Images de page
PDF

Cette famille, qui a pour chef actuel de nom et d'armes, Joseph Emmanuel Jérôme de Zaman, sénateur de Belgique, porte : de gueules, à trois fasces d'argent, chaque fasce chargée de mouchetures d'hermines, la première de cinq, la deuxième de quatre, la troisième de trois mouchetures, Cimier : deux maures naissants affrontés, celui de dextre habillé d'argent avec retroussis de gueules, celui de senestre habillé de gueules avec retroussis d'argent.

Jean Pierre de Zaman, haut échevin du pays de Waes, seigneur de Solacker et de Ten Bergen, obtint déclaration de noblesse par lettres-patentes du 6 juillet 1694.

Pierre de Zaman obtint également des lettres-patentes de l'empereur Charles VI, datées du 27 avril 1722 et enregistrées dans la matricule de l'empire.

Jean Jacques Joseph Dons, baron de Lovendeghem, eut de Thérèse Jeanne Josèphe de Zaman, sa femme, trois enfants, savoir :

A. Augustin Joseph Marie, qui suit, IX.

B. Rosalie Marie Colette Louise, morte à Gand, le 2 mars 1858, à l'âge de soixante-dix neuf ans.

C. Christine Joséphine, morte à Gand, le 9 octobre 1846, à l'âge de soixante-quatre ans, épousa, à Gand, Charles Joseph Marie, comte d'Hane de Steenhuyse et de Leeuwerghem, né à Gand, le 30 avril 1787, membre de l'ordre équestre de la Flandre orientale, fils de Jean Baptiste , comte d'Hane de Steenhuyse et de Leeuwerghem, et de Marie Madeleine Isabelle, marquise Rodriguez d'Evora y Vega de Rodes.

V. AUGUSTIN JOSEPH MARIE, BARON DONS DE LOVENDEGHEM, mort le 21 juin 1864, épousa, le 20 septembre 1797, Marie Henriette Stalins, qui porte d'or à trois fusils de la Toison d'or de sable, et pour cimier, un cygne issant d'argent, becqué de gueules, le vol élevé.

Née à Gand, le 17 septembre 1779, morte à Gand, le 21 juillet 1851, Marie Henriette Stalins était fille de Charles Gilles Jean Joseph, et de Lucie Bernadine van de Woestyne de Pilckem. Augustin Joseph Marie, baron Dons de Lovendeghem, en eut quatre enfants, savoir :

A. Eugène, qui suit, VI.

B. Virginie Marie Joséphine, morte à Gand, le 23 mai 1857, à l'âge de cinquante-cinq ans.

C. Charles Dons DE LOVENDEGHEM, mort le 2 août 1848, à l'âge de trente-huit ans.

D. Sidonie.

VI. EUGÈNE, BARON DONS DE LOVENDEGHEM, épousa à Barcenalle (Namur), le 7 octobre 1854, Delphine, baronne van Eyll, fille d'Alexandre et d'Angélique, comtesse de Gourcy Serainchamps.

seconde branche. IV. Louis FERDINAND JOSEPH XAVIER, BARON Dons, fils puiné de Jean Jacques Arnolphe, baron Dons, second baron Dons de Lovendeghem, et d'Anne-Françoise Vilain XIIII, né à Gand, dans la paroisse de Saint-Bavon, le 11 décembre 1746, épousa : 1° à Gand, à l'église de Saint-Martin, le 4 février 1777, Marie Thérèse Josèphe de Zaman, née au château de Landeghem, le 21 septembre 1755, morte à Gand, dans la paroisse de Saint-Michel, en 1786, fille de Jean Denis, et de Barbe Thérèse de Smet, ci-dessus; et, 2° à Menin, le 15 janvier 1793, Marie Louise Augustine Le Couvreur d'Orifontaine, dame de Givenchies, de la Grande et Petite Woestinne, née à Lille le 24 septembre 1768, morte le 11 décembre 1849, à Gand.

Il eut du premier lit une fille, savoir : A. Marie Thérèse Julie, née à Gand, dans la paroisse de Saint-Michel, le 13 juin 1778, morte à Gand le 14 mars 1830, épousa, à Beveren (Anvers), le 31 juin 1813, Jean Baptiste François Everaert, né à Putte, seigneur de Geethants, et de Marie Thérèse Louise Versmessen.

Il eut du second lit trois enfants, savoir : B. Édouard Charles, qui suit, V.

C. Mélanie Louise Agathe, née le 27 décembre 1796, épousa, à Gand, le 27 mai 1819, Jean Baptiste Vermeulen, né à Lokeren, le 29 avril 1788, ils de Pierre Jacques et de Colette Cornélie Tack. Dont postérité.

D. Mathilde, née le 11 avril 1801, à Gand, morte le 10 novembre 1842, au château de Mianoye (Namur), épousa Félix Joseph, comte de Gourcy Serainchamps de Mianoye.

