Mémoires de Brissot ... sur ses contemporains: et la révolution française, Volume 3

Voorkant
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Inhoudsopgave

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 417 - ... d'exercer ce devoir d'un citoyen , ce droit d'un homme libre. Persistez , Sire , fort de l'autorité que la volonté nationale vous a déléguée , dans la généreuse résolution de défendre les principes constitutionnels contre tous leurs ennemis ; que cette résolution , soutenue par tous les actes de votre vie privée comme par un exercice ferme et complet du pouvoir royal, devienne le gage de l'harmonie qui , surtout dans les momens de crise, ne peut manquer de s'établir entre les représentans...
Pagina 410 - C'est elle que j'en accuse hautement : organisée comme un empire à part dans sa métropole et dans ses affiliations, aveuglément dirigée par quelques chefs ambitieux, cette secte forme Une corporation distincte au milieu du peuple français, dont elle usurpe les pouvoirs en subjuguant ses représentans et ses mandataires.
Pagina 414 - Constitution ; qu'il soit indépendant, car cette indépendance est un des ressorts de notre liberté ; que le roi soit révéré, car il est investi de...
Pagina 415 - ... au courage calme et constant d'une nation qui connaît ses droits et les défend; enfin leurs combinaisons sectaires aux véritables intérêts de la patrie , qui dans ce moment de danger doit réunir tous ceux pour qui son asservissement et sa ruine ne sont pas les objets d'une atroce ' jouissance et d'une infâme spéculation...
Pagina 412 - Quelle remarquable conformité de langage, Messieurs, entre les factieux que l'aristocratie avoue , et ceux qui usurpent le nom de patriotes! Tous veulent renverser nos lois, se réjouissent des désordres, s'élèvent contre...
Pagina 107 - Quant à moi, catholique par conviction et par sentiment, prêtre par choix, j'ai été désigné par le peuple pour être évêque; mais ce n'est ni de lui ni de vous que je tiens ma mission.
Pagina 363 - ... accorde à ma prison, et la crainte d'exposer les administrations responsables, lien non moins sacré pour moi. En vérité, monsieur, c'est mettre beaucoup trop d'importance à ma personne, et beaucoup trop peu à une vexation, que de continuer à me retenir. Après tout ce que votre crédit a fait, après tout ce que vous osez depuis quelque temps avec courage contre une faction meurtrière, je ne puis croire que vous ne puissiez et ne vouliez obtenir du Comité la révocation entière de son...
Pagina 415 - ... connaît ses droits et les défend ; enfin leurs combinaisons sectaires , aux véritables intérêts de la patrie qui , dans ce moment de danger, doit réunir tous ceux pour qui son asservissement et sa ruine ne sont pas les objets d'une atroce jouissance et d'une infâme spéculation.
Pagina 399 - ... entourés, qui cherchent à confondre la situation de Votre Majesté avec la leur, et qui voilent leurs préjugés ou leur intérêt d'une fausse pitié pour le peuple, c'est-à-dire, pour la nation dont la révolution assure les droits et le bonheur. Quant à moi, Sire, après avoir énoncé mes principes, je dois ajouter que je ne conçois pour le roi qu'un moyen de salut. Je l'ai dit d'avance à Votre Majesté, elle ne risquait avant le 4 février que sa personne et son trône; aujourd'hui...
Pagina 296 - On voit avec peine que vous favorisez les réfractaires, que vous n'êtes servi presque que par des ennemis de la Constitution et l'on craint que ces préférences trop manifestes n'indiquent les véritables dispositions de votre cœur. — Sire, les circonstances sont fortes, une fausse politique doit répugner à votre caractère et ne serait bonne à rien. Sire, par une démarche franche, éloignez de...

Bibliografische gegevens