Études historiques sur la poésie et la musique dans la Cambrie

Couverture
Imprimerie nationale, 1884 - 311 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 8 - II 7 a trois choses que Dieu ne peut point ne pas accomplir : ce qu'il ya de plus avantageux, ce qu'il ya de plus nécessaire, ce qu'il y a de plus beau pour chaque chose.
Page 30 - ... j'ai longtemps erré sur la terre, avant « de devenir habile dans la science ; j'ai erré, j'ai circulé, « j'ai dormi dans cent îles, je me suis agité dans cent « cercles. » Et ailleurs, il dit encore (1) : « Une seconde fois, j'ai été formé : j'ai été saumon « bleu, j'ai été chien, j'ai été daim sauvage sur la montagne. « J'ai été le tronc d'un arbre, la hampe d'une bêche, le « manche d'une cognée, et, pendant un an et demie, la « cheville d'une tenaille « J'ai été...
Page 30 - J'ai été serpent tacheté sur la montagne ; j'ai été vipère dans le lac; j'ai été étoile chez les chefs supérieurs; j'ai été dispensateur de gouttes, revêtu des habits du sacerdoce et tenant la coupe.
Page 30 - fut accomplie, je ne pris point naissance d'un père et « d'une mère. . . . J'ai été formé par la terre, par les fleurs « de l'ortie, par l'eau du neuvième flot.
Page 30 - J'ai joué dans t la nuit, j'ai dormi dans l'aurore ; j'étais dans la barque « avec Dylan, serré entre ses genoux royaux, lorsque les « eaux, semblables à des lances ennemies, tombèrent du « ciel dans l'abîme. « J'ai été serpent tacheté sur la montagne, j'ai été vipère « dans le lac, j'ai été étoile chez les chefs supérieurs, j'ai « été dispensateur du liquide, revêtu...
Page 58 - N'estoit pas tenus por cortois Escos, ne Bertons, ne Francois, Normant, Angevin, ne Flamenc, Ne Borgignon, ne Loherenc, De qui que il tenist son feu Des ocidant dusqu'a Mont Geu, Qui a la cort le roi n'alast, Et qui od lui n'i sojornast, 1 1 wish to express my hearty thanks to Dr.
Page 133 - Le cordier , peu différent de celui des anciennes violes , est coupé obliquement. Le chevalet , très peu bombé, est posé sur la table près des ouïes, qui sont de simples trous arrondis. La forme de ce chevalet et l'accord de l'instrument sont pour nous une source de lumière à l'égard des notions d'harmonie que les anciens bardes ont pu avoir : car il résulte de cette forme et du choix des notes de l'accord , qu'on n'a pu jouer de l'instrument sans faire entendre deux ou même trois cordes...
Page 121 - L'existence de l'échelle pentaphone chez des peuples d'origine différente et de civilisation très inégale a déjà été signalée depuis longtemps. Mais ce qu'on ne semble pas avoir remarqué jusqu'à ce jour, c'est que ce phénomène est universel. En effet, ce ne sont pas seulement les Chinois et les Celtes qui possèdent des échelles de cette espèce; nous les retrouvons sur tous les rivages du globe : en Afrique, en Amérique, en Oceanic.
Page 264 - ... faut que le chanteur puisse suivre ses modulations sans changer le caractère de l'air. C'est à cause de cette difficulté que le chanteur ne commence presque jamais les couplets avec le premier temps de la mesure, afin de pouvoir juger le ton ; c'est au second ou au troisième temps qu'il commence ordinairement. Un bon chanteur est aussi capable d'adapter des vers de mesures...

Informations bibliographiques