Histoire parlementaire de la révolution française, ou, Journal des Assemblées nationales depuis 1789 jusqu'en 1815, la narration des événemens: les débats des assemblées; les discussions des principales sociétés populaires, et particulièrement de la société des jacobins: les procès- verbaux de la Commune de Paris, les séances du tribunal révolutionnaire le compte-rendu des principaux procés politiques; le détail des budgets annuels; le tableau du mouvement moral, extrait des journaux de chaque époque, etc, Volume 27

Voorkant
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 225 - Convention , si par ces insurrections toujours renaissantes il arrivait qu'on portât atteinte à la représentation nationale, je vous le déclare, au nom de la France entière, Paris serait anéanti. Bientôt on chercherait sur les rives de la Seine si Paris a existé.
Pagina 89 - ... tant de mal. Mais je déclare aussi , et il est bon que tous les Parisiens m'entendent , je déclare que si, à force de persécutions, d'outrages, de violences, on nous forçait en effet à nous retirer ; si l'on provoquait ainsi une scission fatale , le département de la Gironde n'aurait plus rien de commun avec une ville qui aurait violé la représentation nationale et rompu l'unité de la République. ( Un grand nombre de membres...
Pagina 233 - Barrère lit un projet de décret qui est adopté en ces termes : La Convention nationale , après avoir entendu le rapport du comité de salut public, décrète : ART.
Pagina 168 - Parisiens par la société des amis de la liberté et de l'égalité de Lons-le-Saunier , département du Jura.
Pagina 285 - S'il existe des hommes qui tendent à établir une République sur les ruines de la Constitution de 1789, le glaive de la loi doit frapper sur eux comme sur les partisans de Coblentz.
Pagina 129 - ... les autorités de Paris, autorités anarchiques qu'il faut. . . . (De violens murmures s'élèvent dans la partie gauche de l'assemblée; les tribunes donnent les mêmes marques d'improbation.) Oui, je le répète, le mal est dans l'existence des autorités de Paris, autorités avides à la fois d'argent et de domination. Je propose à la Convention les trois mesures suivantes: 1 ° Les autorités de Paris sont cassées.
Pagina 251 - Nous demandons, au nom de la section de la Cité , la traduction au tribunal révolutionnaire des membres de la commission des douze. Songez qu'il s'agit de venger la liberté presque au tombeau. Le peuple vous accorde la priorité. La section de la Cité demande à défiler dans votre sein.
Pagina 396 - ... quand enfin le comité a pris toutes les mesures pour placer les membres dont il s'agit sous la sauvegarde du peuple et de la force armée de Paris. J'ai donc été chargé de vous proposer...
Pagina 262 - Il faut que mes paroles aient été bien mal comprises, puisqu'elles ont causé un si grand mouvement. At-on cru que j'étais l'apologiste de ceux qui inspirent au peuple la soif du sang? J'ai aussi écrit dans des temps d'orage, et je n'ai pas dit un seul mot que je ne voulusse répéter sur le bord de la tombe ; je n'ai pas écrit une seule ligne où se trouve quelque provocation criminelle.
Pagina 263 - ... communiqué tout ce qui était à ma connaissance au comité de salut public et à la commission des Douze, où je suis resté la nuit dernière jusqu'à trois heures du matin. Aujourd'hui, à six heures du soir, on est venu m'avenir qu'il y avait un grand rassemblement autour delà Convention, et qu'elle n'était point libre.

Bibliografische gegevens