Histoire de la vie et des ouvrages de François Bacon; suivie de quelques-uns de ses écrits (Profession de foi, Apologie, Dernière volonté), tr

Voorkant
1833
0 Recensies
Reviews worden niet geverifieerd, maar Google checkt wel op nepcontent en verwijdert zulke content als die wordt gevonden.
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 299 - Si je savais quelque chose qui me fût utile et qui fût préjudiciable à ma famille, je le rejetterais de mon esprit. Si je savais quelque chose qui fût utile à ma famille et qui ne le fût pas à ma patrie, je chercherais à l'oublier. Si je savais quelque chose utile à ma patrie et qui fût préjudiciable à l'Europe et au genre humain, je le regarderais comme un crime.
Pagina 270 - Science de la nature, morale , politique, économique, tont semble avoir été du ressort de cet esprit lumineux et profond ; et l'on ne sait ce qu'on doit le plus admirer, ou des richesses qu'il répand sur tous les sujets qu'il traite, ou de la dignité avec laquelle il en parle. Ses écrits ne peuvent être mieux comparés qu'à ceux d'Hippocrate...
Pagina 270 - ... objets dignes d'intéresser les hommes; et il eût pu dire, comme ce vieillard de Térence, que rien de ce qui touche l'humanité ne lui était étranger.
Pagina 270 - Ses autres écrits sont formés sur le même plan. Tout, jusqu'à leurs titres, y annonce l'homme de génie, l'esprit qui voit en grand. Il y recueille des faits, il y compare des expériences, il en indique un grand nombre à faire; il invite les...
Pagina 282 - Cet honneur était réservé à Descartes, philosophe ingénieux et hardi. Doué d'un grand génie pour les sciences, il joignit l'exemple au précepte, en donnant la méthode de trouver, de reconnaître la vérité.
Pagina 283 - ... sa marche est moins sûre que celle de Galilée ; si sa philosophie est moins sage que celle de Bacon ; si on peut lui reprocher de n'avoir pas assez appris, par les leçons de l'un, par l'exemple de l'autre, à se défier de son imagination, à n'interroger la nature que par des expériences, à ne croire qu'au calcul , à observer l'univers au lieu de le construire , à étudier l'homme au lieu de le deviner, l'audace même de ses erreurs servit au progrès de l'espèce humaine.
Pagina 162 - ... sauraient être utiles aux uns qu'en nuisant aux autres, que, si quelques occasions me contraignaient de m'y employer, je ne crois point que je fusse capable d'y réussir. De quoi je fais ici une déclaration que je sais bien ne pouvoir servir à me rendre considérable dans le monde, mais aussi...
Pagina 265 - Il faut, poursuit-il, expérimenter si la même horloge à poids ira plus vite sur le haut d'une montagne ou au fond d'une mine; si la force des poids diminue sur la montagne et...
Pagina 267 - Bacon n'avait connu la Philosophie expérimentale; et de toutes les épreuves physiques qu'on a faites depuis lui, il n'y en a presque pas une qui ne soit indiquée dans son livre. Il en...
Pagina 251 - ... le secret de ses lois. On ne se borne point aux essais dont quelques heures ou quelques mois peuvent constater la réussite : on sait employer ce moyen si puissant que la nature semblait s'être réservé à elle seule , le temps; et des résultats qui ne doivent éclore que pour des générations éloignées se préparent en silence ; on y embrasse et tout ce qui doit éclairer l'homme , et tout ce qui peut le conserver ou le servir. Là, tous les appareils, tous les...

Bibliografische gegevens