Manuscrit de l'an trois (1794-1795) contenant les premières transactions des puissances de l'Europe avec la République française: et le tableau des derniers événemens du régime conventionnel, pour servir à l'histoire du cabinet de cette époque

Voorkant
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Inhoudsopgave


Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 316 - Tout autre parti , quel qu'il soit , est dangereux pour ma gloire , dangereux pour le bonheur présent et futur de mon royaume , dangereux même pour la tranquillité de l'Europe , incompatible avec l'état présent de la France.
Pagina 315 - Non. Je me trouve dans un coin de l'Italie. Une grande partie de ceux qui combattent pour moi ne m'ont jamais vu. Je n'ai fait qu'une campagne dans laquelle on a à peine tiré un coup de canon. Mon inactivité...
Pagina 375 - Etat-Major un jeune homme de dix ou douze ans, qui vint supplier le général en chef de lui faire rendre l'épée de son père, qui avait été général de la République. Ce jeune homme était Eugène de Beauharnais, depuis Vice-Roi d'Italie. Napoléon, touché de la nature de sa demande, et des grâces de son âge, lui accorda ce qu'il demandait : Eugène se mit à pleurer en voyant l'épée de son père. Le général en fut touché, et lui témoigna tant de bienveillance que...
Pagina 401 - En foi de quoi, nous soussignés, ministres plénipotentiaires de la République française et de Sa Majesté le roi de Prusse, en vertu de nos pleins pouvoirs, avons signé le présent traité de paix et d'amitié, et y avons fait apposer nos sceaux respectifs.
Pagina 300 - Les salons étaient ouverts, on y discourait sans crainte; les communications étaient devenues plus faciles avec l'extérieur; la perte de la république se tramait publiquement. La Révolution était vieille, elle avait froissé bien des intérêts : une main de fer avait pesé sur les individus. Bien des crimes avaient été commis : ils furent tous relevés avec acharnement...
Pagina 422 - Prusse située sur la rive gauche du Rhin. Tout arrangement définitif à l'égard de ces provinces sera renvoyé jusqu'à la pacification générale entre la France et l'empire germanique.
Pagina 144 - Fran» cois Barthélemy, son ambassadeur en Suisse; » Et le roi de Prusse; son ministre d'état, de » guerre et du cabinet, Charles Auguste, baron » de Hardemberg, chevalier de l'ordre de l'Aigle » rouge, de l'Aigle blanc et de Saint-Stanislas; » Lesquels, après avoir échangé leurs pleins...
Pagina 154 - Le présent traité n'aura son effet qu'après avoir été ratifié par les parties contractantes ; et les ratifications seront échangées en cette ville de Baie , dans le terme d'un mois , ou plus tôt, s'il est possible, à compter de ce jour. — En foi...
Pagina 316 - Saint-James; ajoutez une réflexion, moins importante puisqu'elle ne regarde que moi : dites que j'éprouverais une bien douce satisfaction de devoir mon trône, ma gloire, le salut de mon royaume, à un souverain aussi vertueux que le roi d'Angleterre et à des ministres aussi éclairés que les siens.
Pagina 148 - Majesté le roi de Prusse s'entendra avec la République française sur le mode de la cession des États prussiens situés sur la rive gauche de ce fleuve, contre telle indemnisation territoriale dont on conviendra. Dans ce cas, le roi acceptera la garantie que la République lui offre de cette indemnisation. ART.

Bibliografische gegevens