Pagina-afbeeldingen
PDF
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]

triarcham. plus guerrier que Justin & Tybere ses pour joindre à celles de l'Exarque, il deux prédecesseurs, ne se fust mis au l'assura que si-tost que la saison le perplustost en devoir de les secourir, mettroit il feroit passer les Alpes à

berti ad P.

* La bonne intelligence de Maurice avec nos Rois nous est marquée par une Medaille d'or , qui fut frappée à Vienne à l'honneur de cet Empereur. D'un coité est la telte de Maurice avec cette legede , Dominus Nofter MAURICIU S Perpetuus Augustus , & au revers eft le labarum avec l'A&l', & ayec cette Inscription : YIENNA DE OFFICINA LAURENTI, C'estoic le noin du Monetaire.

une puissante Armée, & le pria de L'Empereur fort mécontent de cet-
donner ordre à l'Exarque de se met- te infidelité de Childebert, lui écri-
tre au plûtôt en état d'agir de son cô- vit pour lui en faire des reproches, &
té contre les Lombards avec toute la pour lui redemander l'argent qu'on
vigueur possible.

ne lui avoit donné qu'à des condi

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

? 1011 gob. l. 3. c. qu'ils l'ignorassent, agirent toûjours 22. à la Cour d'Australie, en supposant que la Princesse estoit au pouvoir de

Paul. Lon.

* Dans les livres imprimez de Paul Diacre , il y a Childebertus legationem ad Imperatorem Mauritium die texit ; mais Gruter dans ses Notes sur cet Auteur , dit que de bons Manuscrits disent que ce fut l'Empereur Mautice qui follicita de nouveau les François à se liguer avec lui, Imperator Mauritius direxit ad Childe berium,

[ocr errors][subsumed]

* Dans la Lettre que la Reine Brunehaut écrit au fils de l'Empereur , & dans celle qu'elle écrit au Pacriarche de Constantinople , elle suppose qu'Athanagilde son petit-fils a csté transporté ud urbem Rhegium , ce Rhegium eit Regin, Ville en Italie. Supposé que le Manuscrit de 14. Du Chesne soit exact , M. de Valois & quelques autres n'auroient pas dû écrire que ce jeune Prince avoit esté conduit à Conftanrinople, commo s'il y avoit eu ad urbem Regiom. J'ay peine cependant à n'estre pas de leur avis, parce que dans la Lettre écrite au Patriarche de Conitantinople , on lit ces paroles : & ibidem retineri apud piiffim:in patrem noftrang Anguftum , ce qui marque adez clairement que c'estoit à Coustantinople,

« VorigeDoorgaan »