Oeuvres de J.J. Rousseau, Volume 15

Voorkant
Werdet et Lequien, 1826
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 48 - Que toute la nature soit endormie , celui qui la contemple ne dort pas, et l'art du musicien consiste à substituer à l'image insensible de l'objet celle des mouvements que sa présence excite dans le cœur du contemplateur.
Pagina 47 - C'est un des grands avantages du musicien, de pouvoir peindre les choses qu'on ne sauroit entendre, tandis qu'il est impossible au peintre de représenter celles qu'on ne sauroit voir ; et le plus grand prodige d'un art qui n'agit que par le mouvement est d'en pouvoir former jusqu'à l'image du repos.
Pagina 48 - ... mais il peindra l'horreur d'un désert affreux, rembrunira les murs d'une prison souterraine, calmera la tempête, rendra l'air tranquille et serein, et répandra de l'orchestre une fraîcheur nouvelle su,r les bocages.
Pagina 141 - ... nos vers nous ne pensons qu'à y faire entrer un certain nombre de syllabes, sans presque nous embarrasser de quelle nature elles sont: ce n'est sûrement pas là de l'étoffe pour la musique. Le rhythme est une partie essentielle de la musique, et surtout de l'imitative ; sans lui la mélodie n'est rien, et par lui-même il est quelque chose , comme on le sent par l'effet des tambours.
Pagina 32 - Les parties constitutives d'un opéra sont, le poème, la musique, et la décoration. Par la poésie on parle à l'esprit ; par la musique, à l'oreille ; par la peinture, aux yeux: et le tout doit se réunir pour émouvoir le cœur, et y porter à la fois .la même impression par divers organes.
Pagina 122 - L'acteur, agité, transporté d'une passion qui ne lui permet pas de tout dire , s'interrompt, s'arrête , fait des réticences, durant lesquelles l'orchestre parle pour lui, et ces silences ainsi remplis affectent infiniment plus l'auditeur que si l'acteur disait lui-même tout ce que la musique fait entendre.
Pagina 51 - ... sur le même ton. Supprimez donc la parole si vous voulez employer la danse : sitôt que vous introduisez la pantomime dans l'opéra, vous e'n devez bannir la poésie; parce que de toutes les unités la plus nécessaire est celle du langage , et qu'il est absurde et ridicule de dire à la fois la même chose à la même personne, et de bouche et par écrit. Les deux raisons que je...
Pagina 81 - C'est le nom qu'on donne dans l'église romaine au chant ecclésiastique. Ce chant, tel qu'il subsiste encore aujourd'hui , est un reste bien défiguré, mais bien précieux de l'ancienne musique grecque...
Pagina 83 - ... précieux restes de l'antiquité soient fidèlement transmis à ceux qui auront assez de talent et d'autorité pour en enrichir le système moderne. Loin qu'on doive porter notre musique dans le plain-chant , je suis persuadé qu'on gagneroit à transporter le plain-chant dans notre musique ; mais il faudroit avoir pour cela beaucoup de goût, encore plus de savoir, et surtout être exempt de préjugés.
Pagina 144 - ... une mélodie douce, naturelle , champêtre , et qui produise son effet par elle-même, indépendamment de la manière de la chanter...

Bibliografische gegevens