Images de page
PDF

mille Bernard était une invention qui méritaitd'être encouragée.Aujourd'hui l'auteur vient dire que la pratique a répondu à la théorie. Les faits qu'il produit sont au nombre de 24. On trouve dans son forceps appliqué en une seule fois l'avantage de se passer d'aide, de porter facilement l'instrument très-haut, d'abréger l'opération ; enfin, de tenir solidement la tête saisie en fort peu de temps. M. DUPUY lit un travail sur la médecine comparée. Séance annuelle tenne le 25 novembre.

Cette séance solennelle a été consacrée à 1a lecture des travaux suivants : 1° Notice sur Chervin, par M. DUBoIs (d'Amiens). 2° De l'imitation considérée dans ses rapports avec la philosophie et la médecine; par M. JoLLY. 2° Eloge de Larrey; par M. PARIsET. 4° Programme des prix. (Nous le publierons dans un prochain cahier.)

PROGRAMME des questions proposées par l'Académie royale de médecine de Belgique.

I. — CoNCoURs DE 1844-1846. Première question. « Décrire l'état puerpéral, et éclairer, par des faits, la nature et le traitement des maladies auxquelles cet état prédispose. » PRIx : Une médaille d'or de 500 francs.

Deuxième question. « Indiquer les mesures et les précautions à prendre pour la conservation de la santé des détenus dans les maisons pénitentiaires soumises au régime de la séparation complète. » L'Académie recommande aux concurrents de n'apporter à l'appui de leurs opinions, que des faits puisés aux meilleures sources. PRIx : Une médaille d'or de 500 francs. Un arrêté royal du 20 novembre 1844, rendu sur la proposition de M. le Ministre de la Justice, élève le prix de la médaille à la somme de 800 francs. Troisième question. — « Donner la structure anatomique comparée de l'utérus, chez les femelles des animaux domestiques quadrupèdes; décrire avec précision, les modifications que les corps de Gaertner subissent aux différents âges de la vie et dans l'état de gestation, chez les animaux qui sont pourvus de cet appareil organique; ct, enfin, indiquer le rôle que cet appareil remplit dans l'économie animale. » PRIx : Une médaille d'or de 500 francs.

Quatrièmc question. — « Faites une expo

sition méthodique et une appréciation raisonnée des applications que, depuis le commencement de ce siècle, on a faites de la physique et de la chimie, à la médecine tant théorique que pratique. » L'Académie entend que toutes les applications de la physique et de la chimie, faites depuis le commencement du xIx° siècle, à la médecine, prise dans son acception la plus étendue (physiologie, pathologie, thérapeutique, hygiène, médecine publique), soient tout à la fois indiquées, exposées et soumises à une appréciation raisonnée. PRIx : Une médaille d'or de 1,000 francs.

Les Mémoires en réponse à ces questions devront être écrits en latin ou en français.

lI. — CoNCoURs DE 1845-1846.

« Faire connaître les effets du sel commun, tant comme moyen d'améliorer et de conserver les fourrages, que comme moyen préservatif contre les maladies des animaux herbivores servant à l'agriculture ; indiquer la quantité qu'on peut donner de ce sel à chaque animal, eu égard à l'espèce à laquelle il appartient, à sa destination, à son âge, à son tempérament, à l'état de santé, à la localité qu'il habite, et aux autres conditions hygiéniques plus ou moins favorables dans lesquelles il peut se trouver; établir quels sont les meilleurs modes d'administration du même sel, soit à titre de condiment, soit pour le faire servir à la conservation des matières alimentaires, et enfin, signaler les . accidents ou les maladies qui pourraient résulter de son usage à trop fortes doses.

Les Mémoires en réponse à cette question doivent être écrits en français, en flamand ou en latin, dans un style simple et concis, et sous forme d'instruction populaire à la portée des agriculteurs, basée principalement sur les faits et les expériences qui ont été publiés sur la matière, par les vétérinaires et les agronomes des différents pays.

PRIx : Une médaille d'or de 600 francs.

llI. CoNCoURs DE 1845-1847.

