Pagina-afbeeldingen
PDF
ePub
[ocr errors][merged small]
[ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small]
[ocr errors]
[ocr errors]

Notices.

Notitiæ.

de Marius.

'ENTREPRENS deux

UO in hac Præ. choses dans cette Préface.

fatione aggredior. Je parle d'abord de toutes

Ago primùm de les Piéces qui composent

Monumentis quice Volume : je traite en

bus constat hoc
suite quelques questions qui regardent Volumen : deinde nonnullas de
les Francs.

Francis quæstiones agito.
I. Les quatre Notices, qui sont à la

I. Quatuor Notitiæ , qua ag-
tête du Volume, n'ont d'autre mérite men ducunt in hoc volumine , hoc
que d'avoir été données

par du Chesne. folùm instar habent meriti , quòd Elles sont récentes & interpolées dans à Chesnio vulgatæ fint. Recentes bien des endroits : les noms des Pro- funt atque multis in locis interpo vinces & des Villes y sont corrompus, latæ ; ibique nomina cùm Provinles uns font faux, & les autres moder- ciarum , tum Urbium corrupta nes; ensorte qu'elles ne peuvent être sunt, alia falsa , alia recentia, adeò d'aucun usage.

ut nullam præbeant utilitatem. Chronique II. La Chronique de Marius est un

11. Marii Chronicum magni Marii Chro. monument très-précieux, & sert beau- pretii monumentum est , multúm- nicum. coup à illuftrer les commencemens que illustrandis Francorum, Burdes Rois des Francs , des Bourgui- gundionum & Gothorum Regum gnons & des Gots. Elle commence à exordiis inservit

. Initium ducit ab ľan 455. & finit en 581. elle péche anno 455. & in anno 581. dequelquefois contre la chronologie. La finit : interdum peccat in chronomort, par exemple, de Theodebert I. logiam. Mors Theodeberti , exem& celle de Thibaut son fils y sont mal pli causa, mors etiam Theodeplacées : & c'est ce qui a jetté dans baldi ejus filii fuis non recitantur, l'erreur la plâpart de nos Ecrivains. annis : quod plerisque FrancicaMarius étoit Evêque d'Avenches ou rum rerum Scriptoribus errandi de Lausanne: il souscrivit en cette qua- causa fuit. Marius Episcopus erat lité au second Concile de Mâcon te- Aventicensis seu Lausanensis ; nu en 585. Le P. Chifflet Jésuite , qui Concilio Marisconensi secundo ana publié le premier cette Chronique no 585. habito subscripsit. Chifavec le Supplément , remarque que fletius Jesuita , qui primus hoc Marius étoit Eduen, né de parens no- Chronicon cum Appendice in lucem bles, & qu'il passa 20.ans & huit mois edidit , Marium in Ædúis nobili dans l’Episcopar

. L'Auteur du Supplé- genere natum, annos viginti & Tom. II.

a

[ocr errors]

Appendix ad Chron. Marcellini.

Johannes Biclar

[ocr errors]

menses oéto in Episcoparu notat ex ment est inconnu, mais il est fort an-
egisse
. Ignotus est Appendicis Au- cien : il écrivoit dans la

40. année du
Etor, fed perantiquus , quippe qui regne de Clotaire I. la 624. de Jesus-
anno regni Clotharü 1. Christi Christ.
624. fcribebat

.
III. Ignotum quoque est no-

III. Le nom de l’Auceur de l'Ap- Marcellin.
men Auctoris Appendicis additæ pendice ajoutée à la Chronique du
Chronico Comitis Marcellini. Hæc. Comte Marcellin , est aussi inconnu.
Appendix,quæ desinit in anno 566. Cette Appendice,qui finit en 566.avan-
Childeberti I. mortem uno anno, ce d'un an la mort de Childebert I. &
Chramni Clotharii filii cædem bien- de deux ans celle de Cramne fils de
nio antevertit.

Clotaire I.
IV. Johannes Biclariensis Mon IV. Jean Abbé du Monastere de Jean Abbé.
nafterii Abbas suum Chronicon ab Biclare commence sa Chronique à l'an
anno 566. in quo desinit Victoris 566. où finit celle de Victor de Tu-
Tununensis Chronicon, exorditur , ne, & il la pousse jusqu'en 590.

& ufque ad annum 5 90. perducit. Jornandes.

V. Jornandes Gothus origine V. Jornandés Got d'origine vivoir Jornandes.
fæculo fexto florebat. In fua Gon dans le sixiéme siécle. Dans fon Histoi-
thorum Historia ea narrat que re des Gots, il rapporte ce que les Gots
præcipua & notatu digna in Gal ont fait de remarquable dans les Gau-
liis Gothi gesserunt : bellum. Atti- les : il fait une ample description de
lanum, Attilæque cladem fusè' de- la guerre d'Attila & de fa défaite ; il
fcribit : inter auxiliares Romano- met les Francs au nombre des troupes
rum copias Francos numerat : re auxiliaires des Romains : il ne date pref-
bus quas narrat annos ferè nuf- que jamais les faits qu'il raconte.

quam apponit. Procopius.

