Curiosités historiques de la musique, complément nécessaire de La musique mise à la portée de tout le monde

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 297 - La rose a moins de fraîcheur ; Une hermine Est moins fine ; Le lait a moins de blancheur. Pour entendre Sa voix tendre On déserte le hameau ; Et Tityre, Qui soupire, Fait taire son chalumeau.
Page 296 - Félicité passée Qui ne peux revenir : Tourment de ma pensée, Que n'ai-je, en te perdant, perdu le souvenir!
Page 196 - Les pennillions sont fort difficiles à chanter, parce que le chanteur est obligé de suivre l'accompagnateur, qui module de fantaisie sur sa harpe welche, et qui s'arrête dans le ton qui lui plaît. Il faut que le chanteur puisse suivre ses modulations sans changer le caractère de l'air. C'est à cause de cette difficulté que le chanteur ne commence presque jamais les couplets avec le premier temps de la mesure, afin de pouvoir juger le ton; c'est au second ou au troisième temps qu'il commence...
Page 215 - le rit anglican , le chant des psaumes et celui des hymnes est seul admis dans les cérémonies du culte. Chaque comté , je pourrais presque dire chaque paroisse , a son livre choral et son chant particulier, et l'organiste ou le chef de musique de ces paroisses ajoute chaque année de nouveaux chants à ceux qui sont déjà connus. Toutefois , il est de certaines pièces de ce genre qui sont devenues célèbres , et dont l'usage général s'est établi. Ces psaumes ou ces hymnes ont été composés...
Page 300 - Avez-vous oublié que voua ne l'aimez plus ? C'est ici que souvent, errant dans les prairies. Ma main, des fleurs les plus chéries, Lui faisait des présens si tendrement reçus. Que je l'aimais alors ! que je la trouvais belle ! Mon cœur, vous soupirez au nom de l'infidèle ; Avez-vous oublié que vous ne l'aimez plus ? Lorsque Boileau et ses contemporains écrivirent dans le genre de la poésie lyrique, on n'avait point encore remarqué que le vers alexandrin n'est point favorable à la musique...
Page 216 - ... bien que les morceaux soient écrits en musique mesurée. J'ignore si ce défaut a pour origine certaines difficultés de prononciation que je ne suis point en état d'apprécier , mais je sais que rien n'est plus désagréable. Il est vraisemblable que quelque motif puissant contribue à maintenir l'usage de ce défaut de mesure, car je l'ai trouvé même à WestminsterAbbey, et M.
Page 300 - ... tranquilles moments si doucement perdus. Que je l'aimais alors ! Que je la trouvais belle ! Mon cœur, vous soupirez au nom de l'infidèle: Avez-vous oublié que vous ne l'aimez plus ? C'est ici que souvent, errant dans les prairies, Ma main des fleurs les plus chéries Lui faisait des présents si tendrement reçus. Que je l'aimais alors! Que je la trouvais belle l Mon cœur, vous soupirez au nom de l'infidèle: Avez-vous oublié que vous ne l'aimez plus ? x86 Êpître à M.
Page 215 - Tallis , Ravenscroft , Battishill . Smith et quelques autres compositeurs anglais. Ils sont écrits à trois ou quatre parties . et sont exécutés par des chœurs peu nombreux ; quelquefois même il n'ya qu'une seule personne à chaque partie*. L'organiste accompagne avec des jeux de flûte, et fait des ritournelles avec le plain-jeu , ou avec des jeux d'anches.
Page 388 - Ces épîtres étaient une espèce de paraphrase en Français sur le texte latin, que le peuple n'entendait plus, depuis que la langue vulgaire s'était formée et répandue. Il est assez singulier qu'on ait cru qu'il était plus nécessaire de traduire ces épîtres pour le peuple que l'Évangile, base de sa religion.
Page 280 - A' apprentissage ; 2° que les maîtres étaient obligés de faire inscrire leurs élèves chez le roi des violons et de lui payer un droit pour chacun : en cas de fraude, le maître était condamné à une amende de 50 fr. ; 3° les élèves qui voulaient se faire recevoir maîtres payaient 60 fr. au roi des violons et dix livres aux maîtres de la confrérie de StJulien...

Informations bibliographiques