Constantin: Un Auguste chrétien

Voorkant
Armand Colin, 18 apr. 2012 - 256 pagina's
Constantin fait incontestablement partie de ces chefs d’État qui ont fait l’Histoire. Bien au-delà de l’Empire romain, il a, durant les trente ans de son règne, marqué l’Occident tout entier.
Car sans lui, parlerait-on des « racines chrétiennes de l’Europe » comme d’une sorte d’évidence ? C’est à cet homme de pouvoir, aussi inspiré que controversé, qu’on doit des rapports inédits entre le politique et le religieux, et le glissement du pouvoir impérial traditionnel vers des formes à la fois solides et vulnérables, mais, dans tous les cas, durables.
Réformateur, guerrier, législateur et bâtisseur - il fonde une seconde Rome, Constantinople –, le premier empereur romain chrétien n’est pas la figure révolutionnaire ou ambiguë que l’on a pu dépeindre : son action novatrice se conjugue intimement avec la tradition augustéenne dans laquelle s’ancrent ses lois et l’exercice de son pouvoir, en Occident comme en Orient.
À travers légende noire et légende dorée, ce livre s’attache à révéler un homme en quête d’une nouvelle forme de romanité sous le signe de l’unité, de la paix et de la foi.

Bertrand Lançon se consacre aux aspects culturels et religieux de l’Antiquité tardive. Il a publié, entre autres, Le monde romain tardif et Rome dans l’Antiquité tardive.
Tiphaine Moreau étudie le IVe siècle. Elle est l’auteur de Cents fiches d’Histoire romaine et, avec Bertrand Lançon, des Premiers chrétiens.

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Overige edities - Alles weergeven

Over de auteur (2012)

Lancon is Professor of Ancient History at the University of Valenciennes.

Bibliografische gegevens