Première question. — « Faites connaître l'influence que les marais et les polders exercent, spécialement en Belgique et dans les pays limitrophes, sur la santé et sur la durée de la vie ; indiquez les moyens de neutraliser cette influence en tout ou en partie, par des mesures d'hygiène tant publiques que privees. » PRIx : Une médaille d'or de 1,200francs. Deuxième question. « Déterminer, par des expériences, les modifications qu'éprouvent l'albumine animale, la fibrine, le sucre, la fécule et la gomme, dans le canal digestif ; « Examiner sous quelle forme ces matières sont absorbées, et comment elles se

comportent avant et lors de la conversion du chyle en sang. » L'Académie désire que ce travail soit accompagné d'une série d'analyses quantitatives des substances provenant des modifications ci-dessus indiquées. PRIx : Une médaille d'or de 800 francs. Troisième question. « Etablir une théorie de la chylose, de la lymphose et de l'hématose, au point de vue des analogies que ces trois actes organiques peuvent présenter; « Faire connaître les transformations que le chyle, la lymphe et le sang subissent, et leurs usages définitifs dans l'économie. PRIx : Une médaille d'or de 1,000 francs.

| Quatrième question. « Énumérer les divers traitements qui ont été successivement proposés dans les fractures des extrémités ; faire ressortir leurs avantages relatifs, et indiquer quels sont les traitements qui doivent obtenir aujourd'hui la préférence. » PRIx : Une médaille d'or de 600 francs. Cinquième question. - « Faire un examen approfondi de la constitution chimique des corps gras employés en médecine ; exposer leurs caractères distinctifs, leurs altérations spontanées, et les moyens de reconnaître leurs falsifications. » PRIx : Une médaille d'or de 500 francs. Les Mémoires en réponse à ces questions doivent être écrits en latin ou en français. La remise des Mémoires devra avoir lieu, savoir : Pour les questions du premier programme, avant le 1er avril 1846 ; pour celle du second, avant le 1er juin de la même année, et pour celles du troisième programme, avant le 1er avril 1847. Les Mémoires manuscrits seront seuls admis aux concours ; ils devront être adressés francs de port, à M. le docteur D. Sauveur, secrétaire de l'Académie, rue du Bois-Sauvage , n° 2, à Bruxelles. Les planches qui seraient jointes aux Mémoires doivent être également manuscrites. Les auteurs ne mettront point leurs noms à leurs ouvrages, mais seulement une devise

qu'ils répèteront dans un billet cacheté, .

renfermant leur nom et l'indication du lieu de leur résidence. Ceux qui se feraient connaitre de quelque manière que ce soit, ainsi que ceux dont les Mémoires arriveraient après les termes fixés ci-dessus, seront exclus des concours. L'Académie informe MM. les concurrents: 1° Que ses membres, les correspondants exceptés, ne peuvent point prendre part aux concours ; 2° Que les jugements portés sur les Mé

moires, seront respectivement publiés dans les séances publiques de 1846 et de 1847 ; 5° Que les ouvrages couronnés seront imprimés dans le recueil de ses Mémoires; 4° Que les auteurs de ces ouvrages auront droit à en obtenir gratuitement cinquante exemplaires, indépendamment de la faculté qui leur sera laissée d'en faire tirer en sus de ce nombre, en payant à l'imprimeur, pour chaque feuille, une somme dont le montant sera fixé par le bureau d'administration. PRIx PRoPosÉ PAR LA socIÉTÉ DE MÉDECINE DE GAND.

« Donner l'histoire de la pomme de terre et ses différents rapports avec les sciences médicales. » Par cette question, la Société désire connaître les diverses transformations que la pomme de terre peut subir par la culture ; l'influence de ce tubercule considéré comme aliment ; ses rapports avec l'hygiène publique ; les altérations dont il peut être atteint et les maladies auxquelles ces mêmes altérations peuvent donner lieu, tant chez l'homme que chez les animaux domestiques. Le prix est de 600 francs. Les membres résidants de la Société sont exclus du concours. Les réponses, écrites en français, flamand ou latin, doivent être remises, avant le 51 décembre 1846, franches de port et dans les formes académiques généralement en usage, chez M. le docteur DE NoBELE, secrétaire de la Société, rue des Charretiers, à Gand.

PRIx PRoPosÉs PAR LA socIÉTÉ MÉDIcoCHIRURGICALE DE BRUGES. Première question. « Faire connaître la topographie médicale d'un des districts de la province de la Flandre occidentale. Le prix est de 500 francs.

Deuxième question. — « Faire connaitre l'influence qu'exercent sur la santé les travaux de l'industrie linière. »

Le prix est de 100 francs.

