde, sa belle-mère, messire Charles Alexandre d'Esclaibes, comte d'Hust, et messire Philippe Auguste Damman d'Hérine, chanoine de la cathédrale de cette ville, d'autre part. »

Le marquis Englebert d'Ennetières portait écartelé au premier et au quatrième de gueules au chevalier d'argent ayant le bras dextre levé d'azur et tenant un sabre de même , au deuxième et troisième d'argent à la barre dentelée de gueules, qui sont de Basta; sur le tout d'argent à trois écussons d'azur surchargés chacun d'une étoile à six rais d'or, qui est d'Ennetières.

Il eut de son mariage six enfants, savoir :

A. Joseph Marie Édouard Baudri, qui suit, XIX. · B. Joseph Marie Balthazar, qui suit, XIX, après son frère ainé, Joseph Henri Édouard Baudri.

C. Rose Marie Augustine Josèphe, née le 6 juillet 1744, morte sans enfants à Vienne, en septembre 1797, épousa, le 30 avril 1783, à Notre Dame de Tournai, Charles Augustin Jacques de Preud'homme d'Hailly, dit le vicomte d'Oomberghe, capitaine d'infanterie au régiment de Ligne, né le 25 juillet 1744, fils de Charles Florent Idesbalde de Preud'homme d'Hailly, vicomte de Nieuport, baron de Poucques, et de Marie Anne Caroline Alegambe.

D. Marie Frédéric Joseph D'ENNETIÈRES, né le 28 janvier 1747, épousa Marie Josèphe Julie Féliciane du Cbastelier, née le 1er mai 1765, seur germaine de la femme de son frère puîné.

E. Marie Victoire Félicité Josèphe, née le 2 janvier 1752, épousa, le 16 avril 1771, Antoine Bruno de Steenhuyse, baron d'Hernen, né à Ypres,

en 1743, fils de Jacques Ferdinand Antoine, baron d'Hernen, et de Marie Catherine de Schynckele

F. Marie Viclor Emmanuel Joseph, dont la postérité suit, XIX, après celle de son frère Joseph Marie Balthazar Alexandre.

XIX. JOSEPH MARIE EDOUARD BAUDRI, MARQUIS D'ENNETIÈRES ET DES MOTTEs, comte de Mouscron, comte d'Hust et du Saint Empire romain, baron de Heule et de la Berlière, membre de l'état noble de la province et comté de Hainaut, seigneur des terres de Mouscron, Luingue, del Val, Heule, Bissegheni, Aelbecque, Rolleghem et autres lieux, né à Tournai le 8 avril 1742 et baptisé à l'église de Notre Dame, le 2 mai suivant, étant tenu sur les fonts de baptême par Nicolas François Baudri, baron de Roisin, de Celles et de Rongy, au nom de François Edouard de Flechin, marquis de Wamain, et Claire Dorothée d'Esclaibes, comtesse de Sainte Aldegonde, femme de Philippe Albert, comte de Sainte Aldegonde de Noircarmes, baron de Bours, mort sans alliance au château de la Berlière le 21 octobre 1786.

Par lettres patentes en date du 3 novembre 1786, il obtint la faveur d'entourer ses armes du manteau de gueules, doublé d'hermine, sommé de la couronne fermée. Ce diplôme, déjà cité et qui établit la généalogie complète de la maison d'Ennetières, exige, par son importance, une reproduction textuelle :

« JOSEPH, par la grâce de Dieu, empereur des Romains, toujours auguste, roy d'Allemagne, de Jérusalem, de Hongrie, de Bohême, de Dalmatie, de Croatie, d'Esclavonie, de Galicz, et de Ludomerie, archiduc d'Autriche; duc de Bourgogne et de Lorraine, de Lothier, de Brabant, de Limbourg, de Luxembourg, de Gueldres, de Stirie, de Carinthie et de Carniole; grand-duc de Toscane, grand-prince de Transilvanie, marquis de Moravie, duc de Wurtemberg, de la Haute et Basse Silésie, de Milan, de Mantoue, de Parme et Plaisance, de Guastalla, d'Osviecz et Zator, de Calabre, de Bar, de Montferrat et de Teschen, prince de Souabe et de Charleville, comte de Habsbourg, de Flandres, d'Artois, de Tyrol, de Haynau, de Namur, de Ferrete, de Kybourg, de Gorice et de Gradisca, marquis du Saint Empire Romain, de Bourgovie, de la Haute et Basse Lusace, de Pont à Mousson et de Nomemy, landtgrave d'Alsace, comte de Provence, de Vaudemont, de Blamont, de Zutphen, de Saurwerden, de Salm et de Falkenstein, seigneur de la Marche d'Esclavonie, de Port Mahon, de Salins et de Malines. A tous ceux qui les présentes verront ou lire ouïront, salut! De la part de notre cher et féal Joseph Marie Edouard Baudri, marquis d'Ennetières et des Mottes, comte de Mouscron, comte d'Hust et du Saint Empire romain, baron de Heule et de la Berlière, membre de l'état noble de notre province et comté de Haynau, seigneur des terres de Mouscron, Luingue, Delval, Heule, Bisseghem, Albeck, Rolleghem, Houtain et autres lieux, nous a été très-humblement représenté qu'il seroit fils légitime de Frédéric Engelbert Maximilien Joseph, 'marquis d'Ennetières et des Mottes, comte de Mouscron, comte d'Hust et du Saint Empire romain, baron d'Heule et de la Berlière, seigneur des terres de Mouscron, Luingue, Delval, Heule, Bisseghem, Albeck, Rolleghem et autres lieux, et de dame Jeanne Ernestine Albertine, comtesse de Sainte Aldegonde Noircarmes, petit fils de Jacques François Joseph Maximilien, marquis d'Ennetières et des Mottes, comte de Mouscron, comte d'Hust et du Saint Empire romain, baron d'Heule et de la Berlière, membre de l'état noble de notre province et comté de Haynau, seigneur des terres de Mouscron, Luingne, Delval, Heule, Bisseghem, Albeck, Rolleghem et autres lieux, et d'Isabelle Marguerite della Faille, arrière petit fils de Jacques François Hippolyte, marquis d'Ennetières et des Mottes, comte de

« PrécédentContinuer »