La France sous Vichy: autour de Robert O. Paxton

Couverture
Editions Complexe, 2004 - 320 pages
Trente ans après la traduction de La France de Vichy (1973), une vingtaine d'historiens rendent hommage à Robert O. Paxton. Cet universitaire américain, de son regard à la fois étranger et distant, a changé durablement les représentations collectives des " années noires ". Dans une historiographie alors axée sur les responsabilités allemandes ou sur l'histoire de la résistance, il a opéré une révolution épistémologique, déplaçant l'angle d'observation de l'occupant allemand vers l'" État français ". Il a révélé ainsi à quel point ce dernier avait exercé une politique propre, marquée par le choix de la collaboration d'État et celui d'une rupture définitive avec la République. Le présent ouvrage offre un bilan de la production savante de ces vingt dernières années et dresse des perspectives de recherche. Il donne un aperçu des travaux sur les rapports entre occupants et occupés, d'un point de vue politique, social ou culturel, en insistant sur des questions touchant à l'opinion, aux réactions de la société française, à la vie quotidienne. Le volume se termine sur une interrogation concernant le souvenir récent de cette période dans l'imaginaire français, et sur la place qu'y occupe désormais l'historien américain, devenu à sa manière un " lieu de mémoire ".
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Table des matières

Section 1
6
Section 2
7
Section 3
10
Section 4
11
Section 5
23
Section 6
25
Section 7
31
Section 8
49
Section 16
157
Section 17
159
Section 18
161
Section 19
175
Section 20
195
Section 21
205
Section 22
219
Section 23
235

Section 9
63
Section 10
75
Section 11
91
Section 12
105
Section 13
121
Section 14
139
Section 15
155
Section 24
245
Section 25
263
Section 26
275
Section 27
289
Section 28
299
Droits d'auteur

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques