Oeuvres de François Guillaume Jean Stanislas Andrieux, Volume 6

Voorkant
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 325 - ... si vous perdez vos enseignes, cornettes ou guidons, ralliez-vous à mon panache blanc; vous le trouverez toujours au chemin de l'honneur et de la victoire.
Pagina 132 - Enfin Malherbe vint, et, le premier en France, Fit sentir dans les vers une juste cadence, D'un mot mis en sa place enseigna le pouvoir, Et réduisit la muse aux règles du devoir.
Pagina 47 - Vulcain ont retenti jusque dans les antres de la mer ; que les nymphes émues se sont élancées précipitamment et demi-vêtues (i) sur le char qui les amène. Elles prennent part aux douleurs de Prométhée ; elles le plaignent; elles accusent Jupiter d'injustice et de cruauté. Prométhée leur annonce que ce Chef des Immortels sera obligé de recourir à lui , pour connaître le nouvel ennemi qui doit lui enlever son sceptre et ses honneurs ; mais qu'en vain il emploiera les caresses et les menaces;...
Pagina 336 - Vous n'êtes qu'en la fleur de votre âge , et en une parfaite santé et force de corps , plein d'honneur plus qu'aucun des mortels, jouissant en toute tranquillité du plus florissant royaume du mon'de, aimé et adoré de vos sujets , plein de...
Pagina 295 - On a trouvé une nouvelle langue qu'on appelle grecque; il faut s'en garantir avec soin. Cette langue enfante toutes les hérésies. Je vois dans la main d'un grand nombre de personnes un livre écrit en cette langue; on le nomme Nouveau Testament; c'est un livre plein de ronces et de vipères; quant à la langue hébraïque, tous ceux qui l'apprennent deviennent Juifs aussitôt1.
Pagina 6 - L'orgueil en fit les frais ; l'ennui les empoisonne. J'aime un dîner frugal que la joie assaisonne ; Tout repas est festin quand l'amitié le sert ! La treille et le verger fournissent le dessert ! Pour régal, aux bons jours la fermière voisine Apporte en un gâteau la fleur de sa farine. Quel plaisir lorsqu'à table, entre tous ses enfants, Leur père, chaque soir, voit revenir des champs Ses troupeaux bien soignés, la vache nourricière, Et l'agneau qui bondit à côté de sa mère ; Les bœufs,...
Pagina 41 - Voilà le sujet exposé , dès les premiers mots ; voilà le crime de Prométhée bien établi ; et ce crime , c'est d'avoir éclairé les hommes, c'est de les avoir instruits, d'avoir voulu leur faire du bien, en un mot, d'être un philanthrope ; le mot est expressément dans le grec. Vulcain se met en devoir d'obéir ; mais il déclare que c'est à regret qu'il traite si durement un dieu auquel il est allié par le sang. « Fils trop entreprenant de la juste Thémis , c'est malgré...
Pagina 335 - Vous ne me connaissez pas maintenant, vous autres; mais je mourrai un de ces jours; et quand vous m'aurez perdu vous connoltrez lors ce que je valois, et la différence qu'il ya de moi aux autres hommes.
Pagina 346 - gens heureux, ou qui croyaient l'être (i). » Ils espéraient ( et en effet ils n'y réussirent que trop bien ) se partager les trésors que l'économie du feu roi avait amassés ; il leur semblait sortir de la tutelle où les tenait l'administration sage et sévère de Sully. « Le temps des rois est passé ( se « disait-on les uns aux autres ) , celui des princes « et des grands est venu. Il ne faut que se faire « bien valoir Le gouvernement du feu roi , « si doux , si sage , si glorieux...
Pagina 335 - T. i9. 38 eusse eu à mon service , à quelque prix que c'eût été ; mais , puisque Dieu vous a fait naître un grand roi, il ne pouvoit pas être autrement que je ne fusse à vous.

Bibliografische gegevens