Images de page
PDF
[ocr errors]

DE

TALLEYBAND.

[graphic]

Ni yamphlel, ni plnàgyvique.

Œomt ñzronù.

PARIS,
J -P. RORET, LIBRAlRE-EDITEUR.

n!!! DES POITEVINS, u. 3.

A æA/x.‘

--...av ‘

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

Premier voyage de M. de Talleyrand à Londres. — Son arrivée avec Biron. -—- Malveillance des journaux anglais. — Mensonge constaté par des dates. - Entrevue de M. de Talleyrand avec M. Pilt. —- Texte de leur conversation. ‘—- Opinion du ministre anglais sur la révolution française. — L’ancienne connaissance méconnue. —-Effet produit en Hollande par la présence de M. de Talleyrand en Angleterre. —- Les Germains-Autrichiens‘. — lflambassadeur sans mission officielle. — Divers séjours de M. de Talleyrand en Angleterre. —-‘ Jugement porté par les Anglais. —Uhomme public et Phomme privé. —‘ Deux ou trois bons mots. —- Genre d’esprit de M. de Talleyrand. —- Fontanelle dépassé. —‘ Réception deM. de Talleyrand par lord Grenville. — Uhomme dangereux. —- Présentation à George III. — Froideur du roi et impolitasse de la reine zPAngleterre. — Bruils d’un changement de ministère à Paris , et retour de M. de Tallcyrand en France.

[merged small][graphic]

DE

TALLEYRAND.

MM. de Talleyrand et Biron arrivèrent à Londres le 25janvier 1792. On les crut chargés d’une mission particulière pour le cabinet de Saint-James. Les journaux anglais s’empressèrent à l’envi de publier que l’ancien évêque dÏ/Iutun avait vu M. Pitt, et en avait été fort mal reçu ; mais il advint en cette circonstance une de ces choses qui ne sont pas sans exemples dans les annales du‘journalisme; les articles étaient si bien faits d’avance’,‘ que,

- quand ils parurent , l’ancien évêque cfdutun

était encore sur la ‘route. Il s’était arrêté quel

' ‘_ ques jours à Douvres, de sorte que les articles

[ocr errors]
« PrécédentContinuer »