Les derniers jours de Versailles

Voorkant
Place des éditeurs, 11 jan. 2018 - 554 pagina's
0 Recensies

L'engrenage qui tua le roi de France.
1789 est la dernière année de Versailles comme lieu de pouvoir. Les rituels de la vie de cour, qui semblent imperturbables, sont bousculés par les événements révolutionnaires suivant un rythme et une densité sans précédent. Le 17 juin, le roi perd son pouvoir au profit de l'Assemblée nationale. Cette révolution politique et institutionnelle est suivie d'une révolution populaire le 14 juillet, d'une révolution sociétale le 4 août, d'une révolution idéologique le 26 août, d'une révolution sociale les 5 et 6 octobre. En moins de quatre mois, un système plus que millénaire est abattu.
Avec un art du récit sans pareil, Alexandre Maral restitue l'enchaînement, serré, des événements à la lumière de la perception qu'en ont eue les habitants du lieu – souverains, courtisans, députés, citadins. Il prend appui sur des archives, des périodiques, des témoignages personnels et des dépositions – sources inédites – et explore les moindres détails de cette dynamique conflictuelle, examinant ainsi sur un processus qui contient en germe la proclamation de la République et la condamnation à mort du souverain.

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Over de auteur (2018)

Archiviste-paléographe, docteur ès lettres, ancien pensionnaire de l'Académie de France à Rome, Alexandre Maral est conservateur général au château de Versailles, où il est chargé des collections de sculpture et directeur du Centre de recherche.
Les éditions Perrin ont déjà publié ses ouvrages intitulés
Le Roi-Soleil et Dieu . Essai sur la religion de Louis XIV (préface de Marc Fumaroli), Le Roi, la Cour et Versailles . Le coup d'éclat permanent, 1682-1789, Les Derniers Jours de Louis XIV et Femmes de Versailles .

Bibliografische gegevens