God. Guil. Leibnitii Opera philosophica quae exstant latina, gallica, germanica omnia: edita recognovit e temporum rationibus disposita pluribus ineditis auxit introductione critica atque indicibus, Volume 2

Voorkant
Sumtibus G. Eichleri, 1839 - 426 pagina's
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 507 - Il faut donc chercher la raison de l'existence du monde, qui est l'assemblage entier des choses contingentes, et il faut la chercher dans la substance qui porte la raison de son existence avec elle, et laquelle par conséquent est nécessaire et éternelle.
Pagina 711 - Et par conséquent tout corps se ressent de tout ce qui se fait dans l'univers, tellement que celui qui voit tout pourrait lire dans chacun ce qui se fait partout et même ce qui s'est fait ou se fera...
Pagina 588 - Je prends aujourd'hui à témoins contre vous les cieux et la terre, que j'ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis donc la vie, afin que tu vives, toi et...
Pagina 511 - Les anciens attribuaient la cause du mal à la matière, qu'ils croyaient incréée et indépendante de Dieu ; mais, nous qui dérivons tout être de Dieu , où trouverons-nous la source du mal ? La réponse est , qu'elle doit être cherchée dans la nature idéale de la créature , autant que cette nature est renfermée dans les vérités éternelles qui sont dans l'entendement de Dieu, indépendamment de sa volonté.
Pagina 756 - Il est indifférent de ranger trois corps égaux et en tout semblables, en quel ordre qu'on voudra; et par conséquent ils ne seront jamais rangés par celui qui ne fait rien qu'avec sagesse. Mais aussi étant l'Auteur des choses, il n'en produira point, et par conséquent il n'y en a point dans la Nature. 4. Il n'ya point deux Individus indiscernables. Un Gentilhomme d'esprit de mes amis, en parlant avec moy en présence de Madame l'Electrice dans le jardin de Herrenhausen, crut qu'il trouveroit...
Pagina 708 - Et celui de la raison suffisante , en vertu duquel nous considérons qu'aucun fait ne saurait se trouver vrai ou existant, aucune énonciation véritable, sans qu'il y ait une raison suffisante pourquoi il en soit ainsi et non pas autrement, quoique ces raisons le plus souvent ne puissent point nous être connues.
Pagina 719 - ... qui se rencontrent par certains intervalles. Les plaisirs que la vue trouve dans les proportions sont de la même nature ; et ceux que causent les autres sens reviendront à quelque chose de semblable, quoique nous ne puissions pas l'expliquer si distinctement.
Pagina 519 - Turcs n'évitent point les lieux où la peste fait ravage. Mais la réponse est toute prête ; l'effet étant certain , la cause qui le produira l'est aussi ; et , si l'effet arrive, ce sera par une cause proportionnée. Ainsi votre paresse fera peut-être que vous n'obtiendrez rien de ce que vous souhaitez , et que vous tomberez dans les maux que vous auriez évités en agissant avec soin. L'on voit donc que la liaison des causes avec les effets , bien loin de causer une fatalité insupportable,...
Pagina 782 - Le trouver en tâtonnant, bien qu'il ne soit pas loin de chacun de nous, car en Lui nous avons la vie, le mouvement et l'être.
Pagina 500 - On conçoit un dernier terme, un nombre infini ou infiniment petit ; mais tout cela ne sont que des fictions. Tout nombre est fini et assignable, toute ligne l'est de même, et les infinis ou infiniment petits n'y signifient que des grandeurs qu'on peut prendre aussi grandes ou aussi petites que l'on voudra, pour montrer qu'une erreur est moindre que celle qu'on a assignée, c'est-à-dire qu'il n'ya aucune erreur : ou bien on entend par l'infiniment petit, l'état de l'évanouissement ou du commencement...

Bibliografische gegevens