Précis des contestations qui ont eu lieu entre le Saint-Siège et Napoléon Buonaparte, Volumes 1-2

Voorkant
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 203 - C'est par une heureuse suite de leur libéralité que l'Église, indépendante dans son chef de toutes les puissances temporelles, se voit en état d'exercer plus librement pour le bien commun et sous la commune protection des rois chrétiens cette puissance céleste de régir les âmes, et que, tenant en main...
Pagina 29 - ... la mission à laquelle nous avons été destiné ? — Ce n'est pas notre volonté , c'est celle de Dieu , dont nous occupons la place sur la terre, qui nous prescrit le devoir de la paix envers tous , sans distinction de catholiques et d'hérétiques, de voisins ou d'éloignés, de ceux dont nous attendons le bien, de ceux dont nous attendons le mal.
Pagina 69 - Église, la mère commune de tous les royaumes, dans la suite ne fût dépendante d'aucun royaume dans le temporel, et que le siège où tous les fidèles doivent garder l'unité, à la fin fût mis au-dessus des partialités que les divers intérêts et les jalousies d'État pourraient causer, jeta les fondements de ce grand dessein par Pépin et par Charlemagne.
Pagina 35 - Rome, ne reconnaît et n'a jamais reconnu dans ses États une puissance supérieure à la sienne ; qu'aucun empereur n'a aucun droit sur Rome. Vous êtes immensément grand ; mais vous avez été élu , sacré, couronné, reconnu empereur des Français et non de Rome. Il n'existe pas d'empereur de Rome ; il n'en peut...
Pagina 5 - Nous ne verrions pas comment pourrait se concilier la continuation des rapports avec le ministre de Votre Majesté à Rome, ces rapports étant en opposition avec le traitement que Nous continuerions à recevoir de Votre Majesté dans Ancône.
Pagina 6 - Je n'ai pu qu'être vivement affecté de ce que, quand toutes les puissances à la solde de l'Angleterre s'étaient coalisées pour me faire une guerre injuste, Votre Sainteté ait prêté l'oreille aux mauvais conseils et se soit portée à m'écrire une lettre si peu ménagée. Elle est parfaitement maîtresse de garder mon ministre à Rome ou de le renvoyer. L'occupation d'Ancône est une suite immédiate et nécessaire de la mauvaise organisation de l'état militaire du Saint-Siège.
Pagina 274 - ... conserver l'amitié de tous les princes, qui lui est si nécessaire, et rester fidèle à ses devoirs. Se renfermant dans ce sentiment, il se consolera par les paroles de son divin maître : Heureux ceux qui souffrent la persécution pour la juste cause ! « Pour ce qui regarde l'exil des cardinaux, Sa Sainteté...
Pagina 257 - Le parti qu'a pris la cour de Rome , de choisir pour cette rupture un temps où elle pouvait croire ses armes plus puissantes , peut faire prévoir de sa part d'autres extrémités; mais les lumières du siècle en arrêteraient l'effet. Le temporel et le spirituel ne sont plus confondus.
Pagina 21 - ... puissances qui, sous le point de vue de la religion, sont hérétiques et hors de l'église, et sous celui de la politique sont éloignées de ses états, incapables de la protéger et ne peuvent lui faire que du mal.
Pagina 146 - Résignée comme elle l'est dans l'humilité de son cœur, aux jugements impénétrables du Très-Haut, elle remet sa cause entre les mains de Dieu ; ne voulant toutefois pas manquer à son obligation de mettre à couvert les droits de sa souveraineté, elle nous a ordonné de protester, comme elle proteste formellement en son nom et en celui de ses successeurs, contre toute occupation de ses états, entendant que, maintenant et à l'avenir, une telle occupation ne puisse préjudicier à l'intégrité...

Bibliografische gegevens