Figures de l'imaginaire contemporain

Couverture
Archives contemporaines, 2 févr. 2015 - 272 pages
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
A quelles sources se rêve aujourd'hui notre monde commun ? De quels imaginaires sommes-nous les contemporains ? Le livre présente une réflexion sur l’imaginaire et sur ses expressions sociales dans la société actuelle. Cette réflexion prend pour référence centrale la conception de Cornélius Castoriadis qui fait de l’imaginaire un élément inaugural, irréductible, au centre de la construction sociale-historique et de la psyché, comme création à l’œuvre dans la société et l’histoire. Il s’agit, dans cet ouvrage, d’une analyse des processus et des contenus qui attestent de la manière dont la collectivité crée des imaginaires sociaux qui à la fois se nourrissent des problématiques subjectives et contribuent à les façonner. La diversité des expressions de l’imaginaire social nous a conduit à questionner le statut contemporain du sens en se faisant attentifs aux surgissements du nouveau, de l’inédit. Nous partons ainsi en reconnaissance des significations à l’œuvre dans la rencontre entre des expériences subjectives et des imaginaires sociaux prévalents, en interrogeant les formes de l’autonomie individuelle et sociale dans notre démocratie d’aujourd’hui. L'investigation porte, d’une part, sur les espaces où se tissent concrètement les imaginaires sociaux dans les institutions, les organisations et les micro-socialités que constituent les groupes, pour en dégager les significations imaginaires modernes du sujet et leurs avatars dans la société actuelle. L’investigation déplie, d’autre part, les imaginaires sociaux contemporains - tels qu’ils se dégagent de nos recherches et des travaux récents en sciences sociales - pour rendre compte de leur composition, de leur mouvement, de leurs significations. Cette réflexion ouvre à la question de l’imaginaire politique pour en proposer une approche.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Expressions et termes fréquents

anthropologique aujourd’hui autonome Balandier C’est c’est-à-dire capacité carrefours du labyrinthe Castoriadis Claude Lefort collective conception conflictualité construction contenus contexte Cornélius Castoriadis création crise culturelle d’en d’être d’une société démocratie développement durable discours dynamique économique effet Erès fantasmes fonction FREUD Gallimard ginaire GIUST-DESPRAIRIES hétéronomes humaine identificatoires idéologies images inconscient individuelle individus institutionnelle institutions l’action l’activité l’altérité l’auteur l’autonomie l’autre l’avenir l’École l’économie l’efficacité l’enfant l’ensemble l’environnement l’espace l’être l’expérience l’expression l’histoire l’homme l’idéal l’idée l’identité l’idéologie l’ima l’image l’imaginaire politique l’imagination l’imagination radicale l’individu l’institution l’intérieur l’objet l’œuvre l’organisation l’unité l’utopie lien social logique moderne monade monde n’est normes objectivée organisations pensée pensée opératoire Piera Aulagnier processus professionnels projet psychanalyse psyché psychique pulsion pulsionnel qu’elle qu’il qu’une question rationalité réalité rêve risques psychosociaux s’agit s’est savoir sens Seuil significations imaginaires sociales social-historique socialisation société contemporaine société de l’information spécifiques structure subjectivité sujet symbolique système technique technologies temporalité tion transformation travail

À propos de l'auteur (2015)

Florence Giust-Desprairies est professeur en Sciences Sociales à l'Université Paris 7 Denis-Diderot et responsable de recherche au Laboratoire de Changement Social et Politique. Ses recherches portent sur l'analyse des significations imaginaires sociales contemporaines et leurs conséquences sur les modes de subjectivation et de socialisation.

Cédric Faure est enseignant-chercheur en Sciences Sociales à l'Université Paris 7 Denis-Diderot. Ses recherches s'inscrivent dans une réflexion sur l'évolution et la transformation des imaginaires sociaux et politiques et leurs conséquences sur les subjectivités contemporaines, les formes et expériences urbaines, et la construction des connaissances.

Informations bibliographiques