Analectes pour servir à l'histoire de l'Université de Louvain, Nummers 13-16

Voorkant
Valinthout et Vandenzande, 1850
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 115 - APRÈS LE SERVICE FUNÈBRE CÉLÉBRÉ EN L'ÉGLISE PRIMAIRE DE SAINT-PIERRE POUR LE REPOS DE L'AME DE M.
Pagina 49 - Spéculum est fondé sur la forme trilitère des racines hébraïques qui servent de thèmes verbaux et qui créent régulièrement les mots dans toutes les parties du discours : de là un système de dictionnaire, consistant à présenter en un seul tableau toutes les racines commençant par la même lettre. Le mécanisme en est fort simple; il suffit de quelques lignes à notre hébraïsant pour l'expliquer clairement dans son avis au lecteur studieux. Dans la colonne de droite de chaque tableau...
Pagina 103 - Louvain, après le service funèbre célébré en l'église primaire de Saint-Pierre pour le repos de l'âme de M.
Pagina 2 - Diest s'était préparé à suhir les examens nécessaires à l'obtention des grades académiques. Le 28 mai 1835 il fut promu au grade de docteur en philosophie et lettres avec la plus grande distinction et le 14 juillet de la même année il obtint avec grande distinction le grade de docteur en droit. En 1841 , M. Van Diest fut appelé à la chaire de seconde au collége de la Haute-Colline , placé alors sous la direction de l'Université , et en 1814 à la chaire de rhétorique.
Pagina 115 - Mœhler, avant le tems, par un de ces décrets de » la Providence que le chrétien adore alors même qu'il ne peut
Pagina 56 - Gibelin. Au milieu de ces peines d'esprit , il s'adressa au cœur d'un ami, et il écrivit à Goclenius, professeur à Louvain : « Si j'avais connu le génie et la » perfidie des Allemands, j'aurais mieux aimé aller chez les » Turcs que de venir ici. Mon parti est pris de me retirer » de Baie. Je suis invité à aller en France : on m'y souhaite (1) Epist.
Pagina 25 - Hessels fit quelques observations , qui ne convainquirent pas complètement l'accusé. Le prince-évêque de Liège, Robert de Berghes, en référa à la faculté de théologie, qui n'intervint dans le débat que pour le terminer à l'amiable, en rendant hommage aux sentiments et au savoir de Ximenius, et aussi en lui donnant quelques affectueux conseils de prudence. Quoique fray Lorenço s'en vante, ce n'est pas à lui que fut dû l'arrangement de cette affaire. Il pouvait s'attribuer l'initiative...
Pagina 25 - ... de Louvain étaient loin de partager les soupçons ou l'animosité de fray Lorenço, et que celui-ci s'était exagéré la liberté de discussion que Ximenius avait prise par rapport à certaines questions théologiques. Il ya dans les deux lettres de nos théologiens un esprit de charité...

Bibliografische gegevens