De la musique dramatique en France: ou Des principes d'après lesquels les compositions lyri-dramatiques doivent être jugées; des révolutions succesives de l'art en France, de ses progrès et de sa décadence; des compositeurs qui ont travaillé pour nos spectacles lyriques, et de leurs productins restées au théâtre. Par Mr. Martine

Voorkant
J. G. Dentu, 1813 - 341 pagina's
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 30 - Ce n'est pas cela; l'ouverture la mieux entendue est celle qui dispose tellement les cœurs des spectateurs qu'ils s'ouvrent sans effort à l'intérêt qu'on veut leur donner dès le commencement de la pièce.
Pagina 239 - Les Français sont de bonnes gens , mais ils me font rire; ils veulent qu'on leur fasse du chant, et ils ne savent pas chanter. Mon cher ami , vous êtes un homme célèbre dans l'Europe entière ; vous ne pensez qu'à soutenir votre gloire , vous leur faites de la belle musique , en êtes-vous plus avancé? Croyez-moi, c'est à gagner de l'argent qu'il faut songer ici, et non à autre chose.
Pagina 151 - Pergolèse, pour lequel il a toujours professé uffe vive admiration. Cette composition charmante a eu de nos jours le plus brillant succès , et plusieurs autres de son auteur n'en obtiendraient pas moins si elles étaient aussi bien exécutées. Il la fit, dit-il, pour satisfaire ceux qui lui reprochaient de faire pleurer à l'Opéra-Comique, et elle fut enfantée au milieu des jeux et des plaisirs. « Le bonheur dont l'artiste jouit (observe -t-il sensément à ce sujet) , influe infiniment sur...
Pagina 178 - Je volai auprès de lui, je le considérai avec attendrissement. — Que je suis aise de vous voir, me dit-il ; depuis long-temps je croyais que mon cœur s'était fermé aux douces sensations que votre musique me fait encore éprouver. Je veux vous connaître, monsieur, ou, pour mieux dire, je vous connais déjà par vos ouvrages ; mais je veux être votre ami. — Ah ! monsieur ! lui dis-je, ma plus douce récompense est de vous plaire par mes talens.
Pagina 150 - Son génie flexible sait peindre tous les tons ; il traite avec un égal succès le pathétique et le comique. Sa musique est pleine d'esprit et de finesse ; presque toujours mélodieuse, constamment expressive, le mérite en sera mieux apprécié par l'examen que, d'après leur date, je ferai de ses productions, dont aucune ne ressemble aux autres. » Lucile. — L'opéra de Lucile est rempli de chants frais, aimables et gracieux, entre lesquels tient sans cloute la première place ce quatuor enchanteur...
Pagina 19 - ... à quoi j'ajoute que les beautés purement harmoniques sont des beautés savantes, qui ne transportent que des gens versés dans l'art; au lieu que les véritables beautés de la musique étant de la nature , sont et doivent être également sensibles à tous les hommes savants et ignorants. Par la raison , puisque l...
Pagina 98 - Erreur détestable, qui dispense de goût, de grâce, d'invention , de vérité , de mélodie , et même d'harmonie , car elle ne fut jamais dans le bruit.
Pagina 11 - Si la musique ne peint que par la mélodie, et tire d'elle toute sa force, il s'ensuit que toute musique qui ne se chante pas, quelque harmonieuse qu'elle puisse être , n'est point une musique imitative , et, ne pouvant ni toucher ni poindre avec ses beaux accords, lasse bientôt les oreilles . et laisse toujours le cœur froid.
Pagina 11 - ... et il régnera un tel accord entre la parole et le chant, que le tout semblera n'être qu'une langue délicieuse qui sait tout dire et plaît toujours. EXTENSION...

Bibliografische gegevens