VI. Procopius Historicus Græ VI. Procope Historien Grec servoit cus fcriba erat Belisarii , qui co- de fécretaire à Bélisaire, qui commanpiis à Justiniano Imperatore in Ita- doit l'armée que l'Empereur Justinien liam contra Ostrogothos , qui eam avoit envoyée en Italie en 535. coninvaferant , anno 535. milsis præ- tre les Oitrogots, qui s'en étoient renerat. Procopius in fua Gothorum du maîtres. Comme les Francs jouoient Historia Francos , qui tunc tempo- en ce tems-là un grand rôle en Itaris magnam in rebus per Italiam lie, & qu'ils firent même des Traités gestis partem habebant , quique d'alliance avec Theodat & Vitigés cum Theodato & Vitige Ostrogo- Rois des Ostrogots, Procope n'a pu thorum Regibus fædera inierunt , fe dispenser d'en parler dans son Hifilentio prætermittere non potuit : ftoire des Gots : mais comme il n'en sed cùm de üs quasi aliud agenda parle que par forme de digression, il mentionem faciat , rebus à se nar- néglige de dater les événemens qu'il ratis annos adfcribere non curat. rapporte. Cet Hiitorien est très-judiHic Au&tor acri pollebat judicio : cieux, mais il paroît trop partial , & verùm partium ftudiofior videtur, peu favorable aux Francs.

atque Francis paulò iniquior. Agathias.

VII. Agathias Francis æquior VII. Agathias leur rend plus de ju- Agathias.
eft , cùm de eorum legibus ,confue- ftice, lorsqu'il parle de leurs loix,
tudinibus , atque in Italiam expe- leurs usages & de leurs expéditions

Procope.

[ocr errors][merged small]

de

pereur Justinien.

Ménandre.

Marcellin.

cte.

ctus.

an Abbé.

-nandes

Grégoire de
Tours.

Turon.

dans l'Italie. Cet Historien Grec étoit ditionibus loquitur. Hic Historicus
contemporain de Procope, & il con- Græcus Procopio æqualis erat ,
tinue de décrire les guerres de l'Em- & bella Justiniani Imper. pergit

defcribere.
VIII. Ménandre Protecteur Histo VIII. Menander Protector Menander.
rien Grec florissoit sous l'Empereur Græcus Historicus sub Mauricio
Maurice. On croit qu'il écrivit son Hi- Imperatore florebat : anno 598.
stoire en 598. Nous en avons extrait suam Historiam scripsiffe creditur :
deux ou trois faits qui regardent les ex qua duo triave loca proferimus
Francs.

ad Francos fpeétantia.
Théophyla IX. Théophylacte Simocatta Hi IX. Theophyla&tus Simocatta Theaphyla-

storien Grec a composé l'Histoire de Græcus Hiftoricus Mauricii Im-
l'Empereur Maurice dans les dernie- peratoris Historiam ultimis Hera-
res années d'Heraclius. Nous ne pre- clii annis composuit

. Ex eo unum
nons de lui qu'un seul passage, où il duntaxat locum excerpimus , in
parle d'une Ambassade envoyée à l’Em- quo legationem narrat ad Mauri-
pereur Maurice par un Roi des Francs, cium Imper. miffam à Francorum
qu'il appelle Thierry : mais il s'est vi- Rege , quem Theodoricum vocat :
siblement trompé ; ce Roi étoit Chil- verim manifeftè hallucinatur : ifte
debert II. fils de Sigebert.

enim Rex Childebertus II. erat

Sigeberti filius. X. Grégoire Evêque de Tours, X. Gregorius Turonensis Epie Gregorius qui est mort en 595. a composé en scopus , qui anno 595. obiit, Ecdix livres l'Histoire Ecclesiastique des clesiasticam Francorum Hiftoriam Francs. Dans le premier livre il narre decem libris composuit. In primo succinctement les principaux événe- libro præcipua facta , quæ in munmens arrivés dans le monde depuis la do ab ejus ortu ad S. Martini obicréation jusqu'à la mort de S. Martin, tum, id est ad finem quarti sæculi, c'est-à-dire jusqu'à la fin du quatriéme contigerunt , breviter perstringit

. siécle. Dans le second livre, qui con- In fecundo libro qui quadraginta tient 43. chapitres , les 30. premiers rribus capitibus constat , priora trirenferment autant d'années que les 13. ginta capita tot annos complectunderniers & les huit autres livres ensem- tur, quot tredecim postrema unci ble :