Prix institué par M. le docteur DE MEYER, président de la Société. Ce prix, consistant en une Médaille de vermeil, sera déccrné à l'auteur du meilleur mémoire sur une question relative à la pratique des accouchements. Les mémoires manuscrits seront seuls admis au Concours ; ils devront être écrits en français ou en flamand et adressés, dans les formes académiques ordinaires, francs de port, à M. le Do WEMAER, secrétaire de la Société, avant le 1er mai 1846.

FIN DE LA TRoIsIÈME ANNÉE.

TABLE ALPHABÉTIQUE DES MATIÈRES.

Abrasion de la cornée (Note sur les résultats
d'une), constatés deux ans après l'opéra-
tion. 447. — Malgaigne.

Abstinence complète d'aliments solides; défé-

cation nulle depuis deux ans, 498.

Académie royale § médecine de Belgique. —

Compte-rendu des séances, l42, l43, 2l4,

285, 4l l, 465, 52l et 691.

– royale de médecine de Paris. — Extraits

des comptes-rendus des séances, l43, 215,

286, 522 et 746.

Accouchements. Des pertes d'eaux avant la
rupture des membranes,320. — P. Dubois.
— prématuré (De la nécessité de provoquer l')
dans quelques cas de maladies très-graves,
pendant les deux derniers mois de la gros-
sesse, 380. — Ferraris.!

— (Traité théorique et pratique de l'art des),

Cazeaux (Anal. bibliogr. par le docteur

Marinus), 688.

— prématuré artificiel (Sur l'), 724.— Schul-

lenmuller.

— Première grossesse à l'âge de 39 ans ; hy-

pertrophie du col de l'utérus ; dilatation

forcée, progressive, au moyen des doigts,

427. Pigeolet.

Achilléine (De l') dans les fièvres intermitten-

tes, 612. Puppi.

Acétate d'ammoniaque liquide dans l'hydro-

pisie, 45l. — Rothe.

Acétone, 464. Chancel.

Acide acétique pur (Sur la fabrication de l'),

6l. — Melsens.

lactique (Mémoire sur l'), 67. — Pelouze.

— valérique (Recherches sur l'), 687. —

Chancel.

- prussique (Antidote de l'), 681.

- sulfurique contcnant de l'arsenic (Moyen

de † l'). 285.

– valérianique (Sur l'), et sur la manière de
le retirer de la racine de valériane, 613. -
Giovanni Righini.
— butyrique (De l'existence de l') libre dans
la tannée, 509. — Jules Chautard.
— nitrique (Faits pour servir à l'histoire de
l'action de l') sur les substances organiques
non azotées, 509. Sobrero.
— benzoïque (Préparation de l'), 39l.-John
Stenhouse.
- hippurique dans l'urine humaine (Sur la
présence d'une grande quantité d'), 389--
Pettonkofer.
— quinique (Sur la présence de l') dans l'au-
bier du sapin, 389. — Wohler.

— phosphorique (Préparation de l'), 337. -

Weigel et Knug.

— sulfurique arsenifère (Des inconvénients et

des dangers que présente l'emploi de l') ;

moyen de purifier cet acide pendant su fa-

brication, 337. Alph. Dupasquier.

— tungustique (Nouvelles combinaisons de l')

avec les alcalis, 208.

— azotique du commerce (Note sur la purifi-

cation de l'), 207. Barreswil.

Agriculture (Appl. de la chimie à l'), 686. -

Bousingault.

Air (Des causes d'insalubrité de l') ; moyens

de les prévenir ou de les combattre, 57 et

123. Bouchardat.

Alcalis organiques (Nouvelles recherches sur

les). l27. Gerhardt.

Alcoolé tannique (Remarques sur l'emploi de

l') dans le traitement de la leucorrhée et

des ulcères du col de l'utérus,62l.—Gibert.

Aliénation mentale (Considér. sur le bain d'im-

mersion dans le traitement de l'), l58. —

Bougard.

Amandes et châtaignes du Brésil, 129.
— amères (De l'action des), des feuilles de
laurier-cerise, des fleurs de pêcher et de
leurs eaux distillées , sur les huiles essen-
tielles, etc., 680. Mahier.
Amputations spontanées (Note sur les), 726.
Simonart.
Analyse de la poussière qui s'échappe d'une
chaudière en fonte, dans laquelle on opère
la réduction à l'état métallique des cendres
de plomb, etc., 127. Nollet.
— chimiques des os et des dents (Anal. Bibl.,
par M. Gripekoven), 516. — Bibra.

