Feuille religieuse du canton de Vaud

Couverture
1842
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 2 - Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle.
Page 556 - Au contraire, dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs, par celui qui nous a aimés. Car je suis assure que ni la mort, ni la vie, ni les anges , ni les principautés, ni les puissances, ni...
Page 131 - Dieu de paix veuille vous sanctifier lui-même parfaitement, et que tout ce qui est en vous, l'esprit, l'âme et le corps, soit conservé irrépréhensible pour l'avènement de notre Seigneur Jésus-Christ ! 24 Celui qui vous a appelés est fidèle, et il le fera aussi.
Page 195 - Qui nous séparera de l'amour de Christ? Sera-ce l'affliction, ou l'angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l'épée?
Page 186 - Quand vos péchés seraient comme le cramoisi, ils seront blanchis comme la neige ; et quand ils seraient rouges comme le vermillon, ils deviendront blancs comme la laine.
Page 352 - ... soit, il reste certain que, sans notre sanctification, le sacrifice de Jésus-Christ serait perdu, son sang aurait coulé en vain, la délivrance ne serait pas venue à la suite de la rançon ; la charité divine en serait pour ses frais. Idée horrible ! véritable blasphème; mais comment l'écarter, à moins d'être certain que Dieu qui a livré son Fils veut avec lui nous donner tout le reste? Considérez encore qu'il ya eu contrat entre le Père éternel et son divin Fils. Le Fils a dit...
Page 249 - Abraham, qui a cru. 10 Car tous ceux qui s'attachent aux œuvres de la Loi, sont sous la malédiction, puisqu'il est écrit : Maudit est quiconque ne persévère...
Page 191 - L'Esprit du Seigneur est sur moi ; c'est pourquoi il m'a oint pour évangéliser les pauvres , il m'a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, pour annoncer aux captifs leur délivrance, et aux aveugles le recouvrement de la vue, pour soulager les opprimés et prêcher l'année de grâce du Seigneur et le jour de la justice.
Page 255 - Vous ne mourrez nullement ; 5 mais Dieu sait qu'au jour que vous en mangerez, vos yeux seront ouverts, et vous serez comme des dieux, sachant le bien et le mal.
Page 16 - Lui qui n'a point épargné son propre Fils, mais qui l'a livré pour nous tous, comment ne nous donnera-t-il pas aussi toutes choses avec lui ? 33 Qui accusera les élus de Dieu ? Dieu est celui qui les justifie.

Informations bibliographiques