Vers une société d'abondance frugale: Contresens et controverses de la décroissance

Couverture
Fayard/Mille et une nuits, 6 avr. 2011 - 208 pages
La décroissance : les uns ne jurent que par elle quand les autres s’offensent que le mot soit prononcé. Que recouvre l’idée de décroissance, qui ne semble pas être la même pour les uns et les autres ? Surtout, elle charrie son lot de contresens et de controverses, portées dans un dialogue de sourds. Nombreux les opposants à cette idée, qui utilisent des arguments plus ou moins de mauvaise foi. Serge Latouche interroge toutes les idées reçues en circulation et y apporte des réponses précises et argumentées pour mettre un terme aux inquiétudes fantasmagoriques qui l’entourent. Non la décroissance n’est pas synonyme de croissance zéro ; non elle n’est pas technophobe. Ce n’est ni un projet anti-moderne destiné à nous renvoyer vivre dans des cavernes, ni un programme visant à restaurer un ordre patriarcal communautaire, ni l’instrument qui ferait de nous des chômeurs. À droite comme à gauche, les critiques fusent : comment éliminer la misère dans nos contrées sans croissance ? Quel sens peut bien avoir la décroissance dans les pays du Sud ? Comment rallier les nouveaux pays industrialisés à la décroissance ? Qui va soutenir un tel projet : les ouvriers ? Les classes moyennes ? Et si la croissance se résumait à la production de services ? A la valeur marchande ? Etc. etc. La décroissance ? Une manière de poser à nouveau la question des valeurs, afin de construire de nouveaux rapports et une nouvelle société.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Vers une société d'abondance frugale: Contresens et controverses de la décroissance

Avis d'utilisateur  - bina - Babelio

Gandhi a dit : ‘’Vivre plus simplement pour que tous puissent simplement vivre’’. Cette Citation résume le feuille de route des ‘’objecteurs de croissance’’. La décroissance est une notion souvent ... Consulter l'avis complet

Autres éditions - Tout afficher

À propos de l'auteur (2011)

Serge Latouche (né à Vannes en 1940) est un économiste et philosophe français. Professeur émérite à la faculté de Droit, économie et gestion Jean Monnet (Sceaux) de l'université Paris-XI, il est Objecteur de croissance et président de l'association des amis d'Entropia (revue d'étude théorique et politique de la décroissance). Il est aussi l'un des « contributeurs historiques » de La Revue du MAUSS.Serge Latouche est notamment l'auteur de L'Occidentalisation du monde : Essai sur la signification, la portée et les limites de l'uniformisation planétaire (La Découverte, 1989), L'Autre Afrique, entre don et marché (Albin Michel, 1998), Justice sans limites (Fayard, 2003), L'Invention de l'économie (Albin Michel, 2004), Survivre au développement : De la décolonisation de l'imaginaire économique à la construction d'une société alternative (Mille et une nuits, 2004), Décoloniser l'imaginaire. La Pensée créative contre l'économie de l'absurde.(Parangon, 2004), Le Pari de la décroissance (Fayard, 2006), Petit Traité de la décroissance sereine (Mille et une nuits, 2007).

Informations bibliographiques