Anatomie de l'homme, 690. De Behr.

– de texture ou histologie, appliquée à la

physiologie et à la pathologie , par

Ad. Burggraeve (Anal. bibliogr. par le doc-

teur Marinus), 688.

Anémie (Des indicat. de l'),49l.—Trousseau.

Angine croupale ; sternutatoires , titillations

de la luette ; guérison, 378.

Anilides, 576. - Gerhardt.

Ankylose angulaire du genou traitée par la
méthode de Barton, 504. Platt-Burr.
— du genou (Considér. sur les fausses), 249.
Van Hoeter.
Anomalies produites par l'ammoniaque mis en
rapport avec le mercure, 687.
Anthelmintique contre le ver solitaire, 385.—
Dupuis.

Antiphthisique (Sur un extrait), 384. -

Retschy .

Arnica montana (Nouveaux usages thérapeu-

tiques de l'), 384. — Szerlecki.

Arseniate de quinine dans les recidives des

fièvres intermittentes, 732. — Bertoloni.

Artères (Sur les plaies des) des membres tho-

raciques, 66l. Gerbaud.

Assainissement par la ventilation (Essais d'un

systéme d'), 623.

Aspargine (Note sur l'), 200. - Piria.

Asphyxie par suspension (Cas remarquable d'),

331. Thauvoye.

— pendant l'ivresse (Nouveau cas de mort

par), 500.

Asthénie utérine (De l') considérée comme
cause de stérilité. 673. — Olivier.
Asthme thymique (De l') dans ses rapports
avec les convulsions, 560. Trousseau.
Ballota lanata (Emploi de la) dans l'hydro-
pisie, 380. — Metz.

Bassin (Rétrécissem. du) par une exostose derrière les pubis. ler Accouchement long, mais naturel. Enfant mort 24 heures après sa naissance. 2e Accouchement : présentation de la face en position mento - iliaque droite postérieure ; terminaison naturelle impossible; rupture de l'utérus ; mort, 67l. Hoffmann. Belladone (Feuilles de) contre l'hémoptysie, 379. Schwoeder. Bibliothèque du médecin praticien ( Anal. bibliogr. par le docteur Marinus), 398. Bile (Sur la composition et les propriétés de la matière colorante de la), 5l5. — Scherer. Blessures contractées à l'occasion d'ouvertures de cadavres (Vésicatoire appliqué à l'av.bras comme moyen de prévenir les suites fâcheuses des), 385. Hayward. Bourdaine (Écorce de) employée contre la pléthore abdominale veineuse, 495. : ) Bras artificiel (Nouveau), 272. — Bronchite capillaire (Quelques mots sur la), 597. — Gobée. Brou de noix (De l'extrait de) contre l'engorgement chronique des tonsilles, 184. Brûlures (Du traitement des) par l'association du liniment oléo-calcaire et du coton cardé, 34. — Payan. – par le phosphore et moyen d'y remédier, . - Ratier. — (Fomentation de carbonate de soude contre les), 385. — Pepercorne. Butyrate de chaux. 346. — Chanal. — de chaux (Mémoire sur les produits de la distillation sèche du), 454. Chanal. Cabacinha, 682. Calculs rénaux et vésicaux (Moyens pour combattre les douleurs dues à la présence des), 56. - Tott. — vésicaux chez les enfants (Moyens de déterminer l'expulsion des), l 16. — Aberle. Canitie chlorotique, 49. Caoutchouc (Dissolution dn) par l'essence de térébenthine. 5l5. – Bouchardat. Carbonate double de potasse et de soude (Note sur un), 389. — Marguerite. Cascarille (Recherches sur la) 565. — Duval. Cataracte monocle avec strabisme interne de l'œil droit; opérat. heureuses; guérison,4l. Rul-Ogez. – (De l'opération de la) par élévation, 192. Hervez de Chégoin. Cathétérisme (Moyen simple et facile de pratiquer le), l l4. · Caustique de Vienne en cylindre, 66. — (Nouveau). 13l. — Velpeau. Cautérisation actuelle du col utérin, 444. Cendre de boisbrûlé (Est-il possible de reconnaître la) de celle qui serait le résultat de la combustion d'un enfant nouveau-né, 5 l l . Cerveau (Emploi du vésicatoire dans les maladies du), 450. Tritschler. co#e (De la) dans le traitement de la gale, 4

Charbon (Sur l'action du), 200.

