Nobiliare universel de France, ou recueil général des généalogies historiques des maisons nobles de ce royaume

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Avis d'utilisateur - Signaler comme contenu inapproprié

Nobiliaire

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 302 - CAR TEL EST NOTRE PLAISIR : et afin que ce soit chose ferme et stable à toujours, nous avons fait mettre notre scel à cesdites présentes.
Page 444 - Briffe, chevalier, conseiller du Roi en ses conseils, maître des requêtes ordinaire de son hôtel...
Page 291 - Maison-Blanche , chevalier de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis , mestre de camp de cavalerie...
Page 453 - ... descendre des nues; avoir pénétré dans ces vastes déserts, dans ces solitudes immenses, où l'on trouve à peine quelques vestiges de l'homme , où la nature , accoutumée au plus profond silence , dut être étonnée de s'entendre interroger pour la première fois; avoir plus fait, en un mot, par le seul motif de la gloire des lettres que l'on ne fit jamais par la soif de l'or : voilà ce que connaît de vous l'Europe, et ce que dira la postérité.
Page 217 - D'azur au chevron accompagné en chef de deux étoiles, et en pointe d'une bisse ou vipère, le tout d'or.
Page 300 - Nolivos susénoncé ; à ces causes , et autres , à ce nous mouvant de notre grâce spéciale , pleine puissance et autorité royale, avons, par ces présentes, signées de notre main...
Page 453 - Avoir parcouru l'un et l'autre hémisphère, traversé les continents et les mers, surmonté les sommets sourcilleux de ces montagnes embrasées, où des glaces éternelles bravent également et les feux souterrains et les ardeurs du midi; s'être livré à la pente précipitée de ces cataractes écumantes, dont les eaux suspendues semblent moins rouler sur la terre que descendre des nues; avoir pénétré dans ces vastes déserts, dans ces solitudes immenses, où l'on trouve à peine quelques vestiges...
Page 452 - Jérusalem } l'un des quarante de l'Académie française } de l'Académie des Sciences } de la Société royale de Londres } des Académies de Berlin } de Pétersbourg , Bologne, Cortonne } Nancy , est mort ici, âgé de soixante-quatorze ans.
Page 453 - Du génie pour les sciences, du goût pour la littérature , du talent pour écrire : de l'ardeur pour entreprendre, du courage pour exécuter, de la constance pour achever ; de l'amitié pour vos rivaux, du zèle pour vos amis, de l'enthousiasme pour l'humanité : voilà ce que vous connaît un ancien ami , un confrère de trente ans , qui se félicite aujourdhui de le devenir pour la seconde fois (i).
Page 302 - ... plus grands droits et devoirs que ceux dont ils sont actuellement tenus, ni qu'au défaut d'hoirs mâles nés en légitime mariage , nous puissions , ou les...

Informations bibliographiques