Chronique de la régence et du règne de Louis XV (1718-1763): ou, Journal de Barbier, Volumes 5-6

Voorkant
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 512 - Parlerai-je d'Iris? Chacun la prône et l'aime; C'est un cœur, mais un cœur... c'est l'humanité même! Si d'un pied étourdi quelque jeune éventé Frappe, en courant, son chien qui jappe épouvanté...
Pagina 167 - ... sur des matières qui ne peuvent être agitées sans nuire également au bien de la religion et à celui de l'État...
Pagina 209 - Roi en leurs conclusions, f;)it défense à tous ecclésiastiques de faire aucuns actes tendants au schisme; et notamment de faire aucun refus public des sacrements sous prétexte de défaut de représentation d'un billet de confession ou de déclaration du nom du confesseur ou d'acceptation de la Bulle...
Pagina 526 - Si donnons en mandement à nos aînés et féaux conseillers les gens tenant notre Cour de parlement à Paris...
Pagina 354 - Sur un nouveau scandale arrivé à Orléans, ils assignèrent l'évêque à comparaître. Le roi résolut d'en finir. A la date du 22 février 1753, il adressa au Parlement des lettres patentes « ordonnant qu'il serait sursis à toutes affaires concernant les refus de sacrements, sous peine de désobéissance.
Pagina 526 - Tous ceux qui seront convaincus d'avoir composé, fait composer et imprimer des .écrits tendant à attaquer la religion, à émouvoir les esprits, à donner atteinte à notre autorité et à troubler l'ordre et la tranquillité de nos états, seront punis de mort.
Pagina 511 - Le supplice a commencé vers les cinq heures ; la main brûlée, le tenaillement avec le plomb fondu, lors duquel il a fait des cris terribles. Ensuite il a été écartelé, ce qui a été long, parce qu'il était fort. On a même été obligé d'ajouter deux chevaux de plus quoique les quatre fussent vigoureux.
Pagina 207 - ... que je me propose, et dans lequel mon parlement doit chercher à concourir avec moi. . Je renouvellerai tout ce que j'ai déjà prescrit pour imposer silence sur des disputes que l'on voudroit faire renaître, et qui devroient être assoupies , et j'emploierai toute mon autorité pour y parvenir.
Pagina 150 - Diderot, éditeur de 1''Encyclopédie, lequel est soupçonné de déisme, on a fait entendre qu'on n'avoit mis des propositions captieuses et hardies sur la religion, dans cette thèse de l'abbé de Prades, que de concert avec Diderot et l'abbé Yvon, pour être autorisés sur la foi d'une thèse reçue et soutenue en pleine Sorbonne, pour répandre de pareilles opinions dans ce grand dictionnaire. Or, dans le discours préliminaire de ce dictionnaire, les éditeurs se sont un peu égayés sur le...
Pagina 141 - A arrêté que M. le premier Président sera chargé de se retirer par « devers le Seigneur Roi, à l'effet de lui représenter très humblement la.

Bibliografische gegevens