Chaulage du blé (Note sur le), 203 et 204.– Auzol et Roucaud,

— (sur le), 203.

Chimie (Lois de la), 623.

Chlore mercurique (Note sur la transformation du) en chlorure mercureux par quel

ques préparations pharmaceutiques. Composés mercuriels incompatibles avec ces mêmes préparations, 570. Lepage. Chlore liquéfié par un très-grand froid (Expérience sur le), 285. Chlorure de chrome, 515. — Peligot. — de sodium (De l'emploi du) dans les maladies des yeux, 189. — Tavignot. — d'argent (Procédé pour réduire le) et obtenir le métal, l28. Chyle (Études médic. sur le), 108.—Bouisson. Cilite traumatique. compliquée de staphylôme leucomateux de la cornée, suivie de guérison, 365. – Vallez. Cires animales et végétales (Nouvelle analyse des), I55. Clinique chirurgicale de l'Uuiv. d'Erlangen (Compte-rendu de la), 270. — Heyfelder, – chirurgicale de l'hôpital St.-Pierre , à Bruxelles (Revue générale de la), 469. — De Ridder. Contracture partielle intermittente, à type octane avec irritation violente et épanchement de sérosité dans plusieurs articulations, 327. Perrin. ' Convulsions (Des) puerpérales 189.—Robert Johns. Coqueluche (Du calomel contre la), 260. — (Emploi thérap. de l'alcali volatil fluor contre la), l l4. — Levrat Perroton. Composés quaternaires avec l'oxygène, l'azote et le soufre, 515. Frémy. Cornée (Obs. sur une brûlure à la) dont les conséquences ont été la perte complète de l'œil, 180. — Vallez. Corps étranger logé dans la bronche droite (Histoire d'un cas dans lequel un), 267. – Brodie. – étranger introduit dans les voies aériennes (Réjection d'un) par le renversement du tronc, 355. — étrangers introduits dans l'estomac, par déglutition (Note pour servir à l'histoire des), 43l. — Van Swygenhoven. Coryza aign (Traitement abortif du) par la solution du nitrate d'argent, 676.—Teissier. Crétinisme (Recherches sur le), 690. — Maffei et Rosch. Croup (Traitement du) par les mercuriaux et le tartre stibié, 190. — Nonat. Cure à l'eau froide (Symptônies observés chez les malades qui ont fait usage de la), 55. — Albers. Délire phonétique (Du), ou le délire considéré comme effet physique dû aux convulsions des muscles phonétiques, l l6. — Blandet. Densité de la vapeur du perchlorure de phosphore, 624. — Cahours. Dents (Action du sucre sur les), 500.—Larez. — (De la structure des), de l'action pernicieuse exercée par le mercure sur ces organes, et des dangers de l'emploi des pâtes mercurielles, etc., 673. — Talma. Deuto-chlorure de mercure (Nouveau contrepoison du), 620. Diagnostic médical, 690. — Siebert. Digestion des matières sucrées (Sur la), 348. — Miahle. — des matières féculentes et sucrées (De la , et du rôle que ces matières jouent dans la nutrition, 386, — Bouchardat et SandrasDigitale (Phénomènes chimiques de la), 516. Bernard et Barreswil. — pourprée (Principe actif de la), 129. Hamolle et Quevenne. — (Recherches sur la), 453. — Pyrame Morin. — (Recherches sur la), 57l. — Kasmann. Digitaline (Sur la préparation de la), 513. — O. Henry et Quevenne. Dilutions homœpathiques (Sur les), 684. Diplopie mono et binoculaire, 54l. — Vallez. Distillation (Sur la) et le perfectionnement des procédés distillatoires, 682. — Carré. Douleurs lombaires (Sur les), 607. — Oke, Dysenterie (Traitement de la) au moyen d'une décoction de tamarin et d'ipecacuanha, 260. — Turuletti. — (Traitement de la) par le tamarin et l'ipecacuanha, 450. Eau balsamique contre la gonorrhée, 346. — de fleurs d'oranger (Recherches et dosage du plomb contenu dans l'), 62.—Personne. — de fleurs d'oranger salie par un sel de plomb. 34 l. - Leroy. — minérales de l'Allemagne, 690. - Neu77l(In11. — sulfureuses artificielles, 577. Eclampsie (De l'emploi des grandes ventouses dans l'), 185. — Cazeaux. — (Obs. d'), 313. — Martin. Émétine médicinale (Extraction de l'), émétine brune, 283. — Mermet. Emplâtre adhésif(Note sur l'), 572.— Leroy. Emphysème général du fœtus comme cause de dystocie, 448. — Depaul. — vésiculaire (De l') et de l'emphysème interlobulaire des poumons, 608. Bonino. Empoisonnement par l'arsenic. — Terre arsenicale d'un cimetière, l93. Flandin et Danger. — par l'acide prussique, 68l. — (Observation d') par l'acide hydrocyanique, 722, — Pooley. Engelures (Arcanum contre les), 52. — Brefeld. Épilepsie (Remède contre l'), 385. — (Du sulfate de quinine dans le traitement de l'), 359. — Lowet. — (De la digitale contre l'), 260. — produite par la vapeur (Sur les effets de l'opium contre l'), 259. — Neumann. Équivalents de plusieurs corps chimiques, 348. Pelouze. Ergot du seigle (Moyen de conserver l'), 207. — (Note sur l'), 372.— Gripekoven. – rapport sur le travail qui précède, 375. IVollet. Étamage des glaces par un nouveau procédé, 577. Drayton. Ergotine employée contre les hémorrhagies externes, 498. Ethers chlorés, 687. Ethérolés (Mémoire sur les) ou teintures éthérées, 345, 395,462, 622, 685 et 737. — , Emile Mouchon. Etudes pathologiques. (Anal. bibliogr.), 578. Gobée. Eupatoire (De l') dans certaines formes de bronchite et notamment dans le traitement de la grippe, 192. Excavation tuberculeuse du poumon gauche

