Histoire physique, civile et morale des environs de Paris: depuis les premiers temps historiques jusqu'a nos jours; contenant l'histoire et la description du pays et de tous les lieux remarquables compris dans un rayon de vingt-cinq a ̀trente lieues autour de la capitale, Volume 5

Voorkant
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 362 - Soldats de ma vieille garde, dit-il, je vous fais mes «adieux. Depuis vingt ans, je vous ai trouvés constam«nienl sur le chemin de l'honneur et de la gloire. Dans «ces derniers temps, comme dans ceux de notre prospérité, vous n'avez cessé d'être des modèles de bravoure «et de fidélité. Avec des hommes tels que vous, notre «cause n'était pas perdue ; mais la guerre était intermi«nable...
Pagina 362 - Mais la guerre était interminable ; c'eût été la guerre civile, et la France n'en serait devenue que plus malheureuse. J'ai donc sacrifié tous nos intérêts à ceux de la patrie ; je pars. Vous, mes amis, continuez de servir la France. Son bonheur était mon unique pensée ; il sera toujours f 'objet de mes vœux! Ne plaignez pas mon sort ; si j'ai consenti à me survivre, c'est pour servir encore à votre gloire.
Pagina 165 - Orientis partibus Adventavit Asinus; Pulcher et fortissimus, Sarcinis aptissimus. Hez, Sire Asnes, car chantez, Belle bouche rechignez, Vous aurez du foin assez, Et de l'avoine à plantez.
Pagina 362 - Son bonheur était mon unique pensée ; il sera toujours f 'objet de mes vœux! Ne plaignez pas mon sort ; si j'ai consenti à me survivre, c'est pour servir encore à votre gloire. Je veux écrire les grandes choses que nous avons faites ensemble! Adieu, mes enfants! Je voudrais vous presser tous sur mon cœur ; que j'embrasse au moins votre drapeau!...
Pagina 355 - Mais quelques raisons qui vous aient dé,,terminé à m'écrire, j'en fais trop peu de cas pour m'en in,,triguer un seul instant. ,,Je veux que vous sachiez et que vous disiez, à qui ,,voudra l'entendre, que Christine se soucie peu de votre cour ,,et encore moins de vous. Que pour me venger, je n'ai ,,pas besoin d'avoir recours à votre formidable puissance. ,,Mon honneur l'a voulu ainsi: ma volonté est une loi que ,,vous devez respecter. Vous taire, est votre devoir; et ,,bien des gens que je...
Pagina 31 - V. built a chateau —' un moult notable manoir,' called the Chateau de la Beaute'—where he died (1380); it was destroyed in the xvi. c. In 1721 the painter Antoine Watteau died here, saying to the cur£ of Nogent, who held a common crucifix before his closing eyes, ' Otez-moi cette image! Comment un artiste at-il pu rendre si mal les traits d'un Dieu ?
Pagina 197 - Tantôt c'est un vieux fort qui, du haut des collines, Tyran de la contrée, effroi de ses vassaux, Portait jusques au ciel l'orgueil de ses créneaux • Qui, dans ces temps affreux de discorde et d'alarmes, Vit les grands coups de lance et les nobles faits d'armes De nos preux chevaliers, des Bayards, des Henris ; Aujourd'hui la moisson flotte sur ses débris.
Pagina 353 - Marquis, demande pardon à Dieu, car, sans plus attendre, il faut mourir. Es-tu confessé? — Et, lui disant ces paroles, le pressa contre la muraille du bout de la galerie, où est la peinture de...
Pagina 353 - ... qui pesait neuf à dix livres ; et le même à l'instant redoubla le coup dans le visage, après lequel ce marquis cria : Mon père! mon père...

Bibliografische gegevens