: car les trente premiers chapitres cum aliis octo libris : triginta sidu second livre commencent avec le quidem priora libri secundi capita cinquiéme siécle, & finissent à la con- à quinto fæculo initium ducunt version de Clovis & des Francs ses su- & in Clodovei sibique fubditorum jets au Christianisme, laquelle arriva Francorum ad religionem Christiaaux Fêres de Noël de l'an 496. De- nam converfione , quæ in die Napuis le baptême de Clovis jusqu'à lan tali Christi anni 496. accidit , de592. où Gregoire finit son Histoire, il sinunt. A Clodovei baptismo ad anne se trouve que pareil nombre d'an- num usque 592. quo Gregorius nées; en sorte qu'il paroît , selon la absolvit Historiam , par annorum remarque de M. Dubos dans sa Pré- numerus reperitur, adeò ut , quemface, que Gregoire de Tours n’a en- admodum notat Abbas Dubos in tendu commencer proprement son Hi- sua Præfatione , videatur Gregostoire qu'à la conversion de Clovis , rius in mente duntaxat habuise à & que ce qui précéde dans le second Clodovei conversione suam HiftoTom. II.

a ij

ope.

[ocr errors]

riam propriè'exordiri;& illud omne livre le recit de cette conversion, ne quod in fecundo libro hanc conver- doit être regardé que comme une infionem præcedit , haberi debeat vel troduction particuliére à cette Epouti quædam hujus Epochæ prolufio. que. On ne doit donc pas être surpris Nil igitur mirum fi Clodionis , Me- s'il passe si légérement sur les regnes rovei & Childerici regna , atque de Clodion, de Merovée, de Childequindecim priores regni Clodovei ric, & sur les quinze premieres années annos tam leviter perftringat . Sed de celui de Clovis

. Mais ce qui doit illud magis mirandum est, quòd surprendre bien davantage, c'est qu'il multas res notatu dignas poft Clo- ne fait aucune mention de plusieurs dovei baptismum gestas filentio pre- événemens considerables arrivés depuis mat. Nullum , exempli causa, ver- le baptême de Clovis. Il ne dit rien , bum habet de fædere , quod Clodo- par exemple, de la ligue offensive que veus , antequàm Visigothis bellum Clovis fit avec les Bourguignons avant inferret, cum Burgundionibus per- que de s'engager dans la guerre contre cuffit ; nullum de Concilio quod les Visigots, ni du Concile qu'il fit tenir Aurelianis anno 5 11.congregavit, ensin à Orleans,quoiqu'il soit constant quamvis illud Concilium , cujus que ce Concile,dont nous avons encore etiamnum supersunt Canones , ce- les Canons, a été tenu. Il ne parle pas lebrarum fuisse constet. Hæc quo- non plus de la cession que Vitigés Roi que duo non memorat Gregorius , des Ostrogots fit en 536. aux enfans & Vitigem Ostrogothorum Re- de Clovis de tout ce qu'il tenoit dans gem omni regione , quam in Galliis les Gaules, ni de la confirmation de possidebat , Clodovei filiis an. 536. cette cession par l’Empereur Justi, cellife, & hanc cessionem ab Imp. nien. Justiniano fuiffe confirmatam.

Ex omnibus Gregorii Turon. De toutes les éditions de l'Histoire Historiæ editionibus ea perfe- de Gregoire de Tours la plus complete Etilsima atque accuratissima est & la plus exacte est celle que D. quam D. Theodoricus Ruinart an- Thierry Ruinart a donnée au public no 1699. vulgavit. Eruditus iste en 1699. Ce savant Bénédictin a revu Monachus Gregorii contextum ad le texte de cet Historien sur plusieurs multos Codices ms. & veteres edi- msl. & sur les anciennes éditions; il la riones exegit , Notis criticis & do- enrichi de Notes Critiques & d'une PréEtifsima Præfatione illustravit : in face très-savante, dans laquelle il réqua quidem Præfatione Cointium, fute solidement le P. le Cointe qui qui Gregori Hiftoriam in multis in- s'étoit imaginé que cette Histoire étoic terpolatam esse in animum induxe- interpolée en plusieurs endroits : il y rat fuum , firmis refellit argumen- a ajouté la Vie de Gregoire de Tours, tis: adjecit quoque Gregori Vitam attribuée à Odon Abbé de Cluni. Nous Odoni Cluniacensi Abbati adfcri- avons suivi exactement l'édition de D. ptam. Editionem à Ruinartio ad- Ruinart , nous avons conservé toutes ornatam accuratè secuti fumus, fes Notes, & nous avons distingué les ejus Notas adhibuimus noftras aste- nôtres par un asterisque. Nous

avons risco distinximus. Ejus Præfatio- imprimé aussi fa Préface & la Vie de nem fimul cum Gregorii Vita edi- Gregoire de Tours: nous avons cependimus : à Præfatione tamen illud dant retranché de la Préface ce qui reomne refecavimus, quod circa alia gardoit les autres Ouvrages de notre

« VorigeDoorgaan »