traitée par la perforation de cette cavité à travers les parois thoraciques, 592. Hastings et Storks. Extirpation complète des deux os maxillaires supérieurs, 27l. Heyfelder. Falsification des huiles essentielles par l'huile volatile de térébenthine. 206. - Mero. — de l'essence de rose. 206. — du sulfate de quinine, 206. Peltier. — de l'iodure de potassium par le carbonate de potasse, 207. Destouches. — des huiles essentielles par l'alcool, 280.— Leroy. — de la racine d'angelique, 460. — HartungSchwarzkoff. — de l'acide oxalique, 460. Fer (Solution de proto-iodure de) au dixième, 66

— (Préparation de proto-iodure de), 66. — (Préparation de l'oxyde noir de), 679. — - (Note sur la préparation du) réduit par l'hydrogène , 617 et 618. — Thibierge Soubeiran et Dublanc. Fièvre intermittente (Méthode facile et sûre de traiter la), 53. Wehrmann.' —intermittente (Médication curative de la), 326. Bretonneau. –intermittente rebelle. Douleurs articulaires opiniâtres. Maladies syphilitiques répétées. Rigidité et déviation de la portion cervicale du rachis. Anasarque. Crachats et phthisie. Mort, etc.. 488. — Affenaer. — intermittente rebelle déterminée par un déplacement en bas de la rate. Guérison de la fièvre par l'emploi d'un bandage, 50l.Bouteiller. — jaune (Un cas de) à Paris,555. - typhoïde (De la noix vomique dans le traitement de la), 49. – typhoïde (Relation d'une épidémie de) qui a régné à Vaux, 97, 145, 305 et 353. Debourge. — typhoïde (Recherches sur le génie épidémique de la), 695. — Putégnat. Fomentation antinévralgique de Trousseau et Pidoux, 346. Fractures compliquées (Sur le traitement des) par l'application du bandage amidonné , 43l. — J. R. Marinus. – traitées par la méthode amovo-inamovible, à l'hôpital St.-Pierre, 469, 481 et 483.— De Ridder. — du sternum, des apophyses épineuses des vertèbres dorsales, du radius et du calcanéum chez le même individu, 27l. Heyfelder. — directe de la clavicule sans déplacement. Nouvelle méthode de traitement des fractures de la clavicule, 524. — Guepratte. — de la clavicule (Nouveau mode de traitement des), 669. — Pelissière. — des membres inférieurs ( Sur un nouvel appareil pour le traitement des), 584. Bougard. — traitées par la méthode amovo-inamovible (Lettre sur le traitement des), # # de MM. Velpeau et Seutin, 712. Didot. Fruits (Recherches chimiques sur la maturité des). 275. Frémy. Galvanisme (Du) dans l'amaurose, 440. Finella,

« PrécédentContinuer »