V. ÉDOUARD CHARLES, BARON Dons, né à Gand, le 17 juin 1798, épousa, au château de Bornhem, le 28 août 1833, Émilie Philippine Marie Ghislaine, comtesse de Marnix, née au château de Bornhem (province d'Anvers), le 15 avril 1809, fille de Charles Ghislain Marie , comte de Marnix de SaintAldegonde, seigneur de Rollincourt et de Ressaix, grand veneur de Sa Majesté le roi Guillaume Ier des Pays-Bas , président de l'ordre équestre de la province d'Anvers, etc., etc., et de Dorothée Louise Ghislaine van der Gracht, dont cinq enfants, savoir :

A. Maria Ghislaine Caroline, née au château de Bornbem, le 10 août 1834, religieuse au couvent des dames chanoinesses de Berlaymont, à Bruxelles.

B. Louis Eugène Marie Ghislain, qui suit, Vi.

C. Elisa Marie Ghislaine Dorothée, née à Gand, le 2 avril 1837, épousa à Gand, le 10 août 1861, à la paroisse de Saint-Michel, Albéric Joseph Aloyse de Geelhand, né à Anvers le 2 mai 1838, dans la paroisse de SaintGeorges, fils de Clément Joseph et de Françoise Louise Marie Joséphe Della Faille.

D. Sophie Marie Anne Ghislaine, née à Gand, le 20 novembre 1840.

E. Alphonse Marie Joseph Ghislain, BARON Dons, né à Gand, le 22 mars 1842, mort en 1864, à Gand.

VI. Louis EUGÈNE MARIE GHISLAIN, BARON Dons, épousa le 18 avril 1861, Pauline Marie Colette Hermes , fille de feu Hyacinthe Joseph François Ghislain Cardon, mort à Gand le 21 novembre 1842, et d'Adélaïde Colette Caroline Ghislaine Hellias d'Huddeghem de Vlinderghem, dont deux enfants, savoir :

A. Marie Louise Josèphe Colette Ghislaine, née à Gand, dans la paroisse de Saint-Michel, le 6 janvier 1862.

B. Théobald Alphonse Marie Joseph Ghislain, BARON Dons, né à Gand, dans la paroisse de Saint-Michel, le 28 novembre 1864.

[ocr errors]

DOORSLAER.

TAILLE d'or et de sable, à trois corbeaux de l'un dans l'autre. Cette famille réclame une source commune avec celle de Raveschoot, qui portait d'or, aux trois corbeaux au naturel.

I. JEAN FRANÇOIS VAN DOORSLAER, seigneur de Ten Ryen et de Ponhaven, et pourvu, comme annexe de ces domaines, de l'office héréditaire d'écoutète de Waes-Munster et d'Elverzele, par acte d'acquisition fait en 1794, investi, par lettres patentes de l'impératrice Marie Thérèse, en date du 22 mars 1779, de la charge, conférant de droit la noblesse, de conseiller au conseil souverain de Brabant, mort le 1er juin 1829, épousa, 1° Cornélie Françoise Lemettre, morte sans enfants, le 5 janvier 1781; et 2° Marie Cornélie Lonck, dont deux enfants, savoir : · A. Édouard Jean Antoine, qui suit, II.

B. Jeanne Marie Élise, abbesse de l'abbaye de Roosenberg, née à Bruxelles, le 17 novembre 1782, morte à Waesmunster, le 1er juillet 1863.

II. EDOUARD JEAN ANTOINE VAN DOORSLAER DE TEN RYEN, né le 4 avril 1784, mort le 22 février 1863, obtint, le 15 juillet 1845, des lettres patentes qui lui accordaient reconnaissance, et, pour autant que de besoin, concession de noblesse, épousa : 1° Caroline Philippe van Duerne de Damast, sans enfants ; et 2° Marie Julienne Françoise Wouters, morte à Hamme, le 3 janvier 1857, dont trois erifants, savoir :

A. Édouard van DOORSLAER DE TEN Ryen, membre du Conseil provincial de la Flandre orientale.

B. Jules VAN DOORSLAER DE TEN RYEN. - C. Julie.

[ocr errors]

D'AZUR, au croissant d'argent, accompagné de trois étoiles à six rais d'or.

Cette belle famille, originaire de la Champagne, se divise en plusieurs branches, françaises et belges. Une branche existe encore en France, dans la personne de la veuve du général de Dorlodot des Essarts, née d'Assance de Navarre, et de ses deux fils, officiers distingués, qui se sont fait remarquer par leur intrépidité pendant le siège de Sébastopol. Le général de Dorlodot des Essarts, né en 1786, était entré au service en 1803, comme simple volontaire et avait acquis tous ses premiers grades sur le champ de bataille. Son mérite et sa distinction achevèrent sa fortune militaire.

Les pièces conservées dans les archives de la famille, établissent qu'avant 1515 le nom s’écrit presque toujours d'Orlodot.

Les premiers degrés de cette brillante généalogie présentant des données certaines et positives qui doivent les attacher à la souche commune, nous nous bornons à présenter deux fragments : l'un, d'une branche française dont le dernier hoir mâle fut Sébastien de Dorlodot, seigneur d'Epreville; sa fille, Marie Madeleine de Dorlodot épousa Pierre Charles, comte de Foucault, baron de Souastre, capitaine conservateur des chasses du comte d'Artois, etc., l'autre, de la branche qui s'établit en Belgique et qui a pour chef

« PrécédentContinuer »