Pagina-afbeeldingen
PDF
[merged small][ocr errors][ocr errors][merged small]
[merged small][ocr errors]
[ocr errors][ocr errors]

Avec des notes historiques et critiques ; augmentée d'un
Appendice aux Confessions, par M. MUssET-PATHAY.

[ocr errors][merged small][merged small]

ET CHEZ P. M. DE vRooM , RUE DE LoUvAIN.

[graphic]
[ocr errors][ocr errors]
[merged small][merged small][merged small][ocr errors]

C'EsT rendre un vrai service à un solitaire éloigné de tout, que de l'avertir de ce qui se passe par rapport à lui. Voilà , monsieur, ce que vous avez très - obligeamment fait en m'envoyant un exemplaire de ma prétendue lettre à M. l'archevêque d'Auch. · Cette lettre, comme vous l'avez deviné, n'est · pas plus de moi que tous ces écrits pseudonymes qui courent Paris sous mon nom. Je n'ai point vu le mandement auquel elle répond, je n'en ai même jamais ouï parler , et il y a huit jours que j'ignorois qu'il y eût un M. du Tillet au monde. J'ai peine à croire que l'auteur de cette lettre ait voulu per, suader sérieusement qu'elle étoit de moi. N'ai-je pas assez des affaires qu'on me suscite, sans m'aller mêler de celles d'autrui?Depuis quand m'a-t-on vu devenir homme de parti ? Quel nouvel moret

« VorigeDoorgaan »