Le docteur Schweitzer et son hôpital à Lambaréné: l'envers d'un mythe

Couverture
L'Harmattan, 2005 - 310 pages
0 Avis
Quarante ans après la mort, le 4 septembre 1965, du docteur Albert Schweitzer, médecin à Lambaréné de 1913 à 1965, sa vie reste un peu une légende. Le Prix Nobel qui lui fut décerné en 1953 lui valut une renommée internationale. Pour les uns, il était le " Saint de la jungle ", le " Grand Docteur ", le " Chirurgien héroïque ", le " premier humanitaire ", le " plus grand homme du monde ", et son hôpital était qualifié de " véritable Eden ", " d'endroit où les médecins sont meilleurs que partout ailleurs " et de " phare pour tous les hôpitaux du monde ". Pour d'autres, ses détracteurs, il était un " époux mufle et égoïste ", un " père indigne ", un " colonialiste charitable ", un " conservateur refusant le progrès ", et son hôpital qualifié de " bidonville ". L'auteur, qui a vécu trois ans à côté du docteur Schweitzer, mais comme Médecin-chef de l'Hôpital civil, et qui l'a connu de près, apporte son témoignage vécu. En même temps, il réhabilite l'œuvre méconnue des médecins militaires français.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Informations bibliographiques