Pagina-afbeeldingen
PDF
ePub
[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][merged small]

Que le jour me du-re, Pas - sé loin de toi!

[ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]

Le plus vert bo - ca-ge, Quaud tu n'y viens pas,

[ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small]

N'est qu'un lieu sau-va-ge, Pour moi sans ap-pas.

Hélas ! si je passe
Un jour sans te voir,
Je cherche ta trace
Dans mon désespoir.
Quand je l'ai perdue,
Je reste à pleurer;
Mon ame éperdue
Est près d'expirer.

Le coeur me palpite
Quand j'entends ta voix ;
Tout mon sang s'agite
Dès que je te vois.
Ouvres-tu la bouche,
Les cieux vont s'ouvrir ;
Si ta main me touche,
Je me sens frémir.

1* Tout dispose à croire que les paroles de cet air sont de Rousseau; cependant on ne peut l'affirmer.

wawwwwwwwww

RONDEAU

COMPOSÉ POUR M. DE GRAMMONT, QUI A FOURNI LES PAROLES".

(N° 6 du Recueil gravé in-folio.)

[ocr errors]

Larghetto
Co-2----LEIPED =---1

EEEEEEE
Nous brû — le — rons d'une flam-me par-

[ocr errors][ocr errors]

faite, Le tendre Amour of—fre des biens, of-fre des biens char

II

mants; Nous brû = le — rons d'u-ne flam-me par

FLERE

- t- faite, Le ten-dre A-mour of--fre des biens char-mants, ofFIN.

3

B

[ocr errors]
[ocr errors]

fre

des biens char-mants. Tant de plai — sir

la

[ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][merged small]

1' Ce rondeau, composé pour une haute-contre, est dans le ton d’ut mineur. Il a été transposé ici pour la commodité de la voix.

[ocr errors]
[ocr errors]

sont que plus cons—tants. Tant de plaisir la rend en-cor plus

[merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small]

bel - le, Et nos deux cours n'en sont que plus cons-tants, n'en

D. C.

[ocr errors]

sont que plus cons-tants. Nous brû-etc. Pour nous l’A-mour dans

[ocr errors]

les transports qu'il cau - se Doit faire éclore à ja-mais le plai

sir; Les noeuds char-mants que ce dieu nous pro-po - se

ITD. C.jus. TEZ

-qu'au mot

[ocr errors]

FIN.

Sont le

bon - heur et l'a-me des plai-sirs. Nous brû

[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]

Pour par - ler n'ai que san-glots, Pour parler n'ai Takit be

= = = que san - glots.

[ocr errors]

)

[ocr errors]

Bien se voit que de ma vie
Fleur se passe chaque jour.
Si n'aimez à votre tour,
Las ! dans peu, gente Émilie,
Mourrai victime d'amour.

Ah! si me pouviez entendre,
Si saviez qui m'amoindrit,

Que Roger d'amour périt,
Vous connois ame assez tendre,
Me pleureriez un petit.

Mais non, non, ne craignez mie,
Mon secret point ne dirai;
Avec moi, quand finirai,
Vous le promets, belle amie,
Au tombeau l'emporterai.

« VorigeDoorgaan »